Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France (8e) - LOSC - ESAP METZ : le club messin veut faire front

Le tirage au sort de la Coupe de France n'a pas épargné les Messines cette saison. Non pas au regard des trois premiers adversaires de niveau régional mais avec autant de déplacement que de matchs joués. Et la rencontre des huitièmes de finale reportée à deux reprises a été l'occasion d'une bataille engagée face à la FFF avec un nouveau déplacement au LOSC après deux reports successifs.



Le Dogue du Domaine de Luchin sous la neige le 23 janvier dernier (photo LOSC)
Le Dogue du Domaine de Luchin sous la neige le 23 janvier dernier (photo LOSC)
Un calendrier sous contraintes pour les équipes de D1
Depuis désormais quatre saison, le calendrier général est devenu chaque saison un casse-tête dans son élaboration. Il faut en effet tenir compte des très (trop ?) nombreuses dates internationales qui monopolisent pas moins de 10 week-ends entre septembre et mai, sans tenir compte des 22/23 et 29/30 décembre dernier. Il reste ainsi 27 dates pour placer 22 journées de championnat et cinq tours de coupe au calendrier des équipes de D1. L'équation est alors simple pour les équipes de D1. Un match en retard se disputerait nécessairement en semaine.
L'avant-dernière journée de D1 qui doit se dérouler en même temps pour toutes les équipes en cas d'enjeu sportif est même placée le mercredi 24 avril actuellement en raison des demi-finales de la Ligue des Champions fixée en semaine par l'EUFA les 20/21 et 27/28 avril où l'OL et le PSG peuvent se qualifier. Seul le dimanche 24 mars est finalement sans rencontre pour les équipes de D1.

Le règlement de Coupe de France a évolué
Ces dernières saisons pour répondre aux diverses contraintes, le calendrier de la Coupe de France féminine a été modifiée. Cette saison, les équipes de D1 y entrent un tour plus tard (16es au lieu de 32es de finale) que précédemment pour répondre à ces contraintes calendaires.
Pour la cinquième saison consécutive, la FFF prévoit aussi que les rencontres reportées soient disputées dès le mercredi suivant en semaine. Les premiers à en avoir fait la mauvaise expérience étaient les Isséennes alors en D1 qui avaient dû se déplacer le 7 janvier 2015 avec une équipe mixte composée de joueuses des équipes A, B et C sur le terrain de Rouen alors en D2. Les pensionnaires de D2 s'étaient imposées 6-0 ! . L'actuelle présidente du club isséen, Christine Aubère, avait même chaussé les crampons pour l'occasion. Et lorsque la rencontre est reportée une seconde fois, elle peut être joué sur le terrain du club initialement visiteur selon le Règlement de la Compétition.

Extrait du Règlement

6.7 Matchs remis ou à rejouer
1. Les matchs remis où à rejouer se disputent, en principe, le dimanche suivant. En cas d’impossibilité au calendrier, les clubs sont tenus d’accepter de jouer en semaine à partir des 32èmes de finale à la date fixée par la Commission Fédérale des Pratiques Seniors.

2. Les rencontres remises ou à rejouer se déroulent sur le même terrain ou sur un terrain désigné par la Commission dans les conditions prévues à l’article 6.2.

3. En cas de nouvelle impraticabilité du terrain, la Commission a la faculté de procéder à la désignation du terrain du club adverse ou à un autre lieu de rencontre en cas d’impraticabilité du terrain des deux clubs en présence. La décision doit être notifiée aux clubs intéressés au plus tard 72 heures avant la date du match et n’est pas, par dérogation à l’article 11.3, susceptible d’appel.

L'ESAP Metz veut légitimer de jouer le week-end

Episode 1 : Prévue le samedi 26 janvier 2019 au Domaine de Luchin près de Lille, la rencontre est finalement reportée en raison d'un arrêté suite aux précipitations de neige.

Episode 2 : La rencontre est reprogrammée au mercredi suivant, soit le mercredi 30 janvier 2019. Le club messin dans un communiqué tire la sonnette d'alarme sur cette programmation en semaine : "Cette date ne pourra qu'entraîner un forfait de notre équipe féminine. Nous rappelons que nous sommes issus d'un milieu et que nous sommes une structure totalement amateur. À ce jour, nous comptons dans notre effectif de l'équipe féminine des licenciées qui travaillent et ont un emploi (et oui, il faut bien qu'elles travaillent pour remplir le frigo non ?). Nous sommes aujourd'hui dans une volonté claire et précise qui est de jouer cette rencontre un week-end avec les aménagements nécessaires à cet effet dans le but de permettre à nos footballeuses de vivre, qui sait peut être la seule et unique fois de leur vie un 1/8F de Coupe de France Féminine de Football. Quel souvenir ! N'est ce pas ?" Le club messin propose de jouer le dimanche 3 février mais sa requête n'aboutit pas. La Commission précise que le match de D1 prévu le samedi 2 février est déjà programmé et télévisé. Les autres dates proposées sont jugées trop lointaines alors que le quart de finale a lieu le 10 février prochain.

Episode 3 : La Commission Fédérale des pratiques seniors - Section Féminines décidé le report de la rencontre prévue le 30 janvier pour éviter un déplacement potentiellement dangereux pour l’ESAP Metz. La rencontre est finalement fixée le mercredi suivant, 6 février mais sans être inversée.


Episode 4 : Le club messin décide de faire appel de la décision en demendant que la rencontre soit inversée.

Episode 5 : La Commission d'Appel est finalement fixée dès le jeudi 31 janvier au matin. Le club messin voit la décision notifiée dès le 1er février avec le maintien de la décision de première instance et une rencontre au mercredi 6 février.

Episode 6 : L'ESAP Metz annonce envisager de faire forfait, n'étant pas en capacité en semaine faute de joueuses disponibles. Le club messin pouvait aussi saisir en urgence devant le conciliateur du CNOSF.

Episode 7 : La rencontre a été maintenue au mercredi 6 février à Camphin-en-Pévèle. Aucune inversion n'a été acceptée par la FFF, la négociation n'a été effectuée que sur l'horaire de la rencontre finalement fixée à 15h30.


A noter que dès ce dimanche, La Roche ESOF doit accueillir le vainqueur de la rencontre LOSC - ESAP Metz.

Mercredi 6 Février 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :