Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Demi-finales : SOYAUX et MONTPELLIER pour faire déjouer les pronostics ?

Les deux premiers du championnat, Lyon et PSG, finalistes l'an dernier de la Coupe de France partiront favoris des deux demi-finales qui se joueront ce lundi soir. Présentation.



Les Parisiennes à Soyaux, après Saint-Etienne en quart
Les Parisiennes à Soyaux, après Saint-Etienne en quart
Lyon part favori face à Montpellier. Évoluant à domicile avec une série en cours de 40 qualifications (victoires ou succès aux tirs au but) en Coupe de France, les Lyonnaises pourraient retomber dans la facilité. Après avoir quasiment acquis le titre de champion de France, décrocher leur place en finale en Ligue des Champions, il reste aux joueuses de Reynald Pedros d'en faire autant en Coupe de France. Mercredi dernier en match en retard, après un succès 3-1, l'entraîneur lyonnais a rappelé : "Le but de Fleury constitue juste une petite alerte pour nous rappeler qu'il faut toujours être vigilant". Lyon prépare depuis cette rencontre la venue de Montpellier et l'entraîneur n'a pas manqué de rappeler : "On ne choisit rien, on joue sur les trois tableaux".
A l'inverse, Montpellier, éliminé en quart de finale de Ligue des Champions, a vu ses chances d'y regoûter la saison prochaine s'amenuiser depuis le match nul à Bordeaux alors que l'équipe restait sur un succès important devant le PSG fin mars (3-0). Jean-Louis Saez avait alors gardé l'espoir au soir de cette victoire : "A nous de nous appuyer sur ce match pour faire une bonne fin de saison. Quand on est au complet et que tout le monde est concerné on a vraiment une belle équipe".

Mais depuis ce 0-0, la Coupe de France reste la seule compétition où Montpellier peut encore réussir un coup. Le seul hic, c'est de sortir Lyon et ses six succès d'affilée dans la compétition. Si en 90 minutes, l'OL part favori, pousser l'équipe rhodanienne aux tirs au but reste une éventualité. Lyon l'a connu l'année dernière en finale face au PSG, et il y a cinq ans en demi-finale face à Montpellier, qui aurait dû être qualifié sans une erreur d'interprétation du corps arbitral (le match)

Dans la seconde demi-finale, au stade Lebon, Soyaux est l'outsider face au PSG. Patrice Lair, l'entraîneur du PSG reconnaît que le tirage a été favorable : "Il faut être honnête et sans langue de bois en avouant que c'est le meilleur tirage possible". L'équipe parisienne doit malgré tout se rappeler la saison avait débuté par un match nul 2-2 au Camp des Loges face à Soyaux : "On se déplacera donc avec humilité" déclarait le coach parisien dans La Charente Libre. Soyaux pour sa part finit la saison en effectif réduit. Avec les blessures de Djebbar et Couturier jusqu'en fin de saison, est venue s'ajouter il y a quelques semaines celle de Deschamps, contrainte d'arrêter sa carrière. Les Charentaises tenteront malgré tout leur va-tout, n'ayant rien à perdre dans une compétition où Soyaux recevra pour la première fois après quatre déplacements victorieux, 21 buts marqués pour un seul encaissé.

Lundi 7 mai 2018
Soyaux - PSG, à Angoulême (Stade Lebon)
Arbitre : Camille Soriano

Lyon - Montpellier, à Décines-Charpieu (Groupama Training Center)
Arbitre : Maïka Vanderstichel

Matchs à suivre sur Eurosport 2

Lundi 7 Mai 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :