Footofeminin.fr : le football au féminin

Challenge : Andrézieux est passé tout près

Dernières de D2, les Aulnatoises ont eu chaud au stade Roger Baudras. Les Andréziennes, qui ont fait jeu égal durant tout le match, aurait mérité mieux mais la loterie des tirs aux buts en a décidé autrement.



Challenge : Andrézieux est passé tout près
Sans complexe, les Andréziennes rentraient dans ce match avec beaucoup d'envie. Et dès les premiers instants de la partie, Butin frappait de volée mais voyait son tir repoussé en corner par Pelaverga (1e). Aulnat était malmené mais finissait par réagir. Sur un long ballon, Chalmet trouvait Echaubard qui remettait, intelligemment, de la tête à Fagont et cette dernière voyait sa frappe passer juste au-dessus du but (18e). Cette action allait piquer les Andréziennes au vif. Sur un modèle de contre-attaque, Vidal orientait parfaitement le jeu, décalait Vignon mais sa balle piquée fuyait le cadre pour quelques centimètres.

Les locales continuaient leur très bonne entame de match et Vidal, excellente en première période, chipait le ballon juste devant la gardienne auvergnate. Enfermée, elle ne pouvait redresser son ballon mais Pelaverga chargeait la Ligérienne par derrière. M.Bonnet n'hésitait pas et indiquait le point de pénalty.

Challenge : Andrézieux est passé tout près
Vidal se faisait justice lui-même en transformant son pénalty (1-0, 25e). Les Andréziennes tenaient le bon bout et il n'y avait pas deux divisions d'écart sur le terrain. Mais contre le cours du jeu, Aulnat allait revenir dans la partie. Sur une longue ouverture de Chalmet, la défense rouge se regardait et Clara Palou en profitait pour glisser, d'un petit pointu astucieux, le ballon dans le but vide (1-1, 39e).
Au retour des vestiaires, les Ligériennes revenaient avec les mêmes intentions, Boudon s'embarquait dans un raid solitaire mais manquait son duel face à Pelaverga en tirant de peu à côté (46e).
Les Andréziennes commençaient à souffrir physiquement et une frappe puissante des 20 mètres de Chalmet, intenable sur son côté droit, frôlait la lucarne (55e). Une deuxième période finalement extrêmement équilibrées où chaque équipe se neutralisait sans vraiment avoir d'occasions franches hormis cette 79e minute : Julliand dévissait son dégagement, Palou en profitait alors pour filer seul au but. Mais au moment de son crochet, celle-ci roulait sur le ballon et tombait. Invraisemblable. Même si la pression était andrézienne, aucunes des deux équipes ne fera la différence. Place donc au tirs aux buts. Et à ce petit jeu, les Auvergnates étaient les plus fortes. Et même si Fagont manquait le tir au but décisif, les Andréziennes craquaient. Julliand envoyant son pénalty dans les nuages. Andrézieux est passé tout près d'un petit exploit.

A Andrézieux, Thibault Simonnet

Les réactions Michel Gaffié : coach d'Andrézieux. « Dans l'ensemble, on a dominé même si on a eu vingt dernières minutes difficiles car on a que deux séances d'entraînement dans les jambes depuis la reprise. Je suis très satisfait du jeu que l'o

Challenge : Andrézieux est passé tout près
Michel Gaffié : coach d'Andrézieux.
« Dans l'ensemble, on a dominé même si on a eu vingt dernières minutes difficiles car on a que deux séances d'entraînement dans les jambes depuis la reprise. Je suis très satisfait du jeu que l'on a proposé et même si on prend un but sur une erreur défensive, on n' pas été réellement en danger.
Ce match nous a permis de nous jauger par rapport à une équipe de D2. Le contenu a été intéressant, on aurait pu l'emporter même si elles ont aussi eu des situations dangereuses. Malgré tout, il y a des regrets de ne pas remporter cette séance de tirs aux buts. En tout cas, c'est bien, cela montre que l'équipe existe, que l'on possède une belle promotion. Mais le plus important reste le championnat surtout qu'on est qualifié en Coupe Rhône-Alpes et on est en ½ finale de la Coupe de la Loire. »


Jean-Jacques Barbat, coach d'Aulnat
« On est qualifié, cela nous permet de rester dans la compétition. Cela va permettre aux filles de se dire qu'elles sont un peu moins nul qu'elles le croyaient. Les filles ont conscience que l'on a joué avec une équipe affaiblie. Cinq-six filles sont au niveau, pas le reste. On a des absentes, des filles qui vont arriver. Pour l'instant, on a un problème d'effectif avec des trous dans l'équipe et cela mine le moral de certaines filles. Et puis dans les duels on faisait mal auparavant, mais aujourd'hui, c'est nous qui étions par terre et les autres qui étaient debout. Ce n'est pas une victoire, il faut aussi relativiser car c'est une équipe qui évolue deux divisions en dessous. On espérait gagner dans le jeu. Les filles pensent qu'avec les différentes arrivées, ça ira mieux mais on a trop de retard pour remonter au classement et puis quand un adversaire nous rencontre, il est en confiance désormais. »

Dimanche 9 janvier 2011 à 14h30
Andrézieux A.S.F (DHR) - Aulnat (D2) 1-1 (tab : 3-4)
Andrézieux-Bouthéon (Stade Roger Baudras)
Arbitres : Vincent Bonnet assisté de Makram Mathlouti et Charly Pantano
But pour Andrézieux : Amandine Vidal 25' s.p.
But pour Aulnat : Clara Palou 39'

Aucun avertissement
Tirs au but : Gerbaix (0-1), Saez (raté), Lombart (0-2), Grail (1-2), Toumi (1-3), Nigon (2-3), Echaubard(2-4), Lopez (3-4), Fagont (raté), Julliand (raté)
Andrézieux : 1-Aurélie Chazal, 2-Mélanie Grail, 3-Julie Lopez (cap.), 4-Vanessa Berger, 5-Perrine Julliand, 6-Caroline Chaud (12-Amandine Saez 62'), 7-Justine Vignon, 8-Noémie Nigon, 9-Laëtitia Boudon, 10-Sabrina Butin, 11-Amandine Vidal (13-Estelle Angénieux 62'). Entr.: Michel Gaffié.
Aulnat : 1-Julie Pelaverga, 2-Mélanie Chalmet, 3-Marine Toumi, 4-Perrinne Lombart (cap.), 5-Virginie Fagont, 6-Maude Gerbaix, 7-Falcimagne Emeline, 8- Emmanuelle Sanselme, 9-Clara Palou, 10-Stéphanie Echaubard, 11-Mickaëla Quetin. Entr.: Jean-Jacques Barbat
Non utilisées : 12-Mélanie Fagont, 13-Sandrine Caneira

Aulnat
Aulnat

Andrézieux Bouthéon
Andrézieux Bouthéon

Lundi 10 Janvier 2011
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :