Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Cap à l'Est, retour sur les performances du week-end

Retour sur les rencontres disputées dans le quart Est de la France lors du premier tour fédéral.



Bras en l'air, les joueuses d'Oberhergheim ont réussi une performance historique (photo Ligue Alsace)
Bras en l'air, les joueuses d'Oberhergheim ont réussi une performance historique (photo Ligue Alsace)
Laurent Solohub (Oberhergheim) : « On veut les Lyonnaises »
Près de cinq cents spectateurs ont exulté à l’issue des cinq minutes d’arrêt de jeu laissées par Madame Bret.
Pourquoi ? Parce que leurs protégées ont réalisé un exploit en sortant l’AS Nancy Lorraine. Sur un terrain détrempé, la partie n’a pas été facile pour les deux équipes mais les joueuses de Laurent Solohub ont défendu becs et ongles pour garder ce but d’avance. Cela semblait pourtant mal engagé lorsqu’à l’heure de jeu, Brocheray lobait la gardienne locale. Avec un but de retard, les partenaires de Guardiola ne lâchaient rien. Une frappe de Kaplan repoussée par la barre et Camus à l’affût permettait d’égaliser. Quelques minutes plus tard, Camus trouvait Greigert dans le dos de la défense qui trompait à son tour Ouzzine. Et tout le monde allait ensuite apporter sa pierre à l’édifice faisait dire à leur gardienne : « Nous avons ressoudé les liens lors du week end que nous venons de passer ensemble et cela s'est traduit sur le terrain». Une solidarité de tous les instants : « Les filles ont respecté les consignes que nous avions mises en place ce matin. 0à0 à la mi-temps, c'était l'objectif, car finalement Nancy n'aura pas eu beaucoup d'occasions » déclarait l’entraîneur à la presse locale. Désormais, les joueuses attendent avec impatience le tirage et criaient déjà dimanche soir : « On veut les Lyonnaises ! ».

Oberhergheim – Nancy : 2-1
Buts : Camus (65’) et Greigert (72’) pour Oberhergheim ; Brocheray (55’) pour Nancy.
Oberhergheim : Stocky, Loiseau, Boll, Wipf, Kientz, Burgard, Muré, Guardiola (cap) (Moro Paz 61’), Hoffert (Kaplan 61’), Camus (Bucher 88’), Greigert. Non entrées : Duquesnay, Bazin
Nancy : Ouzzine, Chappe, Mansuy, E. Saccenti, J. Saccenti, Morel, Bouvinet, Brocheray (cap.), Heckel, Ouayassoun, Adam. Remplaçantes: Gascoin, Besseas, André, Balussou.

Match du 05.01.2014 : F.C. OBERHERGHEIM / A.S. NANCY LORRAINE : Réclamation de l’A.S. NANCY LORRAINE sur la participation de la joueuse KAPLAN Esra, d’OBERHERGHEIM, qui a participé, durant la saison en cours, à des rencontres de Coupe de France Féminine avec son club précédent (F.C. GUEBWILLER), ce qui est interdit par le Règlement de l’épreuve.
Décision : Match perdu par pénalité au F.C. OBERHERGHEIM.


Patrick Le Goff (AS Musau) : « En espérant une belle surprise »
Dans le seul duel alsacien, les Strasbourgeoises ont décroché leur ticket à l’issue des tirs au but. Une victoire obtenue après avoir été rapidement mené au score sur une erreur défensive exploitée par Julie Syre. Mais dès la reprise, Chloé Gherardi d’une belle frappe a permis d’égaliser. Tout s’est ensuite joué aux tirs au but et cela n’a pas souri à Kogenheim : « Ce match s'est joué à très peu de choses, chaque équipe a eu sa mi-temps, après les tirs au but, c'est de la loterie » déplorait Clément Ringwald, l’entraîneur perdant sur le site de la LAFA. Pour Patrick Le Goff, entraîneur de l’AS Musau dans une période difficile, ce résultat est très bénéfique : « C’était un match de reprise difficile entre deux équipes qui n’avaient pas joué pendant deux mois. Le terrain était lourd. Kogenheim marque rapidement en contre. Après on court tout le match pour égaliser. On a eu la chance d’avoir une gardienne qui a joué à haut niveau. Elle arrête deux tirs au but. La qualification fait du bien au moral, l’objectif reste le maintien en championnat ». Désormais, l’entraîneur strasbourgeois attend le tirage : « Espérons maintenant que le tirage nous réserve une belle surprise » concluait-il sur le site de la LAFA.

Strasbourg Musau – Kogenheim : 1-1, puis 3 tirs au but à 1
Buts : Gherardi (47e) pour Musau ; Syre (7e) pour Kogenheim.
Tirs au but : ? (arrêté), Moutinho (1-0), Schreiber (1-1), Hesse (2-1), ? (barre), Gherardi (3-1), ? (arrêté)
Strasbourg Musau : Schnee, Chiniah, Moutinho, Noor, Garda, Caradec, Kamil, Hesse, Gherardi, De Sa Fernandes (Guimaraes 73'), Zarcone (Schneider 60'). Non entrée : Cayir
Kogenheim : Missemer, Fischer, Dri, Belhamsa, Brickert, Syre, Ambiehl, Muller, Schreiber, Bonte, Mena.
VOIR VIDEO PLUS BAS

Jean-François Morel (Woippy) : « Leur expérience a payé »
Face au FC Vendenheim, qui joue la montée en D1, le FC Woippy dont l’objectif est d’atteindre la D2 n’a pas pu rivaliser. L’entraîneur lorrain revient sur cette élimination : « La différence de niveau s’est ressentie. Les erreurs individuelles se sont payées cash. C’est le métier et l’expérience qui a payé en face. Le deuxième but nous a coupé les jambes. On met la coupe de côté, on va garder notre objectif de l’interrégion, il reste trois journées en DH ». Pour l’entraîneur du FC Vendenheim, Richard Mazerand, il confirme cette victoire malgré toujours des manques sur le plan offensif : « La reprise est toujours difficile. On a dominé ce match, même si on ne s’est pas créé trop d’occasions. On marque sur un corner de Gaudin repris de la tête par Duteil. Après la pause, on marque tout de suite sur un centre de Laure Anstett pour la tête de Mula et de nouveau sur un corner dévié de Duteil repris par la jeune Gavat. Il nous a manqué quelque chose offensivement. L’équipe adverse était physique et s’est bien battue. On prendra ce qui viendra pour la suite, il n’y a pas d’adversaire préféré ».

Woippy – Vendenheim : 0-3
Buts : Duteil (29e), Mula (47e), Gavat (65e).
Woippy : Schwartz, Testard (Belcour 72’), Thony, Dieudonné, Richards, Burlet, Le Lan (Lardenet 46’), Siedlewski (cap.), Coron (Guillaume 53’), Voltzenlogel, Mocchetti. Non entrées : Da Dalto, Marson
Vendenheim : Munich, L.Anstett, Da Cunha (M.Anstett 76’), Diawara, Gavat (Bitterlin 62’), Duteil (cap.), Leopoldes (Suss 55’), Gaudin, Huet, Klughertz, Mula.

Olivier Bauer (Monswiller) : « Fier de mes joueuses »
Face au leader de la D2, Monswiller, dernier DH, s’attendait à une rencontre difficile mais les joueuses d’Olivier Bauer ont réalisé une partie plus qu’honorable malgré quelques passages à vide. « On a fait un bon match, en se battant comme il le fallait, soulignait le coach bas-rhinois sur le site de la LAFA. On a fait une bonne entame en ouvrant le score, j'ai moi-même été surpris. On n'a évidemment aucun regret, je suis fier de mes joueuses. » Ce but marqué sur une reprise de volée d’Huntzinger suite à un coup franc de Lentz a eu le mérite de lancer le match. « Le mot d'ordre du vestiaire était de ne pas être ridicule. On ne l'a pas été et surtout, les joueuses ont été solidaires jusqu'au bout. » La suite fut plus difficile et les joueuses de Jérôme Henrionnet s’en sont donné à cœur joie.

Monswiller – Algrange : 1-7
Buts : Huntzinger (7’) pour Monswiller; Wojdyla (34’, 39’, 46’), Oswald (44’), Kaps (63’), Delisle (78’) et Papaix (85’) pour Algrange.
Monswiller : Claude, Kuhn, Guay, Hammann, Lentz (cap.), Richert (Grasser 58’), Lebasch, P. Huntzinger, Spitz (Sengel 27’), Vaz, Bauer (L. Huntzinger 73’).
Algrange : Moreau, Barlogis (Kaps 46’), Terfi, Papaix, Oswald (cap.), Gathrat, Janela, Delisle, Wojdyla (Maamri 64’), Moock, Ghodbane. Non entrée : Giaccio

Éda Can (Wittelsheim) : « Dans cette équipe, le collectif prime »
L’ASCA avait bien préparé son rendez-vous face à Amnéville. Sur le terrain, cela s’est traduit par deux buts dans chaque période et une qualification méritée pour les joueuses coentraînées par les frères Aimeur. Sur le site de la LAFA, Jimmy Aimeur affichait tout sa satisfaction : « Les filles ont respecté les consignes, ont imposé leur football et n'ont jamais douté. Elles sont restées appliquées tout au long du match. » Une qualification logique où la situation s’est débloquée au quart d’heure de jeu lorsque Schoenauer a repris un centre de Harbi. Cette dernière allait ensuite se transformer en buteuse à deux reprises, Gary étant l’autre buteuse. La capitaine Eda Can mettait en avant les forces de ce groupe sur le site de la LAFA : « dans cette équipe, le collectif prime. C'est notre force. Je crois qu'il ne faudrait pas tomber sur Oberhergheim, une équipe capable de tout. Leur victoire face à Nancy le prouve. Affronter une autre formation de notre niveau serait intéressant avec une chance d'aller en 1/16 e de finale. Ou alors tirer une très grosse cylindrée et évoluer sur notre terrain pour une belle et grande fête. »

Amnéville – Wittelsheim : 0-4
Buts : Schoenauer (17’), Harbi (31’, 55’), Gary (46’)

>> VOIR TOUS LES RESULTATS

RESUME VIDEO MUSAU STRASBOURG - KOGENHEIM (site LAFA)


Jeudi 9 Janvier 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :