Footofeminin.fr : le football au féminin

Brèves de Coupe de France - Episode 1 : l'OM côtoie la D1, une rugbywoman buteuse, première Corse

A quelques jours des trente-deuxièmes de finale, retour sur quelques brèves du premier tour fédéral de la Coupe de France féminine.



Saint-Martin en Haut - Nivolas-Vermelle (photo facebook)
Saint-Martin en Haut - Nivolas-Vermelle (photo facebook)
Metz par trois
Trois clubs messins prendront part aux 32es de finale le week-end prochain. Une première pour la ville lorraine qui verra le FC Metz faire son entrée en lice et rejoindre l'ESAP Metz et l'UL Plantières. Ces deux derniers se sont qualifiés à l'issue du premier tour. L'ESAP Metz entraînée par Khadidja Bettahar (ex-Algrange) et Carmelo Micciche (ex-FC Metz et OM) s'est imposé 8 à 2 face à Monswiller alors que l'UL Plantières en difficulté en championnat a sorti l'AS Musau aux tirs au but.

Gardienne, épisode 1
Privée de sa gardienne habituelle Fanny Bouadroune, Abdelali El Baissari a fait appel à une joueuse de champ, Mélissa Dalla, milieu de terrain, a effectué des arrêts décisifs pendant le match (0-0) avant de sortir le 2e tir au but alsacien. Un arrêt décisif (5-4).

Gardienne, épisode 2
Sandrine Capy, ancienne gardienne internationale et joueuse de Juvisy, entraîne désormais Etampes. Sur le banc, au coup d'envoi, elle a dû rentrer à un quart d'heure de la fin après la blessure de sa gardienne. Et c'est elles qui a contribué à la qualification en stoppant deux tirs orléanais (2-2, tirs 3-4).

Gardienne, épisode 3
DOMTAC peut remercier son attaquante Marlène Legal. Après l'expulsion de Julie Carré (25e), elle a enfilé les gants et a su préserver la cage inviolée jusqu'au coup de sifflet final. Et aux tirs au but, l'attaquante ne s'est pas privée de stopper deux tentatives de Flacé Mâcon, permettant à son équipe de décrocher une place en 32e !

Une rugbywoman double buteuse
L'attaquante de Perpignan FC Bas Vernet a signé un doublé historique pour son club face à Monteux (D2). La joueuse de rugby à XV qui évolue également au poste de demi d'ouverture, centre, ou même d'arrière au club de l'USA Perpignan XV Féminin, six fois championnes de France, compte également 70 sélections. Elle a participé à la Coupe du Monde 2014 de rugby disputée en France et a décroché la médaille de bronze.

Ploërmel éliminé
Habitué aux beaux parcours en Coupe de France, Ploërmel actuel leader en DH bretonne, a dû s'incliner à Guérande face à Saint-Lyphard. Une défaite aux tirs au but après avoir manqué un penalty en première période stoppé par la gardienne lyphardaise. Pour Jacky Le Huédé, cette qualification a été obtenue avec un bel état d'esprit : "On a beaucoup subi mais les filles ont été très solides défensivement".

Le FC Sud porte drapeau corse

La fête à Marly malgré la défaite !
La fête à Marly malgré la défaite !
Le carton
En déplacement à Marly, le FC Rouen a réalisé le carton du premier tour fédéral. Un succès 10 à 0 grâce notamment à un quintuplé de Margot Robinne et un quadruplé de Tiffany Vassant.

Lydia Fuzier en renfort
Privé de plusieurs joueuses dont Julie Le Faou et Sandra Goavec, l'entraîneur de Quimper David Brusau a rappelé la "retraitée" Lydia Fuzier. Ce coup de main n'a pas suffi pour s'imposer lors du derby breton face à Saint-Malo (0-2).

Bonne prédiction !
Interrogé après la qualification face à Saint-Romain La Sanne (0-7), l'entraîneur de D2 de Nîmes, leader du groupe C, déclarait : "Il n'y a pas spécialement d'objectifs sur la Coupe de France, on veut aller le plus loin possible. Ca reste leur compétition à elles. On n'est pas à l'abri d'un gros tirage au prochain avec l'entrée des D1." Et c'est justement ce dont à hériter Nîmes avec la réception de Montpellier. Un club où plus de la moitié des joueuses Nîmoises ont évolué !

L'OM côtoie la D1
Lors du premier tour fédéral, l'OM se déplaçait à Montpellier pour y affronter l'ASPTT. Une qualification obtenue sur la plus petite des marges (0-1) mais qui a permis aux Marseillaises de côtoyer le haut niveau de la D1. En effet, sur le Complexe Sportif de Grammont se déroulait en même temps à quelques mètres de là le match entre Montpellier et Lyon (1-5).

Première corse
Pour la première fois, un club corse participait au premier tour fédéral de la Coupe de France. Les joueuses du Sud FC entraînée par l'entraîneur-joueuse Emilie Lacotte ont bien résisté. D'autant que les Corses ont été réduites à dix à l'heure de jeu. L'entraîneur résumait cette rencontre : "Un beau match face à une belle équipe d'Aubune plus expérimentée, très rapide mais le Sud n'a pas à rougir".

HIRTZBACH et OBERHERGHEIM au bout du suspense

Racing Colombes - Amiens
Racing Colombes - Amiens
Retrouvailles pour Silvy
Hasard du tirage, Yohan Silvy, désormais entraîneur de Rousset, retrouvait son ancien club comme adversaire, le FA Marseille. Mais il y avait trop de différences sur le terrain résumait le Président. Diminuées par plusieurs absences, les joueuses de Rousset se sont battues avec leurs armes (0-8). Et à Yohan Silvy de résumer : "Je préfère que ça soit elles qui passent plutôt qu'un autre club !"

Beauvais mené pour la première fois
L'entraîneur de l'AS Beauvais Oise et ses joueuses n'avaient pas encore connu ça. Menées au score pour la première fois de la saison, elles se sont inclinées devant Gonfreville (0-3) : "La défaite est méritée, on n'a pas joué comme d'habitude". La réclamation posée pour le club picard après match non fondée n'a pas abouti et ce sont bien les joueuses de Gonfreville qui se sont qualifiées.

L'enjeu a pris le pas sur le jeu
l'entraîneure de Bourges Sandrine Jacquet a ainsi résumé la qualification de son équipe à Voisins le Bretonneux : "Il y a eu beaucoup d'occasions, il y aurait dû avoir plus de buts (0-1). Tout le monde a pas mal vendangé (...) Je suis moyennement contente de la prestation, l'enjeu a pris le pas sur le jeu".

La der de Col'
Coralie Marchal, l'ex-joueuse de Nancy, qui a monté de toutes pièces il y a deux ans la section féminine de Seichamps dirigeait pour la dernière fois son équipe à l'occasion de la réception de Vendenheim. Col', son surnom, a eu les remerciements du public malgré la défaite (0-4). Un long chemin de 24 ans dans le football qui s'arrête mais elle ne sera jamais très loin.

Interminable séance (vidéo)
Oberhergheim avait pourtant ouvert le score suite à une faute de Kronenberger sur Greigert et un penalty transformé par Boll (0-1, 5'). Mais les locales réagissaient et le break n'étant pas fait, c'est Mehr qui égalisait avant la pause (1-1, 39'). Oberhergheim poussait en fin de match mais Hirtzbach allait obtenir à son tour un penalty que Harbi ne réussissait (2-1, 83'). Alors que la qualification pouvait être en poche, dans les arrêts de jeu, Aimeur était à la réception d'un coup franc de Boll pour égaliser (2-2, 90+3'). Débutait alors une séance de tirs au but pendant 21 minutes ! 22 tirs au but consécutifs réussis, toutes les joueuses avaient tiré, c'est lors de la deuxième série que Muré échouait au contraire de Serrière !

LE RESUME VIDEO DE HIRTZBACH - OBERHERGHEIM DE LA LIGUE D'ALSACE


Mercredi 31 Décembre 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :