Footofeminin.fr : le football au féminin

Challenge : Xavier Aubert (Le Mans) : "Une grosse dynamique"

Xavier Aubert, entraineur du Mans, revient sur le parcours de ses joueuses en Challenge de France. Après avoir éliminé deux équipes de D1, les Mancelles ont rendez vous ce dimanche avec Juvisy, actuel 3e du championnat en Division 1.



Challenge : Xavier Aubert (Le Mans) : "Une grosse dynamique"
Xavier, peux-tu nous présenter le parcours de ton équipe pour arriver en demi-finale de ce challenge de France ?
Nous arrivons déjà à notre 6e match. Nous avons débuté au mois de janvier contre St Herblain (victoire 4-0), et Laval (victoire 6-0) pour ce qui est le derby de la Ligue du Maine. Après, nous avons eu la chance de recevoir le PSG, cela a été l’occasion pour les jeunes filles de montrer leur réelle valeur. Ce match s’est soldé par une victoire aux tirs au but, après avoir tenu la dragée haute à cette équipe de Paris. Ensuite nous avons joué de nouveau à domicile, en recevant Gravelines, où nous avons là aussi gagné lors des tirs aux buts (8 tab à 7). Cela démontre que l’équipe possède de grosses ressources mentales et a beaucoup de détermination. Ensuite lors du 5e match, nous avons rencontré Condé, équipe de D1. Lors de cette partie, nous avons réussi à les mettre en difficulté assez rapidement et nous avons gagné assez logiquement. Je dirai donc que le parcours est idéal jusqu’à aujourd’hui. Et le nouveau tirage est encore positif car nous avons la chance de recevoir de nouveau, ce qui reste un avantage pour nous et notre public.

Cela fait donc 2 équipes de D1 éliminées par ce groupe de jeunes filles…
Il est vrai que la moyenne d’âge est très jeune. Nous arrivons à 20 ans, tout en sachant que nos joueuses expérimentées qui sont Murielle Pannier et Cindy Dufeu ont respectivement 32 et 29 ans. Après, tout autour, ce sont des jeunes filles qui sont issues de la section sportive mise en place avec le Lycée Sud. C’est donc le résultat de tout le travail entrepris depuis plusieurs années, ce n’est pas simplement la résultante de cette année mais bien celui de 4 ou 5 saisons et de mon prédécesseur.

La joie après le match face à Condé (photo : Arnaud-photosport)
La joie après le match face à Condé (photo : Arnaud-photosport)
Qu’attends-tu de ta jeune équipe lors du match de dimanche ?
Il ne faut pas qu’elle se dise que l’aventure peut se terminer ici. Bien qu’elles soient jeunes, j’aimerais qu’elles prennent ce match avec beaucoup d’expérience, de maturité parce que je pense que le coup est jouable. Nous savons que depuis un mois que le groupe vit bien, les résultats en championnat sont très bons notamment avec l’équipe B, qui était en position de relégable jusqu’au week-end dernier. Il y a une grosse dynamique au sein des équipes féminines, et c’est là tout le bonheur pour nous. Maintenant, c’est vrai que cela reste Juvisy avec leurs différentes internationales telles Soubeyrand, Thiney ou encore Bouhaddi. Nous aurons donc l’occasion de jouer une grosse équipe ce week-end, chez nous, devant notre public. J’attends de ce match que les filles montrer leur véritable valeur et qu’elles répondent aux attentes du public, qui est venu nombreux à chaque fois et qui a été agréablement surpris du niveau proposé.

Si tu devais définir ton équipe, quels qualificatifs utiliserais-tu ?

C’est un groupe respectueux des consignes, mais aussi hyper travailleur. J’adore le public féminin car il y a une grande approche psychologique et il faut être très proche des joueuses pour connaître les problèmes du moment. Il faut être amené à écouter ce qui se passe chez la joueuse. Nous sommes sur une grosse dynamique donc c’est logique que tout aille bien. J’espère que ces 4 mois du challenge de France vont nous faire franchir un gros palier.

Source : MUC72

Samedi 11 Avril 2009
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :