Footofeminin.fr : le football au féminin

Challenge : Bischheim sort Vendenheim, Muret s'offre Rodez

Quatre derniers matches du Challenge de France se jouaient ce dimanche. Un week-end de rattrapage qui aura permis à Bischheim de surprendre son voisin. Muret a de son côté réussi une nette victoire à Rodez. Arpajon et Aulnat décrochent les deux autres tickets



Bischheim frappe dans le derby (photo : DNA)
Bischheim frappe dans le derby (photo : DNA)
BISCHHEIM (D2) - VENDENHEIM (D2) : 3-2
Jost 9', 67', Gaudin 35' ; Sturm 2', Mula 42'

Après deux minutes de jeu, Sturm ouvrait la marque des 20 mètres et Vendenheim pensait avoir pris la bonne voie. Mais Bischheim pressait et c'est sur un cafouillage que Jost égalisait à la 9e. L'essentiel des occasions va se faire sur coups de pied arrêtés : Schwartz va trouver la barre (16e), imitée par Gaudin (22e). Gaudin se retrouvait à la retombée du corner de Burgun et concluait d'une reprise de volée (2-1, 36'). Malgré une légère domination bischheimoise, Vendenheim égalisait sur coup franc par Mula (2-2, 42'). Bischheim évoluait en contre alors que les Fédinoises se ruaient à l'attaque. Sur un contre bien mené par Burgun, Bischheim reprenait l'avantage. Elle transmettait pour Jost en profondeur qui s'en allait battre Soret (3-2, 67'). La hiérarchie du championnat n'avait pas sa place et Bischheim se qualifiait pour les 16es de finale.

RODEZ (D2) - MURET (D2) : 0-4
Palliard 12', 45+1', 69', Trévisan 58'

Les Ruthénoises ont connu leur première défaite de la saison, après douze matches disputés toutes compétitions confondues. L'invincibilité a pris fin avec fracas, avec la venue de Muret le rival du championnat pour l'accession en Division 1. Fébriles derrière et pas assez inspirées devant, les Aveyronnaises ont vite été dépassées. Les Haut-Garonnaises avaient rapidement ouvert le score grâce à Paillard (12e), à l'affût après une faute de main de la gardienne. Les Rouergates avaient ensuite eu du mal à prendre le jeu à leur compte, mais se créaient des occasions franches en première période, sans réussite toutefois. Tenret, tout d'abord, manquait le cadre de peu lors de son face à face avec la gardienne Celotto (14e), avant que Lemaître n'échoue à son tour sur le dernier rempart muretain (33e). La chance des locales était passée car les Haut-Garonnaises ont par la suite repris leur domination, asphyxiant au milieu de terrain local. Les visiteuses doublaient la mise dans les arrêts de jeu de la première période, grâce à Paillard, idéalement servie par Trévisan. Après le repos, les Muretaines contrôlaient le jeu, et définitivement scellaient leur succès, avec une réalisation de Trévisan, à la réception d'un centre de Escoubeyron (58e), puis le troisième but personnel de Paillard, d'un tir lointain (69e).

Coulomb, buteuse sur coup franc mais c'est Arpajon qui passe (photo : Thierry Saunier)
Coulomb, buteuse sur coup franc mais c'est Arpajon qui passe (photo : Thierry Saunier)
ARPAJON (D2) - LA VEORE (D2) : 3-3 (tab 5-3)
Luc 25' s.p., Missonnier 66', 81' ; Coulomb 44', 76' s.p., Pagnant-Gros 45'

C'est sous un soleil radieux et une température printanière que cette rencontre débutait et d'entrée de jeu les locales allaient investir le camp de La Véore en multipliant les attaques et en obtenant plusieurs corners dangereux. Coulomb sur coup franc à la 7e inquiétait Jeanjean mais sa frappe était facilement stoppée. Arpajon continuait sa mainmise sur le début de rencontre et ouvrait le score sur une penalty consécutif à un tacle de Buteaux transformé par Luc. La pression d'Arpajon était permanente et Lagier devait intervenir avec l'aide de Ranc, bien revenue (37e). La Véore sortait un peu de sa coquille et plaçait alors quelques banderilles qui allaient s'avérer payantes. Tout d'abord sur coup-franc, magistralement converti par Coulomb, puis par Pagnant-Gros qui lobait astucieusement Jeanjean à la conclusion d'un beau mouvement (1-2). Changement de physionomie. La deuxième période était plus équilibrée, mais suite à un coup franc excentré de Luc, Missonnier égalisait d'une tête rageuse. Coulomb redonnait l'avantage aux visiteuses mais c'était sans compter sur l'abnégation des locales qui égalisait sur une frappe lointaine de Missonnier qui surprenait Lagier. On avait recours à la séance de tirs au but, et c'est Arpajon qui s'imposait 5-3.

Lundi 8 Février 2010
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :