Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France (32es de finale) - Réactions des entraîneurs de l'ESAP METZ, ES 16, ESTRABLIN et ARQUES opposés à des formations de D1

Retrouvez les réactions de quatre entraîneurs d'équipes de DH qui affronteront Lyon, Saint-Etienne, Rodez et Juvisy en 32e de finale.



La mascotte des Chatons d'Estrablin sera de sortie face à Rodez (photo facebook club)
La mascotte des Chatons d'Estrablin sera de sortie face à Rodez (photo facebook club)
Khadidja Bettahar (entraineur de l'ESAP Metz) qui recevra LYON (D1) : "Il faudra faire bonne figure"
"En tant qu'entraîneur, j'aurai préféré jouer une équipe de DH et D2 pour espérer passer un tour de plus. Mais pour le club, le Président, c'est tout bénéf'. C'est la beauté de la Coupe. On va accueillir une partie de l'équipe de France. Les jeunes vont voir leurs idoles. Les joueuses sont contentes, elles vont voir Louisa Necib....
Ca va permettre aussi de donner une autre image du club, de montrer le travail qui est fait, surtout dans le contexte actuel. J'essaye de travailler sur la mixité sociale avec des joueuses venues de l'extérieur. L'objectif reste de monter en D2.
Pour ce qui me concerne, ce match est assez difficile à préparer. Il faudra faire bonne figure, se faire respecter et prendre le moins de buts possibles. Je suis assez sensée. Elles vont être euphoriques alors il faudra profiter au maximum. Je ne veux pas que cela tourne au ridicule. On doit montrer que l'on a de la qualité, que l'on peut jouer et essayer de produire du jeu."

Stéphanie Beghe (entraineur d'ES 16e) qui recevra ST ETIENNE (D1) "La Coupe, c'est pour les joueuses"
"Les joueuses doivent être contentes. J'ai reçu plein de textos des joueuses qui me disaient "coach c'est pour toi". Quitte à se faire sortir même si le score risque d'être lourd. En plus, je suis fan de ce club. Je ne serai pas déçue par le résultat. La Coupe, c'est pour les joueuses, ce sont leurs matchs, c'est une aventure humaine. Cela montre ce que le groupe reflète, après le coach mixe tout ça car pour moi, l'objectif reste le championnat, on ne va pas gagner la coupe.
On avait Lyon dans notre chapeau, mais je voulais pas jouer Lyon et en prendre 30. Je gagnais contre Lyon quand j'étais joueuse, et je suis une compétitrice. Saint-Etienne, c'est une grosse équipe, on sera challenger. On va être prêt"

Christian Esposito (entraîneur d'ESTRABLIN Chaton F) qui recevra RODEZ (D1) "Le village sera en ébullition"
"C'est bien, ca va être la fête dans notre petit village. C'est la première fois en 22 ans d'existence de la section féminine que l'on joue un 32e de finale de Coupe de France.
On va recevoir le 5e de D1, ca va être la fête du football, le village sera en ébullition.
On va accueillir une D1, c'est une belle satisfaction pour le groupe. Je suis hyper fier, tout peut arriver".

Serge Gosset (entraineur d'ES ARQUES) qui recevra JUVISY (D1) "Il n'y a pas de pression à avoir"
"Les filles sont contentes. On va recevoir une grosse équipe. C'est la première fois que l'on arrive à ce stade de la compétition. On va jouer le 4e de Division 1 que je connais en le regardant à la TV.
On abordera ce match comme d'habitude, comme les autres. Il n'y a pas de pression à avoir, notre adversaire au dessus. On est un peu en difficulté en championnat en ce moment, mais ce match est l'occasion de remotiver le groupe"

Jeudi 17 Décembre 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :