Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France (8es de finale) - LE HAVRE continue l'aventure, succès particulier de BREST, MONTPELLIER a eu très chaud

Victorieuses sur le terrain de La Roche (D2), Soyaux était la première équipe qualifiée samedi soir. Lyon tranquillement et St-Etienne aux tirs au but les ont rejointes en quarts.



Le HAC petit poucet qui grandit

Septième match, septième victoire et 38 buts marqués en Coupe de France pour les Havraises qui après avoir fait tomber trois D2 (Saint-Maur, Rouen, Issy) n'ont pas tremblé devant les Strasbourgeoises qui évoluent au même niveau. La rapide ouverture du score a bien aidé le HAC sur un centre de Mulvey, Hesse trompe de la tête sa propre gardienne (1-0, 3'). Devant un public acquis à leur cause, les Havraises confirmaient sur un rush en solitaire d'Ashley Clark qui venait ajuster la gardienne (2-0, 29'). La buteuse Deja Davis réussissait aussi un exploit en solo (3-0, 35'). La fête était belle avec un doublé de Davis qui venait dribbler la gardienne (4-0, 54'). En fin de match, cependant, dans une rencontre parfois accrochée, Bateman recevait un deuxième carton jaune et laissait son équipe de se qualifier à 10 contre 11. Désormais les Havraises qui alignaient huit Américaines espèrent recevoir un gros au Stade Océane.

Guingamp éliminé dans un contexte particulier

Les Brestoises s'imposent en Côtes d'Armor !
Les Brestoises s'imposent en Côtes d'Armor !
Les Guingampaises n'ont pas réussi à surprendre les Brestoises. Suspendues jusqu'à nouvel ordre part leur Président alors qu'elles avaient refusé de s'entraîner jeudi en raison de leurs conditions, c'est une très jeune équipe encadrée par l'expérimentée Sophie Rissoan qui a repris du service il y a un mois. La jeune équipe a cédé deux fois en première période sur un doublé de Ninot et sous le regard des joueuses de D1 venues malgré tout en tribune les soutenir. Cela ne fut pas suffisant et lorsque Pian a envoyé un penalty sur la barre, l'espoir de retour s'est envolé. Siou a enfoncé le clou sur coup franc quelques minutes plus tard. Le Stade Brestois sera en quart.

Marseille craque aux tirs au but

Les Montpelliéraines ont été aux portes de l'élimination
Les Montpelliéraines ont été aux portes de l'élimination
Si Brétigny aura des opportunités en première période (16e, 23e, 37e), les Olympiennes ont dû rester bien en place défensivement pour contenir leurs adversaires. Montpellier essayait de passer par les couloirs mais cela ne suffisait pas. Dès la reprise, Saez décidait d'effectuer deux remplacements au milieu de terrain avec les entrées d'Uffren et Torrecilla. Il ne fallait alors que trois minutes pour débloquer le tableau d'affichage. Servie par Veje, Jakobsson se défaisait de la défense (0-1). Malgré ces intentions montpelliéraines, les Marseillaises tentaient de réagir. Sur une mauvaise relance de Richard, Jakobsson manquait la balle de 2-0 (66e). Et l'OM égalisait quelques instants plus tard. Une faute dans l'axe sur Asseyi à 18 m. Un coup franc tiré par Caputo dévié par le mur que la gardienne Murphy repoussait, et Coton-Pélagie à l'affût jaillissait côté gauche pour un plat du pied (1-1, 70'). Le match peut ensuite basculer d'un côté ou de l'autre mais plus de but avant la fatidique séance.
Un scénario incroyable va alors se produire. Gadea, Asseyi et Pizzala marquent leurs tentatives. Richard stoppe celles de Cayman et Torrent. L'OM mène alors 3 tirs au but à 0 et a deux balles de qualification. M'Bassidje et Alidou D'Anjou vont les manquer, Montpellier revenir à 3-3 à la sortie de la séance des 5 tirs. Lozé et Uffren marquaient ensuite, mais Caputo loupait la 7e frappe marseillaise. Jakobsson ne tremblait pas et prenait Richard à contre-pied pour qualifier son équipe au bout du suspense et après avoir tremblé.

Le tenant du titre a déroulé

photo OL
photo OL
41 buts en trois matchs de Coupe de France, les Lyonnaises continuent à se promener dans cette compétition. Un festival entamé après 12 minutes par Cascarino qui exploitait avec un peu de réussite un bon travail de Le Sommer à droite. On allait la retrouver en fin de match dans ses talents de passeuses pour Le Sommer et Abily. Une autre s'est illustrée à plusieurs titres. Le Sommer a inscrit le seul triplé du match dépassant ainsi Schelin dans l'histoire du club, jusqu'à meilleure buteuse avec 225 réalisations. Le 226e de Le Sommer est arrivé à la 84e minute après ceux d'une tête piquée sur un bon centre de Petit (20e) puis dès la reprise de la seconde période (5-0, 48'). Le Sommer était aussi passeuse décisive comme pour Laurent (73'). En difficulté sur les corners, Toulouse cédait suite à l'un d'eux tiré par Bacha et repris par Mbock du gauche à 8 m (3-0, 24'). Hamraoui y allait pour sa part d'un doublé sur deux frappes d'une trentaine de mètres (43', 90+1'). La capitaine Abily signait aussi deux buts d'une tête plongeante sur un centre de Thomis avant la passe de Cascarino. Enfin, elle permettait à la recrue américaine Morgan Brian de marquer son premier but avec l'OL.

Soyaux premier à prendre le quart

Avec un peu plus d'expérience et d'efficacité, Soyaux a passé l'obstacle vendéen sur son terrain. Les Vendéennes qui avaient sorti Bordeaux au tour précédent n'ont pas récidivé. Après un ballon en profondeur pour Marchadié trop juste pour reprendre (4e), Soyaux alertait Picaud sur un coup franc excentré à droite de Clérac de 25 m qui terminait sur la barre (14e). C'est sur un autre coup de pied arrêté que Soyaux ouvrait la marque. Frappé à 40 m dans l'axe par Verges, elle trouvait la tête de Tandia qui déviait aux 5,5 m (0-1, 18'). Les Ornaysiennes manquaient l'égalisation sur deux actions avec Butet sur un corner cafouillé (30e) puis dans la foulée en un-contre-un (31e). Les Charentaises étaient plus réalistes. Deschamps remontait le ballon dans l'axe et déclenchait une frappe de 35 m qui se logeait sous la barre de Picaud (0-2, 40'). En seconde période, malgré une opportunité de relancer le match avec un penalty suite à une faute de Deschamps sur réussi par Cosson qui ouvrait bien son pied gauche (1-2, 57'). Mais moins de deux minutes plus tard, sur une action côté gauche, Dumont prolongeait dans la course de Babinga qui entrait dans la surface et centrait pour Clérac dont l'enchaînement contrôle et frappe du gauche à ras de terre était concluant (1-3, 59'). Vingt minutes plus tard, un penalty oobtenu pour une main de Cosson était réussi d'un contre-pied en pleine lucarne droite par Boudaud (1-4, 79'). Soyaux continue à gagner en Coupe, à défaut d'avoir retrouvé la victoire en championnat.
>> VIDEO par Air1_16

Les Vertes remportent le choc entre D2

Dans le duel entre deux candidats à la montée en D1, les Vertes ont dominé la première mi-temps face à Metz ouvrant logiquement le score par Mohr, sur un centre de Pingeon (1-0, 19'). Mais une dizaine de minutes plus tard, Merri a permis aux Messines de revenir dans la partie en marquant contre son camp (1-1, 30'). En deuxième mi-temps, les Stéphanoises ont pêché dans plusieurs domaines et les Messines ont signé trois occasions franches obligeant Suchère à s’illustrer par deux fois sur sa ligne. Aux tirs au but, Suchère a brillé à nouveau et ses partenaires se sont montrées efficaces pour décrocher une place en quart.

LES MATCHS

Division 1 entre eux
Paris Saint-Germain (D1) - Rodez AF (D1) : reporté au 25 février

Olympique de Marseille (D1) - Montpellier HSC (D1) : 1-1 (0-0) (tab 4-5) - 207 spectateurs
Buts : Nora Coton-Pélagie 70' ; Sofia Jakobsson 49'
Tirs au but : Gadea (1-0), Cayman (arrêté), Asseyi (2-0), Torrent (arrêté), Pizzala (3-0), Karchaoui (3-1), M'Bassidje (arrêté), Sembrant (3-2), Alidou D'Anjou (raté), Torrecilla (3-3), Lozé (4-3), Uffren (4-4), Caputo (raté), Jakobsson (4-5)
Avertissement : Nicoli 71'
Marseille : Richard ; Cissoko, Pizzala (cap), M'Bassidje, Blanc ; Coton-Pélagie (Lozé 88'), Gadea, Dali-Storti (Alidou D'Anjou 79') ; Soulard, Bretigny (Caputo 56'), Asseyi
Banc : Alidou d'Anjou, Laplacette, Caputo, Lozé, Saint-Léger
Montpellier : Murphy ; Cayman, Nicoli, Sembrant (cap), Karchaoui ; Torrent, Le Bihan (Torrecilla 46'), Léger (Uffren 46') ; Jakobsson, Veje, Gauvin (Blackstenius 70')
Banc : Tonazzi, Uffren, Torrecilla, Blackstenius, Gérard

Division 1 contre Division 2
Olympique Lyonnais (D1) - Toulouse FC (D2) : 11-0 (4-0) - 473 spectateurs
Buts : Delphine Cascarino 12', Eugénie Le Sommer 20', 48', 84', Griedge Mbock Bathy Nka 24', Kheira Hamraoui 43', 90+1', Camille Abily 54', 87', Morgan Brian 68', Emelyne Laurent 73'
Avertissement : Palou 84'
Lyon : Peyraud-Magnin ; Petit, Mbock, Buchanan, Bacha ; Thomis (Laurent 60'), Hamraoui, Brian, Cascarino ; Abily (cap), Le Sommer
Banc : Marozsan, Henry, Laurent, Kumagai, Bouhaddi
Toulouse : Verdier ; Arcambal, Palou (cap), Galera, Leguevaque, Ferreira (Garcia 46'), Asensio, Gonssollin, Mouly, Monicolle (Castera 64'), Chirat (Buscaylet 76')
Banc : Buscaylet, Castera, Dias Veloso, Garcia, Hernandez

EA Guingamp (D1) - Stade Brestois (D2) : 0-3 (0-2) - 230 spectateurs
Buts : Solenne Ninot 11', 23', Mallory Siou 77'
N.B. Penalty de Pian (Guingamp) sur la barre (75')
Avertissements : Merle 90' ; Amaro 20', Pouget 32'
Guingamp : Le Boulc'h ; Merle, Jezequel, Pellen, Cheval ; Le Moguedec, Rissoan (cap.) ; Bosseur, Decostere, Pian (Le Touze 81'), Beche
Banc : Le Touze
Brest : Desforges ; Helias, Amaro, Niakate, Salaun ; Belkacemi (cap), Pouget (Gahagnon 90'), Ninot, Siou (Caer 81'), Ribeyra (Heisen 87'), Sumo
Banc : Bihan, Gahagnon, Caer, Heisen

ESOF La Roche (D2) - ASJ Soyaux (D1) : 1-4 (0-2) - 430 spectateurs
Buts : Maureen Cosson 57' s.p. ; Siga Tandia 18', Justine Deschamps 41', Anna Clérac 59', Viviane Boudaud 79' s.p.
Avertissements : Rueda 58', Coudrin 72' ; Deschamps 56', Dumont 90'
La Roche : Picaud ; Coudrin, Dhaeyer, Micheneau, Cosson (cap), Marchadie (Gossart 88'), Liaigre, Rueda, Palmer (Roux 49'), Butet, Guillard (Boisneau 49')
Banc : Paillat, Boisneau, Gossart, Roux, Nerbonne
Soyaux : Munich ; Deschamps, Verges, Rouge ; Boudaud, Babinga, Tandia (cap.), Clérac, Bourgouin (Awona 59') ; Canon (Dumont 52'), Tolmais (Fleury 76')
Banc : Dumont, Fleury, Awona, Moinet

Division 2 entre eux
Stade de Reims (D2) - Arras FCF (D2) : reporté au 4 mars

AS Saint-Etienne (D2) - FC Metz (D2) : 1-1 (tab 4-2) - 60 spectateurs
Buts : Angeline Mohr 19' ; Lou Mery 30' c.s.c.
Tirs au but : Gauvin (1-0), ? (1-1), Altunkulak (au dessus), Pingeon (2-1), Godart (arrêté), Gherbi (3-1), Gago (-), Rougemont (3-2), Boishardy (4-2)
Avertissements : Godart 25', Kaya 85'
St-Etienne : Suchère ; Digonnet, Boishardy, Mery, Martins ; Moreau (cap), Blanc Gonnet, Zanoubi (Gherbi 63') ; Cochelin (Gago 69'), Mohr (Gauvin 80'), Pingeon
Banc : Carage, Gauvin, Gherbi, Gago, Chavas
Metz : Lerond ; Dechilly, Rigaud, Gomes Jatoba (cap), Kaya ; Martins (Rougemont 46'), Benabdelhak (Gavory 61'), Godart, Bigot, Khelifi, Sanderson (Altunkulak 66')
Banc : Rougemont, Gavory, Altunkulak, Laar

Régional 1 entre eux
Le Havre AC (R1) - AS Pierrots Vauban Strasbourg (DH) : 4-0 (3-0) - 927 spectateurs
Buts : Tracy Hesse 3' c.s.c., Ashley Clark 28', Deja Davis 35', 56'
Avertissements : Bateman 36' et 70' ; Essoh 50', Camus 51', Hesse 78'
Expulsion : Bateman 70' au Havre
Le Havre : Wiggins ; Crable, Dufay, McDonough, Hollenbaugh ; Allez (cap.) (Herbaudeau 80'), Hazard (Philippe 58'), Mulvey, Bateman ; Clark, Davis (Lepiller 86')
Banc : Lepiller, Philippe, Herbaudeau, Deme, Noël
Vauban : Drinkwater ; Beck (Rouillard 46'), Hesse (Bichon 72'), Gaudin (cap.), Cuillière ; Kuhn, Ey, Siskovic ; Gesseau (Karakas 80'), Essoh, Camus
Banc : Karakas, Rouillard, Bichon, Miehe, Heil

Coupe de France (8es de finale) - LE HAVRE continue l'aventure, succès particulier de BREST, MONTPELLIER a eu très chaud

Lundi 12 Février 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :