Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - FC NANTES vainqueur par pénalité face à SOYAUX

Suite à la réclamation à l'issue de la rencontre perdue aux tirs au but par le FC Nantes face à Soyaux en raison de la participation d'une joueuse charentaise avec une deuxième club différent dans la même compétition au cours de la même saison, la Commission des Règlements et Contentieux a donné Nantes vainqueur par pénalité



Soyaux qui s'était imposé à l'issue des tirs au but (2-2 puis 4 tirs au but à 3) avait vu les dirigeants du FC Nantes déposé une réserve à l'issue de la rencontre après l'entrée en jeu à la mi-temps de la numéro 15, Binta Diakité, arrivée en janvier en Charente et qui avait déjà disputé la Coupe de France cette saison avec le Stade Auxerrois (4 matchs joués). Une réserve confirmée auprès de la FFF par le club dès le lundi matin.

Si la base de l'article 141 bis des règlements généraux, le club peut contester une participation et une qualification "Après la rencontre, en formulant une réclamation auprès de la Commission compétente, dans les conditions fixées par les dispositions de l'article 187.1"

Ce mercredi matin, la Commission Fédérale des Règlements et Contentieux qui a jugé recevable la réclamation, l'a étudiée donnant gain de cause au FC Nantes au regard de l’article 7 alinéa 3 du règlement de la Coupe de France féminine qui précise qu'« Au cours d’une même saison, les joueuses ne peuvent participer à la Coupe de France Féminine que pour un seul club ».

Cette réclamation, en application de l'article 187 : "S'il s'agit d'une rencontre qui devait obligatoirement fournir un vainqueur, c'est le club réclamant qui est déclaré vainqueur", le FC Nantes a été déclaré vainqueur par pénalité et par conséquent qualifié pour les quarts de finale.

Le club de Soyaux a annoncé par la voie d'un communiqué avoir aussi déposé réserve sans préciser les motivations dans cette annonce. Sud Ouest rapporte que cela porte : sur "une infraction du club nantais au protocole Covid pour ne pas avoir fait testé ses joueuses". Un motif probablement vain car en dehors d'éventuelles sanctions disciplinaires, il n'est pas prévu de sanction sportive a posteriori.

Communiqué ASJ SOYAUX

Suite à l'officialisation de la décision, l'ASJ Soyaux a adressé le communiqué suivant :

"COMMUNIQUÉ ASJ SOYAUX

Après la rencontre des huitièmes de finales de Coupe de France, le FC Nantes a porté réserve contre le club pour non-respect du règlement.
Suite à cette réserve, la Commission Fédérale des règlements « donne match perdu par pénalité par l’ASJ Soyaux ».

La direction de l’ASJ Soyaux a également porté réserve contre le FC Nantes et reste dans l’attente d’une réponse de la Commission Fédérale des règlements .

Nous regrettons cette situation et apportons notre soutien à nos joueuses, qui sont les premières impactées par cette décision.

ASJ SOYAUX"

Mercredi 2 Février 2022
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :