Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Demi-finales : Un derby francilien, la « douzième femme » de Soyaux

Juvisy qui défie le PSG dans un derby passionant samedi (18h30) et Soyaux qui compte sur son public pour créer l'exploit face à Lyon dimanche (15h). Voilà ce que réserve le dernier carré de la coupe de France. Zoom sur ces deux affiches qui ne manquent pas de piquant.



Parisiennes et Juvisiennes se retrouvent pour un derby qui promet (Photo PSG.fr)
Parisiennes et Juvisiennes se retrouvent pour un derby qui promet (Photo PSG.fr)
Encore une marche et c’est la finale. Dans le dernier carré de cette coupe de France, on retrouve deux choc ! Le premier est même un derby. Il opposera le FCF Juvisy au Paris Saint-Germain samedi à 18h30 à Bondoufle, en direct sur Eurosport. Si Paris avait remporté le titre en 2010 (5-0 face à Montpellier), les Juvisiennes ont les crocs puisqu’elles n’ont plus atteint ce niveau de compétition depuis neuf ans. Vainqueur du PSG en championnat (1-0), les coéquipières de Gaëtane Thiney, meilleure buteuse de D1, ont déjà hâte d’en découdre. « On a des gros objectifs avec le club donc c'est maintenant qu’il va falloir être décisive et en forme physiquement, confiait la Juvisienne dans les couloirs de Besançon après son cinquantième but en Bleue face à la Hongrie. Ça va être un beau match, c’est bien de finir avec des rencontres à suspense et des objectifs importants. »
Et il y aura de l’électricité dans l’air, ce qui promet un duel extrêmement équilibré, disputé. A la lutte pour la deuxième place en championnat, les deux équipes, séparées de seulement un point, se retrouveront aussi sur le rectangle vert le 24 mai pour se disputer une qualification en Ligue des Champions. Paris veut, par ailleurs, éviter de perdre à nouveau en demi-finale. La bande à Farid Benstiti s’était fait cueillir par de vaillantes Stéphanoises (2-0) l’an dernier au même stade.

Soyaux veut rester "soi-même"

L’autre affiche parait plus déséquilibrée entre le cinquième du championnat, Soyaux, qui sera soutenu par mille trois cents spectateurs, et les Lyonnaises bientôt octuples championnes de France. Mais les Sojaldiciennes comptent sur le soutien du public du stade Léo Lagrange pour créer la surprise. Et c’est une tactique délibérée selon le président Denis Bodi qui s’est confié à France 3 Poitou Charente : « Les joueuses et le coach sont très attachés à ce stade qui est plus confiné qu’à Angoulême. On a aussi un public fervent. On aura une "douzième femme" » derrière l’équipe ». Les deux lourdes défaites (5-0) concédées face cet impitoyable OL en championnat n’ont pas refroidi les ardeurs. Le quotidien local « La Charente Libre » titre même : « Pourquoi Soyaux peut rêver de finale ».

Thomis : "Je suis très peinée que le coach parte"

Laëtitia Tonazzi va retrouver Amandine Guérin sur sa route ce dimanche en demi-finale de la Coupe de France (Photo olweb)
Laëtitia Tonazzi va retrouver Amandine Guérin sur sa route ce dimanche en demi-finale de la Coupe de France (Photo olweb)
La victoire chez un membre du Top4, Juvisy en début de saison donne aussi des idées à l’ASJ. « On doit rester naturelle, nous même, tout en y mettant les ingrédients de la coupe comme la motivation. Mais le dire n’est pas finalité, on a l’ambition d’aller en finale, c’est quelque chose que les filles doivent réaliser », explique le coach Jean-Claude Barrault qui quittera l’équipe - pour des raisons professionnelles - à la fin de la saison.
Lyon a la même ambition et cherchera à réaliser le deuxième doublé coupe-championnat de suite. En cas de succès, ce serait la dixième fois en treize éditions que les Rhodaniennes atteindraient la finale de la coupe. « C'est encore un match pour aller en finale. On s'attend à un gros duel, Soyaux ne va pas lâcher et voudra faire un résultat contre nous », confie Elodie Thomis qui verra, elle aussi, partir son entraîneur Patrice Lair en fin de saison. « Malheureusement il quitte l'OL. Je suis très peinée mais c’est comme ça… C’est une fin de cycle. Je lui souhaite que du bon, j’espère qu’il trouvera un club où il pourra s'épanouir autant qu’à Lyon. Mais il n’est pas encore parti. Il reste des matches et on veut les gagner tous ensemble !»

Le programme

Samedi 10 mai
FCF Juvisy - Paris Saint-Germain : 18h30 à Bondoufle (Stade Robert Bobin) >>> en direct sur Eurosport

Dimanche 11 mai
ASJ Soyaux Charente - OL : 15h00 à Soyaux (Léo Lagrange)

Samedi 10 Mai 2014

Dans la même rubrique :