Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France (Huitièmes) - Le PSG reste en course

Opposées au voisin et rival juvisien, les Parisiennes ont laissé passer l'orage du début de match pour progresser s'imposer dans l'affiche de ces huitièmes de finale et décrocher une place en quart



Cayman face à Erika (photo William Morice)
Cayman face à Erika (photo William Morice)
Si le PSG à l'issue de cette rencontre a affiché un bilan supérieur à son adversaire, Juvisy a bien essayé en début de match de bousculer son adversaire. Sur un terrain difficile, les joueuses d'Emmanuel Beauchet inquiétait Berger avec une frappe sur un coup franc à 20 m qui s'écrasait sur le poteau (11e). Six minutes plus tard, un bon travail de sape de Cayman sur Erika permettait à la Belge de centrer devant le but. Catala tentait une reprise qui frôlait le montant (17e). Cette période favorable aux visiteuses passées, ce sont les Parisiennes qui retrouvaient leur capitaine Seger qui imposaient leur jeu. Boulleau manquait d'ouvrir la marque mais Deville sortait bien (39e). Ce n'était que partie remise, et Dahlkvist se retrouvait bien servie dans l'axe pour conclure du plat du pied au ras du sol (1-0, 42').

La seconde période était alors maîtrisée par le PSG. Delie tentait sa chance en force mais trop excentrée (62e) avant de trouver le petit filet extérieur (66e). Ce n'est finalement pas une attaquante qui inscrivait le second but mais Erika venue placer sa tête devant Deville sur un long coup franc de Delannoy (2-0, 71'). L'affaire était entendue même si Berger devait s'employer sur une frappe de Diani sous la barre pour éviter le match d'être relancé (72e). La volonté juvisienne ne parvenait pas à faire douter des Parisiennes qui ne doutaient plus de leur billet pour les quarts.

La stat'
5. Pour la 5e fois en six confrontations en Coupe de France, les Juvisiennes se sont inclinées face aux Parisiennes. La dernière victoire remonte à la saison 2004-2005 (0-7).

Les buts
2-0 ERIKA 71' (Coup franc tendu de Delannoy à 30 m, Erika saute avant l'arrivée de Deville à 12 m et dévie de la tête pour marquer dans le but vide)
1-0 Lisa DAHLKVIST 42' (Seger trouve Dahlkvist dans l'axe qui résiste à la défense et place une frappe écrasée du droit au sol sur la gauche de Deville)

Les déclarations (avec William Commegrain/plus de réactions sur les feminines.fr)
Janice Cayman (Juvisy) : "Ce terrain était difficile et on était bien en bloc ensemble. Après, on sait que pour Paris il suffit d’une petite étincelle et cela marque. En début de match, c’était possible de prendre la marque avec l’occasion de Camille, puis on prend le but à la fin de la mi-temps. On s’est remis dessus en deuxième mi-temps. Après le coup franc, la fille devant moi marque. C’est dommage de prendre le deuxième but. Je pense que si on marque un but, cela pouvait être chaud encore, mais le terrain a joué dans les jambes. Physiquement, ce n’était pas facile.
Sandrine Dusang (Juvisy) : "Un petit peu déçue car perdre est synonyme d’élimination et donc de sortie de la Coupe de France qui était un de nos objectifs. D’autant plus quand on sait qu’on est quatrième du championnat. On peut que féliciter Paris car c’est une belle équipe et cela joue. On ne peut pas dire qu’elles l’ont volé. Elles le méritent. On espérait mieux. Elles marquent de jolis buts bien amenés. Cela roule bien et c’est rodé. On n’a juste le regret de ne pas avoir marqué car on est une des équipes qui marquons le moins devant nous. Cela aurait été bien de marquer pour nous donner de la force pour chercher à égaliser."
Laura Georges (PSG) : "On a eu un quart d’heure d’analyse et de flottement. On s’est calé sur le rythme. Le terrain n’a pas aidé les deux équipes. On a trouvé notre jeu et cela c’est très positif. On a mis le pied quand il fallait et on a marqué quand il fallait (...) C’est toujours plaisant de gagner quelque soit l’adversaire. La Coupe de France est importante comme le championnat et la Ligue des Champions. (...) On est sur une bonne phase et le match de Lyon perdu 5-0 nous a permis de nous remettre en question et on a à choeur de réussir les gros matches."
Farid Benstiti (PSG) : "Je n’ai pas de doutes sur les deux gardiennes car on a deux gardiennes de très haut niveau. La Coupe de France est bien entendu un objectif car en tant qu’entraîneur on veut toujours gagner une compétition. Je souhaite vraiment gagner cette Coupe de France, la Champions League comme le championnat. Quand je vois Juvisy, je me dis que si elles tiennent plus longtemps un match de haut niveau, elles pourront embêter tout le monde (...) C’est comme cela, dans les 15 premières minutes"

Dimanche 14 février 2016 à 16h30
PARIS SAINT GERMAIN FC (D1) - FCF JUVISY (D1) : 2-0 (1-0)
Paris (Stade Charléty)
Temps humide - Terrain gras et abîmé
Spectateurs : 800
Arbitres : Solenne Bartnik assisté de Aurélie Efe et Clothilde Brassart.
Buts : Lisa Dahlkvist 42', Erika Cristiano dos Santos 71'
Avertissement : Charlotte Bilbault 68' pour Juvisy

PSG : 1-Ann-Katrin Berger ; 5-Sabrina Delannoy, 4-Laura Georges, 2-Erika Cristiano dos Santos, 3-Laure Boulleau (13-Cristiane Rozeira de Souza Silva 56') ; 8-Lisa Dahlkvist, 7-Kheira Hamraoui, 6-Caroline Seger © (14-Ghoutia Karchouni 86'), 11-Jessica Houara ; 9-Marie-Laure Delie, 10-Anja Mittag (15-Ouleymata Sarr 77'). Entr.: Farid Benstiti
Non utilisées : 12-Léa Declercq, 16-Katarzyna Kiedrzynek
Juvisy : 1-Céline Deville ; 7-Julie Soyer, 3-Aïssatou Tounkara, 4-Sandrine Dusang, 2-Théa Greboval ; 11-Janice Cayman, 10-Inès Jaurena, 8-Charlotte Bilbault (13-Amélie Coquet 88'), 9-Camille Catala (14-Catherine Karadjov 90+1') ; 5-Gaëtane Thiney ©, 6-Kadidiatou Diani. Entr.: Emmanuel Beauchet
Non utilisées : 12-Gwenaëlle Butel, 15-Nelly Guilbert, 16-Karima Benameur


Lundi 15 Février 2016
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :