Footofeminin.fr : le football au féminin

Brèves des Bleues - Tour de France des stades candidats, audiences et cinquantaine

Retrouvez des brèves autour des Bleues après les deux rencontres disputées face au Brésil (2-1) et à la Roumanie (3-0).



Le Havre a fait quasiment le plein pour sa seconde venue au stade Océane (photo DR)
Le Havre a fait quasiment le plein pour sa seconde venue au stade Océane (photo DR)
Spectatrices
Avec une liste réduite à 18 joueuses sur la feuille de match d'une rencontre officielle, ce sont Gaëtane Thiney, Valérie Gauvin, Marie-Charlotte Léger et Amandine Guérin, cette dernière légèrement blessée, qui n'étaient pas sur la feuille de match mardi contre la Roumanie. Elles ont assisté malgré tout à la rencontre. Elodie Thomis était pour sa part rentrée sur Lyon.

Les audiences des Bleues
Le retour des Bleues sur D8, samedi dernier, était "historique". Reléguées sur D17 depuis près de deux ans, les Tricolores ont réuni 450 000 téléspectateurs en access prime-time soit 2,6% de parts d'audience. Mardi sur D17, malgré la forte concurrence de la Ligue 1 et de la Ligue 2, l’équipe de France féminine a rassemblé 613 000 téléspectateurs sur D17 avec 2,6% de parts d’audience (la même part que samedi) soit la troisième chaîne de la TNT.

22 053
L'affluence enregistrée par l'équipe de France féminine au Havre est un record pour un match amical en France des Bleues. Le record absolu reste 23 680 lors du match France - Angleterre à Saint-Etienne en 2002 où l'entrée était cependant gratuite.

Léger attendra...
...le ballon. Entrée en jeu dans les arrêts du jeu, à une minute du terme de la rencontre face au Brésil, Marie-Charlotte Léger n'a pas eu le temps de toucher le moindre ballon. Mardi, elle n'était pas sur la feuille de match. Philippe Bergerôo a ironisé sur ce fait : "...dans cinq, six ans, quand elle comptera 25 ou 30 sélections, elle pensera à moi en se disant : il m'a filé une sélection mais je n'ai pas touché le ballon !"

Frédéric Aubert a arrêté
Le préparateur physique des Bleues a quitté l'encadrement des Bleues cet été pour raisons personnelles. Pour cette reprise, c'est une préparation intégrée que les joueuses ont utilisé alors que l'encadrement technique s'est réparti les tâches lors de ce stage. Son remplaçant reste à désigner.

Invincibilité à domicile
La France a porté sa série d'invincibilité à domicile à 17 rencontres. La dernière défaite remonte à juillet 2013 face à l'Australie (0-2).

Des stades en test

Objectif 2019 : Tour de France des stades
Avec l'obtention de la candidature de la Coupe du Monde féminine en 2019, les différentes villes et leur stade, candidates à l'organisation de rencontres, seront testées durant les prochaines rencontres des Bleues à l'image du Havre, samedi dernier. L'implication de la ville portuaire a eu de quoi satisfaire les responsables de la FFF. Communication, organisation, stade et public, un faire-valoir qui permet de donner des bons points au moment où la liste devra être réduite.

France - Pays-Bas à Jean Bouin
Après ces deux rencontres de rentrée, les Bleues rencontreront les Pays-Bas, le vendredi 23 octobre prochain à Paris, au stade Jean Bouin. L'horaire reste à fixer dans cette enceinte qui est également candidate à la réception de matchs en 2019. Pour rappel, les autres stades candidats sont le futur stade des Lumières de Lyon, l'Abbé-Deschamps, à Auxerre, le Stade des Alpes de Grenoble, le stade Océane du Havre, La Mosson à Montpellier, Marcel-Picot à Nancy, l'Allianz Riviera de Nice, Auguste-Delaune à Reims, le stade de La-route-de-Lorient à Rennes et le stade du Hainaut à Valenciennes.

Le Mans out
La ville du Mans, candidate, sait depuis six mois qu'elle ne pourra recevoir de matchs. Pour justifier sa décision, la FFF a donné quelques explications en mars dernier : "Le grand stade du Mans paye la proximité avec la date des 24 Heures auto, organisées également au moins de juin. Et accessoirement, il y a un problème lié à l'absence d'une offre hôtelière quatre étoiles suffisante à proximité".

La cinquantaine approche...

Marie-Laure Delie d'attaque ! (photo FFF)
Marie-Laure Delie d'attaque ! (photo FFF)
Play list des Bleues
Lors de l'échauffement des Bleues, les extraits musicaux proposés ont été choisis par les joueuses de l'équipe de France comme l'a souligné le speaker samedi soir avant la rencontre France - Brésil.

Malédiction avant OL - PSG ?
Touchée au genou dans les premiers jours du stage à Clairefontaine, Laura Georges a dû interrompre sa préparation pour France - Brésil et a suivi les soins médicaux à Clairefontaine. Samedi, c'est sa partenaire brésilienne Cristiane qui est sortie juste avant la pause, avec une grosse commotion mais sans finalement sans gravité. Enfin, du côté de l'OL, Elodie Thomis touchée au poignet, n'a pas repris en seconde période.

Décisions arbitrales
Sur les deux rencontres des Bleues, il est difficile de ne pas retenir que quelques décisions ont parfois été litigieuses. En faveur des Bleues comme lorsque l'arbitre ukrainienne Kateryna Monzul n'a pas sifflé de penalty aux Brésiliennes pour un tacle de Charlotte Bilbault sur Marta (83e), ou lorsqu'Eugénie Le Sommer a inscrit deux buts avec une position de hors-jeu sur l'action (35e, 48e) face à la Roumanie. Des faits qui ont pour une fois été favorable aux Françaises : "Pour une fois que ça tourne en notre faveur, on ne va pas pleurer". Seul un but a été injustement refusé à Marie-Laure Delie.

"J'ai hésité à être professionnelle"
Interrogée par Ouest-France, la joueuse du PSG Jessica Houara D'Hommeaux qui était secrétaire médicale dans la fonction publique avant de devenir joueuse au PSG a déclaré : "J'avais un emploi intéressant avec des garanties pour l'avenir. J'ai hésité parce qu'on ne me proposait pas un salaire mirobolant comme il peut y en avoir parfois (...) J'ai suivi les conseils de ma famille et je ne le regrette pas".

Proche de la cinquantaine
Buteuse à deux reprises face à la Roumanie, Eugénie Le Sommer a porté son total de buts à 49 en 112 sélections. La cinquantaine approche... Marie-Laure Delie est désormais à 62 unités.

Vendredi 25 Septembre 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :