Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Brèves des quarts de finale

Les quarts de finale se déroulaient ce dimanche 13 avril. Retour dans un format inédit sur les faits, les brèves et les buts.



Le coup d'envoi a été donné en tenue traditionnelle alsacienne à Bischheim !
Le coup d'envoi a été donné en tenue traditionnelle alsacienne à Bischheim !
Le PSG renoue avec la victoire en Alsace
Lors de sa dernière venue en Alsace en Coupe, lors de la saison 2010-2011, le PSG avait été éliminé par Vendenheim (1-0). Cette fois-ci, les Parisiennes n'ont pas eu à s'inquiéter (9-0).

Quatrième demi-finale
Soyaux et Lyon se retrouveront pour la cinquième fois en Coupe de France (ex-Challenge), ce sera même la quatrième demi-finale entre les deux équipes. Lyon n'a pas laissé la moindre miette aux Charentaises : 1-2 en 2003, 2-4 en 2005, 0-3 en 2008 lors des précédentes demies. L'an dernier, enfin, Lyon avait sorti Soyaux sèchement 11-0 en huitième de finale.

Aurélie Benoît à l'épreuve du PSG
Pour son troisième match dans la cage du CS Mars Bischheim, Aurélie Benoît a remplacé Delphine Soret blessée. Elle a vécu malgré tout un beau souvenir : "J'avais les mains qui tremblaient avant le début du match mais une fois qu'il a débuté, je suis rapidement rentrée dedans" a déclaré l'habituelle défenseure aux DNA.

Historique
Jamais Lyon n'avait gagné avec six buts d'écart face à Montpellier. Une nette victoire qui a permis aux Lyonnaises de montrer leurs intentions en cette fin de saison... le doublé.

La passe de trois pour Juvisy

Contre mauvaise fortune, bonne figure
Quelques semaines après avoir inquiété Lyon jusqu'aux dernières minutes (1-2), Rodez a de nouveau obligé un nouveau cador à une courte victoire (1-0). Les Juvisiennes ont dû leur salut sur un but de Camille Catala. Juvisy après deux succès en championnat, a donc réussi la passe de trois.

Des retours mitigés
Après l'élimination jeudi en sélection U19, plusieurs internationales retrouvaient leur club à l'occasion de la Coupe de France. Si Ouleymata Sarr a été la plus en vue avec un doublé en vingt minutes de jeu, d'autres ont passé une difficile après-midi comme Sandie Toletti (75 minutes) avec Montpellier (défaite 0-6). Alice Benoit avec Soyaux a aussi décroché sa place en demi alors que Cindy Perrault (OL) et Léa Declercq (PSG) sont restées sur le banc pour assister au succès de leurs partenaires.

Pas de répit, mais de la fierté
Dans les Dernières Nouvelles d'Alsace, on a pu lire que malgré la défaite, les Bischheimoises ont tout donné : "Après la pause, on était cuites et le PSG fait entrer Marie-Laure Delie..." déclarait Julie Jost. Leur entraîneur a même souffert pour ses joueuses : "J'avais mal au coeur. Mais j'en suis surtout fière."

La jeunesse fédinoise
L'entraîneur du FC Vendenheim avait fait appel à des jeunes joueuses pour ce quart de finale de Coupe de France. Ainsi la jeune Sarah Da Cunha, qui revenait d'une blessure à l'épaule, après 15 jours d'arrêt, a été alignée, alors que Fiona Bitterlin a fait son entrée en seconde période, inscrivant un but.

Le record de l'OL tient toujours

Pour l'occasion, les dirigeants de Bischheim ont floqué les maillots aux noms des joueuses (photo LAFA)
Pour l'occasion, les dirigeants de Bischheim ont floqué les maillots aux noms des joueuses (photo LAFA)
Finale au Mans
Initialement validée à Saint-Brieuc par la FFF, la finale de la Coupe de France aura finalement lieu à la MMArena du Mans, le samedi 7 juin 2014 a annoncé la FFF jeudi dernier.

Laure Boulleau de retour et passeuse
Après une reprise envisagée en Bleue mais trop prématurée, Laure Boulleau a repris la compétition avec son club ce dimanche. La latérale gauche a disputé l'intégralité du match. Elle a offert le quatrième à Lindsey Horan qui a marqué de la tête avant la pause.

Vendenheim a espéré
Comme le faisait remarquer Siga Tandia (Soyaux) à l'issue du match, dans Sud Ouest, les Charentaises ont subi en seconde période : "Elles nous ont posé beaucoup de problèmes. On n'a pas eu la vaillance nécessaire pour plier le match, au lieu de ça, on les a laissés espérer".

Moins bien que Lyon
En s'imposant 9-0, le PSG n'a pas réussi le plus grand écart de score à ce stade de la compétition. Il y a deux saisons, Lyon s'était imposé 11-1 contre Compiègne, ce qui en fait le plus gros écart en quart. A noter qu'en demi-finale, c'est aussi Lyon qui détient le plus gros score 9-0 contre Tours.

Les buts de BISCHHEIM - PSG (source : Ligue d'Alsace)


Mercredi 16 Avril 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :