Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France (16èmes de finale) - Le derby pour GUINGAMP, Megan LINDSAY puissance 4

Quatre à quatre, c'est ainsi que l'on pourrait résumer les succès des formations de Guingamp, Metz et Saint-Etienne vainqueurs, sur le score de quatre à zéro en déplacement.



La supériorité de l'En Avant n'a pas tremblé (photo OF)
La supériorité de l'En Avant n'a pas tremblé (photo OF)

L'enceinte de la MMArena n'a pas réussi aux Mancelles sèchement battues 4-0 par le FC Metz qui évolue en D1. A elle seule, l'Américaine Megan Lindsay auteur d'un qaudruplé a mis un terme aux rêves manceaux.
Le premier but était américain ! Un centre de Lindsay Elton trouvait la tête de sa compatriote Megan Lindsay esseulée au point de penalty. La défense locale effectuait des erreurs payées cash avec un ballon repoussé par la gardienne suivie d'une nouvelle frappe dans un angle fermé qui trompait Mélanie Fouchard.
Le Mans n'arrivait pas à poser son jeu et Megan Lindsay en profitait pour marquer à nouveau de la tête en reprenant un coup franc excentré. Elle finissait d'achever le spectacle d'un lob d'une trentaine de mètres sur la gardienne avancée (0-4, 77'). La frustration était de mise pour Christophe Charbonnier, le coach manceau : "On a ce que l'on mérite. Je suis déçu du contenu du match. Il y a beaucoup de frustration. Tout le monde semblait un peu crispé, peu de filles chez nous ont évolué à leur niveau. Il y a eu trop d'erreurs techniques".

Guingamp, chef breton

Sabrina Viguier et l'ASSE se sont imposées face à Clermont Foot (photo Yoël Bardy)
Sabrina Viguier et l'ASSE se sont imposées face à Clermont Foot (photo Yoël Bardy)
Les Malouines se sont heurtées à plus fort qu'elles dimanche sur la pelouse de Marville. Les 356 spectateurs n'ont pu que constater la supériorité des joueuses de Sarah M'Barek qui n'avait pas décidé de négliger cette rencontre. C'était l'occasion aussi d'aligner pour la première fois Ami Otaki, la dernière recrue bretonne.
Les Costarmoricaines vont rapidement prendre le dessus et concrétiser leur domination sur une percée de Fatoumata Baldé à gauche avant de trouver Salma Amani. La gardienne locale Mégane Guézille tentait de repousser les assauts adversaires mais devait s'incliner coup sur coup à deux reprises sur des réalisations d'Aminata Diallo puis Fatoumata Baldé. La cause était entendue et la Bretagne connaissait son dernier représentant.
Ce dernier allait enfoncer le clou sur un coup franc de Lalia Dali que la gardienne relâchait dans son but (0-4, 76'). Le coach malouin Fabrice Garin ne regrettait pas le résultat : "Guingamp, c'est très fort. Je suis satisfait de l'engagement des filles et de l'état d'esprit. Je suis content par rapport à il y a deux ans où nous en avions pris sept contre Juvisy".

>> Réaction d'Hervé DIDIER (AS Saint-Etienne) : "On a fait le plus dur en marquant rapidement"
« On a joué sur un terrain difficile, très bosselé et gras. Les conditions n’étaient pas évidentes. Mais on a su rester sérieux et organisé. L’adversaire a joué avec un bloc très bas et compact. On a fait le plus dur en marquant rapidement. Ensuite, on a continué à développer notre jeu. On ne voulait pas subir et concéder d’occasions. On avait à cœur de gagner, mais aussi de garder notre but inviolé. L’objectif était double aujourd’hui. On voulait gagner, le contrat est rempli. Mais on voulait surtout bien préparer le prochain match de championnat. Pas celui contre le PSG, on va faire l’impasse sur celui-là. Trois jours après, on joue contre Issy, on ne peut pas se permettre d’avoir des blessés contre Paris. Ce duel face à Issy peut déterminer le maintien, c’est celui-là le plus important ».

LES FICHES

Le Mans (D2)-Metz (D1) : 0-4 (0-2)
Spectateurs : 400
Buts pour Le Mans : Megan Lindsay 19', 27', 55', 77'
Le Mans : Fouchard ; Lepauvre (Bourgoin 73'), Messager, Girardot, Beaufils (Travers 37') ; Legare (Fouquet 62'), Gahéry, Lelarge, Hamidouche, Thebault ; Leconte. Entr.: Christophe Charbonnier
Metz : Burtin ; Mansuy, Gomes Jatoba, Oswald, MBah ; Wojdyla, Lhuillier, Janela ; Elston, Lindsay, Martins. Entr.: Gérôme Henrionnet

Saint-Malo (D2)-Guingamp (D1) : 0-4 (0-3)
Spectateurs : 356
Buts pour Guingamp : Amani 10', Diallo 36', Balde 38', Dali-Storti 76'
Saint-Malo :
Guézille ; Blin, Gourvil, Anger, Portier (Cantin 67') ; Le Garrec, Daunas, Le Meur (Pereira Dos Santos 85'), Abad (cap.) ; Beroudiaux, Le Callet (Gallois 89'). Entr.: Fabrice Garin
Banc : Hamonou, Mitton
Guingamp : Mainguy ; Quero, Gorce, M'Bock Bathy Nka (Hurault 79'), Dafeur ; Dali-Storti, Diallo (Le Bihan 74'), Otaki (Hamon 67'), Baldé, Amani (cap.) ; Oparanozie. Entr.: Sarah M'Barek
Banc : Douessin, Gignoux-Soulier

Clermont Foot (DH)-Saint-Etienne (D1) : 0-4 (0-2)
Spectateurs : 500
Buts : Fleury 24', Blanc Gonnet 45', Courteille 72', Palacin 89'
Clermont : Désormière ; Massardier, Maître (Pelaverga 80'), Hahn, Fagont, Toumi M. ; Righi (Bouljihad 58'), Charrade (Echaubard 65'), Klughertz, Thébault - Fayat. Entr.: Yvan Charvillat
Saint-Etienne : Criscione ; Audemar, Courteille, Viguier, Soulard ; Lavaud, Cirri, Benoit, Blanc Gonnet (Gherbi 65') ; Fleury (Coton-Pélagie 75'), Chaumette (Palacin 46'). Entr.: Hervé Didier

Mardi 27 Janvier 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :