Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Wendie RENARD : "On s'est rassuré au niveau du jeu"

La capitaine des Bleues analyse ce dernier match de préparation en France en vue de la Coupe du Monde. Tour d'horizon des différents points abordés.



Wendie Renard et la France se sont imposées sans encaisser de but (photo FIFA.com)
Wendie Renard et la France se sont imposées sans encaisser de but (photo FIFA.com)
Quel est votre sentiment sur ce dernier match face à l'Ecosse ?
Sur le plan du jeu, il y a eu énormément de satisfaction, je pense que l'on a réussi à bien jouer. On a joué notre jeu habituel. C'est une bonne satisfaction d'avoir gagné. On va continuer à travailler ainsi après le seul petit point noir, c'est que l'on a manqué d'efficacité quand on regarde le nombre de corners et d'occasions que l'on a eu, on aurait pu en marquer un deuxième. Il y a eu un manque de lucidité dans le dernier geste. Après pendant la Coupe du monde, on n'aura pas beaucoup d'occasions, il faut que l'on apprenne quand on a les occasions de les mettre. Mais déjà c'est bien de ne pas avoir pris de but, et de gagner, c'est le plus important.

"Le synthétique commence à laisser quelques traces"

Ce manque de réalisme ne vous inquiète pas ?
Cela actuellement ne m'inquiète pas parce que l'on n'est pas en Coupe du Monde. Mais si en Coupe, on ne les met pas ce sera plus inquiétant. Aujourd'hui c'est important de le souligner pour qu'on puisse travailler. On le fait à l'entraînement, il faut que l'on continue, que l'on persiste et après en Coupe du Monde, je pense que cela va revenir au fur et à mesure parce que l'on a des qualités devant. Ce n'est pas un match compliqué mais il faut rester concentrés. On l'a vu contre la Russie, sur un contre, ça va très vite. On est les premières relanceuses, on participe énormément au jeu et cela me plait bien. Je ne m'ennuie pas.

L’Écosse était le bon adversaire pour préparer l'Angleterre ?
Le coach avait décidé de choisir l’Écosse par rapport au système tactique parce que l'Angleterre joue en 4-4-2, ce soir on a mis du rythme d'entrée, on savait ce que l'on voulait faire. On s'est rassuré au niveau du jeu, et c'était notre dernière devant notre public. On avait à cœur de bien faire. On aurait souhaité une autre opposition mais cela est dû à notre belle prestation ce soir.

Vous avez la tête au Canada désormais ?
On a encore une bonne petite semaine, on a un match là-bas, on va bien récupérer, le synthétique commence à laisser quelques traces, on sait que cela va aller très vite et qu'il faudra être présentes le 9.

A Nancy,
Sébastien Duret

Samedi 30 Mai 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :