Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Et à la fin, c'est l'OL qui gagne le derby

Au terme d'une rencontre globalement maîtrisée, l'OL s'impose une nouvelle fois face à l'ASSE (3-0). Une victoire synonyme de qualif' pour les quarts. Malgré la fatigue de ses internationales, la troupe de Patrice Lair a su tenir face à des Stéphanoises vaillantes mais trop limitées.



Lotta Schelin s'offre un triplé et permet à l'Olympique Lyonnais de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de France
Lotta Schelin s'offre un triplé et permet à l'Olympique Lyonnais de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de France
Pendant que le stade de Gerland accueille l'AS Monaco, l'Olympique Lyonnais et l'AS Saint Etienne s'affrontent en huitièmes de finale de la Coupe de France sur la plaine des jeux de Gerland.
Après une semaine marquée par l'absence des Françaises parties au tournoi de Chypre, les Lyonnaises arrivent les jambes un peu lourdes. En face, les Stéphanoises débutent sans complexe. Dickenmann a beau ouvrir les débats d'une volée liftée bien claquée par Gérard, Palacin loupe d’abord le cadre avant de voir Bouhaddi détourner une frappe puissante dans un angle fermé. Le quart d'heure de jeu passé, les joueuses de Patrice Lair font parler leur expérience et récupèrent la gonfle. Dickenmann, très en jambes sur son côté gauche, voit même une de ses tentatives dégagée sur la ligne par la défense ligérienne. A force de dominer, Schelin ouvre la marque suite à un débordement tout en vitesse de Le Sommer (1-0, 35'). L'attaquante suédoise, puis Abily, loupent même le break peu avant la pause.

Des lyonnaises fatiguées mais efficaces

Camille Abily et ses coéquipières ont fait parler leur expérience face à une équipe stéphanoise qui en voulait
Camille Abily et ses coéquipières ont fait parler leur expérience face à une équipe stéphanoise qui en voulait
La seconde période commence sur un rythme très lent. Sûrement émoussées par la semaine chargée, les tenantes du titre contrôlent le ballon, sans réellement en faire quelque chose. En face, l’adversaire ne peut que courir après le score. Les ouailles d’Hervé Didier relancent l’intérêt de la rencontre par l’intermédiaire de Morel. Elle enroule sa tentative mais Bouhaddi est attentive. Cette occasion conjuguée à la sortie de Necib pour Tonazzi ont le mérite de réveiller une équipe rhodanienne apathique jusque là. Avec Thomis, elle aussi rentrée plus tôt, les deux attaquantes amènent de la vitesse sur les côtés.
Après quelques situations dangereuses, dont une tentative de lob astucieuse de Thomis qui file de peu à côté, le show Schelin continue. Suite à une magnifique combinaison à droite, Franco trouve la sérial buteuse, seule au premier poteau, qui crucifie Gérard d’une tête imparable (2-0, 75'). Dix minutes plus tard, on change de côté avec Tonazzi. Décidément très en jambe, elle se joue de son vis-à-vis d’un passement de jambes et centre au premier poteau pour la Suédoise qui marque du bout du pied (3-0, 85').
Grâce à une Lotta Schelin tout en efficacité, le derby est remporté une nouvelle fois par l’Olympique Lyonnais. Malgré de belles intentions, une classe d'écart sépare les Stéphanoises de l'ogre lyonnais.

David Dufour

Les réactions vidéo de Patrice Lair et Hervé Didier

Coupe de France, 8èmes de finale 
Dimanche 16 mars 2014 - 15h00 
OLYMPIQUE LYONNAIS - AS SAINT-ETIENNE : 3-0 (1-0)
Lyon (Plaine des jeux) 
Temps ensoleillé - Pelouse en très bon état 
Spectateurs : environ 300
Arbitres : Séverine Zinck, assisté de Christophe Oulmi et Michael Delalex 
Buts pour Lyon : Lotta Schelin 35', 75', 85' 
Avertissement : Renard 31' pour l'Olympique Lyonnais, Debever 38' pour l'AS Saint Etienne

Olympique Lyonnais : Bouhaddi, Franco, Renard, Dickenmann (Thomis, 57'), Viguier, Bussaglia, Abily, Schelin, Le Sommer (Traoré, 80'), Necib (Tonazzi, 70'), Majri. Entraîneur : Patrice Lair 
Non utilisées : Peyraud-Magnin, Perisset
AS Saint-Etienne : Gérard, Sissoko, Courteille (Soulard, 80'), Lorgere, Debever, Moreau, Atamaniuk (Fleury, 75'), Gherbi, Palacin (Audemar, 80'), Morel, Lavaud. Entraîneur : Hervé Didier 
Non utilisée : Brevet, Chareyron

Le trio arbitral
Le trio arbitral

Lundi 17 Mars 2014

Dans la même rubrique :