Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Cap sur la Normandie

Rouen et Gonfreville se sont qualifiés du côté de la Haute Normandie, alors que seul Flers a suivi le même chemin au sud de la Seine.



Les Gonfrevillaises attendent le tirage avec impatience
Les Gonfrevillaises attendent le tirage avec impatience
Sylvaine Lair (Gonfreville) : « Un adversaire agréable à jouer »
Face à Bully les Mines, Gonfreville qui avait atteint les trente-deuxièmes de finale l’an passé a réussi de nouveau à décrocher son ticket. Sylvaine Lair avait raison de se méfier de son adversaire comme elle nous le rappelait : « C’était un match piège. Il fallait faire attention de ne pas se faire prendre. C’était une équipe qui n’a qu’un an et demi d’existence mais elle est montée tout de suite. Une belle formation avec trois/quatre individualités, de la qualité dans le jeu, des grands gabarits comme beaucoup d’équipes du nord. C’était un adversaire agréable à jouer. De notre côté, on était un peu diminué, on a montré qu’on avait l’expérience, on a su gérer en marquant en début. Après on s’est fait bousculer. Notre gardienne a fait quelques arrêts déterminants. Elles auraient pu égaliser et mener au score. Mais on remarque rapidement à la reprise et ensuite elles ont du mal à finir.
Pour le tirage, je suis un peu indécise, à la fois jouer un gros comme l’année dernière avec Juvisy, une D1 comme le PSG pourquoi pas. Ensuite, jouer une équipe plus abordable et aller plus loin pour occuper le calendrier et se projeter plus loin avec les interrégions ».

Bully les Mines – Gonfreville : 0-2
Buts : His (6e), Barbey (53e).
Gonfreville : Guérin (Morel 55’), Carré (Dumont 60’), Hauchecorne, His, Langanne (cap), Thune, Frebourg, Duval, Barbey, Swiatek, Sall. Non entrée : Béranger

Ludovic Poisson (entraîneur de Flers) : « La suite, ce n'est que du bonus »
Face à Ernée, Flers n’a pas fait dans la demi-mesure (8-0). Un succès qui montre les progrès permanents du club ornais qui a aussi d’autres objectifs. L’entraîneur du FC Flers est revenu sur ce match : « Je suis satisfait du résultat, on ne connaissait pas trop notre adversaire, on l’a pris très au sérieux. Le score est lourd car on n’a pas été maître dans tous les compartiments du jeu. Il y avait des problèmes défensifs à régler au début.
C’est la première fois que l’on se qualifie pour les trente-deuxièmes. L’année dernière, on était passé tout près. La suite, ce n'est que du bonus, cela complète notre calendrier. Et cette année, on nourrit des objectifs, certes raisonnés. On souhaite faire mieux que les années précédentes en interrégions où on a terminé quatrième. J’aimerai franchir des paliers petit à petit. On a un projet sur trois ans. Et la coupe, c’est le moyen de se jauger. En jouant, une D2, on verra comment on a progressé, une DH ce serait le meilleur tirage pour espérer aller plus loin. Et jouer une D1, c’est aussi un événement fédérateur. Ca peut susciter un engouement pour le développement du football féminin de masse, ca nous permet aussi de gagner en crédibilité dans un club historiquement féminin ».

Flers – Ernée : 8-0
Buts : Goret 10’, 14’, Alix 27’, 33’, 54’, 56’, 71’, Petitgars 88’
Flers : Lecuyer, Charlot, Fretay (Legrand 70’), Jenvrin (cap.), Toutain, Dubois, Carville (Petitgars 63’), Lesaulnier, Alix, Caillaud (Dupré 42’), Goret.
Ernée : Chevillard, M.Dubois, Gousse, S.Dubois, Rouxel, Travers (Penloup 61’), Meneust (Thilliez 69’), Fréard, Collins, Collet (cap.), Faucheux (Mathourais 51’).

Un dernier quart d’heure de folie
Tout s’est décanté en fin de match dans le duel entre les deux formations de D2 Condé et Quimper. Les Bretonnes ouvraient le score par Fily d’une frappe en lucarne et trois minutes après Brujean lançait Canevet pour le 2-0. Condé réagissait rapidement par Lemarquand après un bon débordement et revenait à 1-2 ! Et le match allait alors connaître un dénouement des plus confus. L’arbitre annonçait quatre minutes d’arrêts de jeu. Un dernier corner joué par Condé était marqué par un coup de sifflet de l’arbitre. Lemarquand marquait mais Quimper croyait qu’une faute avait été sifflé sur sa gardienne. La confusion était totale, une réserve technique était posée et au final, l’arbitre désignait le point de penalty pour Condé ! Lemarquand avait la balle d’égalisation et aussi celle des tirs au but, mais Desforges sortait la tentative ! Et Quimper de se qualifier !

Condé – Quimper : 1-2
Buts : Lemarquand (85’) pour Condé ; Fily (79’), Canevet (82’) pour Quimper
Condé : Nerbonne, Thetiot, Kaya, Jalouin, Leclère (Lepoultier 32’), Leneveu, Deluca, Pepin, Join, Helie (cap), Lemarquand. Non entrées : Desmonts, Richard
Quimper : Desforges, Duval, Le Faou, Goavec, Doaré (cap), Jourdrin, Fily, Pouget, Canevet, Moreau, Brujean. Non entrées : Faucon, Bricou, Le Mab, Kersalé

Rouen maîtrise son sujet
Si Rouen s'est bien imposé six à zéro sur le terrain, un but oublié sur la feuille de match a laissé le succès à cinq à zéro. Qu'importe les Rouennaises ont évité le piège face au Cosmo Taverny. Les Rouennaises rentraient bien dans leur match et à l’issue du premier quart d’heure c’est Chehih qui ouvrait le score de la tête suite à un centre côté gauche… Un gros quart d’heure plus tard Deparrois permettait à Rouen de doubler la mise d'une frappe de vingt mètres sous la barre. Lors de la seconde mi-temps, les Rouennaises dérouleront avec quatre nouveaux buts signés Talani, Deparrois, Barbet et Pigache, l’addition était lourde pour les banlieusardes mais aurait pu être encore plus corsée si les montants n’en avaient pas décidé autrement

Taverny - Rouen : 0-6
Buts : Chehih 13', Deparrois 29', 63', Talani 57', Barbet 66', Pigache 77'
Taverny : Peyrussie, Cherel, Ogire, Renard (cap), Fulcran, Kana (Rambault 67'), Bidelogne, Pluchon, Aboukir, Decroix (Benache 46'), Le Goff (Verdrene 30'). Non entrées : Duvot, Saintoit
Rouen : Bisson, Bourdon, Pigache, Degée, Heot, Deparrois, Chehih (Fouchard 72'), Perchey (Dufay 66'), Talani (Lepiller 84'), Desplanques, Barbet.

Cormelles peut se concentrer sur le championnat
Antony Thomas (Cormelles) : « L’objectif était le championnat. Je n’ai pas de regrets sur l’issue du match ; même si nous avons été méconnaissables ».

Rennes – Cormelles : 2-0
Buts : Fermier (15e), Koné (31e)

>> VOIR TOUS LES RESULTATS

Jeudi 9 Janvier 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :