Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Une deuxième période aboutie et une rentrée victorieuse face à l'ESPAGNE

Avec une seconde période plus aboutie et des changements bénéfiques, les Françaises ont pris le dessus logiquement face au 13e du classement FIFA, l'Espagne pour cette rentrée des Bleues avec des réalisations de Le Sommer et Cascarino.



Le Sommer continue à augmenter son compteur personnel
Le Sommer continue à augmenter son compteur personnel
Pour cette reprise, deux mois après l'élimination face aux futures championnes du Monde au Parc des Princes, les Bleues refoulaient une pelouse française. Opposée à l'Espagne sur le terrain de Clermont-Ferrand, l'équipe de France alignée était proche du visage de la Coupe du Monde avec neuf joueuses sur onze au départ. Seules Karchaoui prenait place à gauche suite à la blessure de Majri, tandis que Bussaglia ayant arrêté sa carrière internationale, elle était remplacée par Geyoro.

Malgré la volonté affichée dans les premières minutes, les Bleues se retrouvaient en difficulté pour mettre à mal le collectif espagnol, toujours aussi à l'aise pour conserver et faire circuler le ballon. Avec un manque de justesse technique dans les transmissions, gênée dans la relance, la France n'arrivait pas à imposer son jeu et se procurer des occasions. La pause fraîcheur s'avérait bénéfique aux Bleues (22e). Au retour sur le terrain avait lieu une alerte sur le but de Panos sur un centre-tir depuis la gauche de Karchaoui qui rebondissait sur le poteau opposé avant une minute plus tard avec l'ouverture du score.

Le Sommer exploite l'erreur de Panos

Geyoro dans la surface décalait sur Diani à droite qui délivrait un centre aérien repoussé au second poteau par la gardienne espagnole sur Le Sommer qui mettait l'intérieur du droit pour reprendre en volée au second poteau et frapper le dessous de la barre. Le ballon venait ensuite finir derrière la ligne de but où Paredes ne pouvait que constater le résultat (1-0, 27'). La 77e réalisation de Le Sommer qui n'est désormais plus qu'à quatre unités d'égaler le record de Pichon.

Mieux, les Bleues arrivaient à récupérer des ballons au milieu comme Henry (35e). Elle trouvait Diani qui accélérait avant de décaler pour Le Sommer mais le centre ne donnait rien. Juste avant le repos, Diani éliminait sur la droite, avant de trouver Thiney dans la surface qui contrôlait puis enchaînait par une frappe pied droit contrée par Jimenez jaillissant pour contrer (45+2e).

Des changements bénéfiques

Dès la reprise de la rencontre en seconde période, Diacre apportait du sang frais avec les entrées de Tounkara et Majri, cette dernière évoluait au poste de milieu gauche. Après dix minutes de jeu, servie par Le sommer à la limite du hors-jeu, Gauvin venait buter sur Panos en face-à-face avant que l'arbitre ne siffle le hors-jeu (55e). La Montpelliéraine quittait ensuite ses partenaires, remplacée par Cascarino qui se mettait rapidement en évidence en étant au départ d'une action conclue par une occasion de Diani, tout juste replacée dans l'axe, qui tentait de lober la gardienne mais se heurtait à cette dernière à la limite de la surface (60e).

Cascarino pour le second

Cascarino l'espérait et elle y parvenait en venant inscrire un but. D'un long ballon de Renard depuis le camp français, elle lançait sa coéquipière à droite partie dans le dos de la défense et qui profitait de la position de la gardienne pour tenter une balle piquée du droit croisée qui finissait dans le petit filet opposée (2-0, 76'). Un sursaut espagnol de quelques minutes en changeait rien car en dehors de la frappe lointaine et cadrée de Patricia Guijarro, Bouhaddi passait une soirée tranquille (78e). En fin de match, Cascarino bien servie par Dali, entrée en jeu aussi, trouvait le cadre mais aussi la gardienne (90+2e). C'est une autre entrante, Asseyi qui s'essayait ensuite à une frappe enroulée mais juste à côté (90+3e).

Si tout n'a pas été parfait notamment en première période, le recadrage à la pause et les changements opérés ont offert un deuxième acte de meilleure facture avec Majri plus haute à gauche, puis Cascarino à droite, et le repositionnement de Diani et Le Sommer dans l'axe. Il reste un mois pour suivre les joueuses avec leur club afin de définir l'équipe qui débutera la campagne éliminatoire au Kazakhstan, avec un autre match de préparation contre l'Islande lors de ce même rassemblement.

Corinne Diacre (sur M6)
"On a eu un peu de mal à se mettre dans le rythme, peut-être à cause de la chaleur. On avait à cœur de montrer que cela avait été dur mais que l'on avait digéré l'élimination en quart de finale de la Coupe du Monde. Je vais avoir un mois de septembre d'observations. Je vais me laisser le temps d'observer les matchs, les joueuses et je prendrais en octobre avec un match de qualification les plus en forme du moment".

Match de préparation aux qualifications à l'Euro 2021
Samedi 31 août 2019 - 21h00
FRANCE - ESPAGNE : 2-0 (1-0)
Clermont-Ferrand (Stade Gabriel Montpied)
Temps partiellement couvert (25°C) - Terrain bon
Spectateurs : 7 508
Arbitres : Rebecca Welch (Angleterre) assistée de Natalie Aspinall (Angleterre) et Melissa Burgin (Angleterre). 4e arbitre : Kirsty Dowle (Angleterre)

Buts :
1-0 Eugénie LE SOMMER 27' (Geyoro dans la surface décale pour Diani à droite qui centre devant le but. Paños repousse de la main droite sur Le Sommer au second poteau qui reprend de l'intérieur du droit à 5 m. Le ballon heurte le dessous de la barre avant d'entrer derrière la ligne où Paredes est impuissante)
2-0 Delphine CASCARINO 76' (Longue balle de Renard à 60 m du but espagnol par dessus la défense espagnole pour trouver Cascarino à droite qui part dans le dos et vient du droit piquer son ballon à 10 m du but et marquer dans le petit filet opposé)

Avertissements : Wendie Renard 42', Delphine Cascarino 75' pour la France ; Nahikari García 18', Lucí García 36' pour l'Espagne

France : 16-Sarah Bouhaddi ; 4-Marion Torrent, 19-Griedge Mbock Bathy Nka (5-Aïssatou Tounkara 46'), 3-Wendie Renard (cap.), 7-Sakina Karchaoui ; 11-Kadidiatou Diani (18-Viviane Asseyi 90'), 6-Amandine Henry (cap.) (14-Charlotte Bilbault 83'), 8-Grace Geyoro (15-Kenza Dali 74'), 9-Eugénie Le Sommer ; 17-Gaëtane Thiney (10-Amel Majri 46'), 13-Valérie Gauvin (20-Delphine Cascarino 58'). Entr.: Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Solène Durand, 21-Justine Lerond, 2-Elisa De Almeida, 12-Emelyne Laurent, 22-Julie Debever, 23-Léa Khelifi

Espagne :13-Sandra Paños ; 2-Célia Jiménez, 4-Irene Paredes (cap.), 19-María Pilar León, 3-Leila Ouahabi ; 12-Patricia Guijarro, 14-Virginia Torrecilla (18-Aitana Bonmatí 82'), 11-Alexia Putellas ; 17-Lucí García (9-Eva Maria Navarro 73'), 22-Nahikari García (21-Andrea Sánchez Falcón 59'), 8-Mariona Caldentey (19-Amanda Sampedro 82'). Entr.: Jorge Vilda
Non utilisées : 1-Dolores Gallardo, 23-Sara Serrat, 5-Ivana Andrés, 6-Vicky Losada, 7-Gemma Gili, 10-Irene Guerrero, 15-Laia Alexandri, 20-Andrea Pereira

Samedi 31 Août 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :