Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Des demi-finales de fête

Les demi-finales de la coupe de France sont la dernière marche avant la finale, mais aussi l'occasion de belles fêtes dans les stades Robert Diochon et Geoffroy Guichard.



Geoffroy Guichard accueillera ASSE - MHSC dimanche à 15h00 (photo ASSE)
Geoffroy Guichard accueillera ASSE - MHSC dimanche à 15h00 (photo ASSE)
Les Rouennaises s'attendent à une belle fête samedi soir au stade Robert Diochon qui va vivre au rythme de la Coupe de France, féminine cette fois-ci. Hakli Dahmane, arrivé cet été à la tête de l'équipe a su insuffler une dynamique remarquable à son groupe qui au delà d'une satisfaisante en championnat, réalise un parcours historique en Coupe de France. (EN SAVOIR PLUS)
Si le tirage a permis d'éviter les cadors de la D1 féminine, Rouen a malgré tout dû rester sérieux à chaque tour pour éviter les pièges. Tombeur d'Issy (6-0), début janvier, Rouen a sorti des formations de District, DH et D2 réussissant à s'imposer sur le terrain de Vendenheim au tour précédent.

Une belle fête à Diochon

Pour Rouen, ce parcours est un énorme bonus. Dans un contexte parfois difficile, en concurrence notamment avec l'équipe masculine, la section féminine trouve progressivement sa place. Et désormais, la Ville et même toute une région sont là pour soutenir la formation rouennaise qui espère remplir un maximum son stade qui peut accueillir jusqu'à 12 000 spectateurs.
L'entraîneur Hakli Dahmane soulignait au site lesfeminines.fr : "Quand une section gagne, c’est l’ensemble qui en profite. C’est bien. En même temps, nous sommes très bien soutenu par toutes les collectivités qui nous aident vraiment à donner corps au projet pour que nous puissions postuler dans de bonnes conditions à la D1. Sur ce plan là, tout est au vert."
Pour les Lyonnaises, habituées aux joutes européennes et au trophée de la Coupe de France, cette venue en Normandie est l'occasion d'un beau spectacle avec un public qui sera là pour soutenir son équipe mais aussi apprécier les "stars" lyonnaises. La fête s'annonce belle quel que soit le résultat final.

Geoffroy Guichard pour les Amazones

A demi-finale exceptionnelle, stade exceptionnel, les Stéphanoises auront l'honneur d'évoluer pour la deuxième fois de leur histoire récente dans le Chaudron. Une décision prise il y a une semaine après leur qualification à Rodez. "Jouer au stade Geoffroy-Guichard reste toujours rare et exceptionnel. Ce sera un événement" savoure déjà Hervé Didier, l’entraîneur stéphanois sur le site de l'ASSE.
L'affiche est belle avec la réception de Montpellier HSC pour une place en finale qui serait un beau pied de nez a un début de saison difficile. Une source de motivation en tout cas supplémentaire pour les Amazones qui sont désormais quasiment assurées du maintien en D1 et donc ainsi pu préparer sereinement cette demi-finale.
Il faudra faire tomber une équipe de Montpellier qui reste sur l'élimination de Juvisy. Une tâche difficile mais pas insurmontable pour Hervé Didier : "On sait que ce sera difficile mais nous jouerons notre carte à fond pour créer l’exploit. Nous ne voulons pas nous arrêter au stade Geoffroy-Guichard mais aller en finale". Comme en 2011, à Poitiers, les Stéphanoises avaient alors décroché le titre.

LE PROGRAMME

Samedi 14 mars 2015
FC Rouen (D2) - Olympique Lyonnais (D1) : 18h00, au Petit Quevilly (Stade Robert Diochon) >>EN SAVOIR PLUS
Arbitres : Sabine Bonnin assistée de Karine Lasalle et Nabila Zaouak
Entrée : 6€ (demi-tarif pour les licenciées de la Ligue Normandie)

Dimanche 15 mars 2015
AS Saint-Etienne (D1) - Montpellier HSC (D1) : 15h00, à Saint-Etienne (Stade Geoffroy Guichard)
Arbitres : Séverine Craipeau assistée d'Emilie Mougeot et Aurélie Labadot-Cadinot
Entrée : 3€
En direct sur Eurosport2

Les soutiens des joueurs stéphanois (vidéo ASSE)


Samedi 14 Mars 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :