Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France (32e de finale) - A POISSY, le foot féminin revit

Poissy avec la JSF était finaliste du championnat de France en 1990 lors de ses heures de gloire. Aujourd'hui, c'est l'AS Poissy en DHR qui a repris le flambeau et fait revivre une équipe féminine qui disputera ce dimanche un 32e de finale de Coupe de France face à Bréquigny Rennes.



Les joueuses de Poissy après leur qualification face à Parisis (photo AS Poissy)
Les joueuses de Poissy après leur qualification face à Parisis (photo AS Poissy)
Après quinze années sans football féminin, un club de Poissy a redonné une place aux féminines en 2011. La JSF Poissy avait brillé en championnat de France atteignant la finale en 1990, perdue 0-3 face à Saint-Maur, avec dans ses rangs notamment Brigitte Olive, désormais secrétaire générale de la FFF. Mais en 1995-1996, fin du football féminin à Poissy qui terminait dernier du championnat et la section féminine était dissoute. Mais Jordane Delaeter a proposé en 2011 de lui redonner vie : "J'ai proposé au club de mettre en place une équipe féminine. Je venais du foot des garçons où j'avais fait le tour. Et puis c'était l'occasion de surfer sur la vague de la Coupe du Monde 2011". C'est donc sous l'impulsion de celui qui est toujours entraîneur que l'équipe est repartie en PL d'Île de France.

Mais avant d'atteindre la centaine de joueuses comme cette saison, c'est avec les seniors que le football féminin est réapparu dans ce club des Yvelines. "Au lieu de partir de la base et d'aller vers le haut, j'ai fait l'inverse. Il fallait une vitrine". Et si les résultats furent moyens les premières saisons, le club a proposé étoffer ses effectifs avec des équipes de jeunes (U13, U16). Aujourd'hui, le club a une école féminine de football labellisée, des équipes dans toutes les catégories encadrées par 8 éducatrices et 4 éducateurs !

"Il n'y a aucune pression"

Après avoir gravi deux niveaux ces dernières saisons passant de la PL à la DHR, l'AS Poissy éliminée l'an dernier au tour précédent par l'AG Caen (DH, 2-3), a franchi le palier et se prépare à accueillir le Cercle Paul Bert Bréquigny Rennes (DH). "L'année dernière, c'est la première fois que l'on allait aussi loin mais on avait été sorti par Caen. On avait pris un coup derrière la tête. Cette année, nous n'avons pas eu des tirages faciles avec Blanc Mesnil (4-0) mais le score est lourd car il n'y avait pas autant d'écart mais elles étaient sans gardienne de but. On a joué le PUC qui est une très grosse équipe (1-0). Une victoire obtenue lors d'un super match où on a été solide et combative" se souvient l'entraîneur Jordane Delaeter.

Au tour précédent, c'est face à Parisis (1er de PH) que Poissy a obtenu son ticket pour les 32es. "C'était compliqué d'aller chez elles". Finalement la situation s'est décantée en seconde période (0-2). Face à Rennes, l'entraîneur précise : "Il n'y a aucune pression. C'est déjà bien d'être là. Dans l'équipe, il n'y a que deux joueuses qui n'avaient joué un premier tour fédéral. Et il y en a trois qui ont déjàé plus loin qu'un 32e" souligne l'entraîneur qui compte dans ses rangs des joueuses ayant évolué dans des clubs plus huppés de la région parisienne dont le PSG avant l'ère qatarie, ou encore du côté d'Issy, Montigny, Compiègne... Mais il y a aussi des joueuses qui étaient de la renaissance de l'équipe féminine qui sont à valoriser : "Pour elles qui étaient à la création, au début, c'est difficile et puis les filles ont été réceptives. Et elles sont là, ensemble, pour jouer au foot".

L'entraîneur espérait pouvoir compter sur l'arrivée de Nonna Debonne en provenance du Mans et qui s'entraînait déjà avec l'équipe en semaine puisqu'elle est éducatrice des U15 DHR masculins du club. Mais Le Mans n'a pas donné son accord de sortie. Malgré tout, elle sera présente ce dimanche pour apporter son expérience. "Elle a une influence, un discours positif. Cela aide aussi" souligne Jordane Delaeter. Poissy attend donc désormais à grands pas ce rendez-vous dans un week-end sportif riche puisque les U19 masculins du club sont aussi encore qualifiés en Coupe Gambardella.

LE PARCOURS DE L'AS POISSY

3e tour régional : bat Blanc Mesnil SF (DHR), 4-0
Finale régionale : bat Paris UC (DH), 1-0
1er tour fédéral : bat Parisis FC (PH), 2-0

Vendredi 8 Janvier 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :