Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Huitièmes : le résumé des rencontres

Retrouvez les résumés des sept premières rencontres de la Coupe de France féminine disputées ces 26 et 27 janvier



L'OL sans trembler

Les Lyonnaises n'ont pas forcé leur talent pour venir à bout des Sojaldiciennes. Rapidement Munich voyait le ballon se rapprocher de son but (5e, 7e, 14e). L'ouverture du score arrivait sur un centre de Majri pour Hegerberg repoussé au second poteau sur Cascarino (0-1, 17'). Trois minutes après, Mbock héritait d'un ballon renvoyé dans l'axe pour placer une frappe croisée (0-2, 20'). Avec cet avantage, l'OL peut dérouler et Hegerberg réussit un retourné parfait suite à une frappe manquée de Marozsan (0-3, 36'). Dans ce contexte, la seconde période ne laissait pas planer le doute. Marozsan s'y offre un doublé. Une première fois en récupérant un ballon pour placer une frappe écrasée qui surprend tout le monde (0-4, 54'). La seconde fois, elle est au départ puis à la finition en reprenant de la tête un service de l'Argentine Jaimes qui fête sa première avec l'OL par une passe décisive (0-5, 80'). L'addition aurait même être plus lourde si Van de Sanden (68e) ou encore Majri (86e) avaient eu plus de réussite. Le voyage en Charente s'est en tout cas bien passé avant de se replonger dans le championnat.

Division 1 entre eux
ASJ Soyaux-Charente (D1) - Olympique Lyonnais (D1) : 0-5 (0-3)
Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 636 spectateurs
Arbitre : Elodie Coppola

0-1 Delphine CASCARINO 17' (Marozsan décale sur Le Sommer couloir gauche qui centre devant le but. Bronze gêne Munich et le ballon file au second poteau où Cascarino seule, prend le temps de contrôler et d'ajuster du droit à bout portant au ras du montant)
0-2 Griedge MBOCK BATHY NKA 20' (Corner frappé côté droit par Marozsan, le ballon revient sur Mbock à l'extérieur de la surface qui place une frappe de 20 m en force du gauche)
0-3 Ada HEGERBERG 36' (Centre de Cascarino depuis la droite, Marozsan écrase sa reprise dans l'axe, le ballon part en cloche et Hegerberg tente un retourné du droit à 6 m qui finit sur la droite de Munich)
0-4 Dzsenifer MAROZSAN 55' (Hegerberg sur la droite sert en retrait pour Marozsan à l'angle de la surface qui place une frappe croisée du droit à ras de terre qui surprend la défense et la gardienne)
0-5 Dzsenifer MAROZSAN 80' (Marozsan lance Jaimes sur la droite qui arrive aux abords de la surface et délivre un centre pour Marozsan qui place une tête décroisée à 6 m)

Avertissement : Cissoko 57'

Soyaux : Munich ; Dumont (Canon 59'), Cissoko, Rougé, M'Bassidje, Boudaud ; Tandia (cap.), Babinga, Couturier ; Bourgouin (Lahmari 71'), Clérac (Da Costa 71')
Banc : Canon, Da Costa, Lahmari, Cambot, Moinet (G)
Lyon : Weiss ; Bronze, Mbock, Renard (cap.), Majri ; Henry, Fishlock (Kumagai 79'), Marozsan ; Cascarino (Van de Sanden 62'), Hegerberg (Jaimes 75'), Le Sommer
Banc : Buchanan, Jaimes, Van de Sanden, Kumagai, Bouhaddi (G)

Dijon renversant

Bussaglia et Le Garrec (photo EAG)
Bussaglia et Le Garrec (photo EAG)
Les Guingampaises ont connu une grosse désillusion à domicile. Alors qu'elles menaient 2-0 à la pause, elles ont été dépassé par Dijon qui a inscrit cinq buts en seconde période bien aidé par le vent. Les Bretonnes avaient fait une partie du chemin inscrivant deux buts suite à des corners en première période avec Robert à la conclusion (2-0). Mais la physionomie changeait lorsque les joueuses de Chandioux décidaient d'en faire autant. Les tentatives lointaines de Bussaglia sous la barre puis Nakkach en lucarne remettaient les choses à plat (2-2, 55'). La suite était difficile pour Fauvel et ses partenaires. Awona permettait au DFCO de passer devant (2-3, 70'). Suivaient ensuite Bouillot d'une frappe croisée et enfin Thomas (2-5, 86'). Le constat final était sévère. En ayant su jouer avec les éléments, Dijon passe en quart.

Division 1 entre eux
En Avant de Guingamp (D1) - Dijon FCOF (D1) : 2-5 (2-0)
Pabu (Stade du Centre de Formation "Akademi") - 207 spectateurs
Arbitre : Maïka Vanderstichel

1-0 Faustine ROBERT 15' (Corner tiré par Le Garrec qui touche la transversale, Robert vient pousser le ballon au fond)
2-0 Faustine ROBERT 38' (Corner bien travaillé de Le Garrec repris par Robert qui trompe Chavas)
2-1 Elise BUSSAGLIA 49' (Frappe de 30 m de Bussaglia sous la barre sur un service de Bouillot)
2-2 Elodie NAKKACH 55' (Mauvaise relance de Fauvel, Nakkach contrôle et place une frappe de 30 m en lucarne aidée par le vent)
2-3 Marie-Aurelle AWONA 70' (Servie par Thomas, Awona sur la droite s'approche de la surface et adresse un centre-tir qui lobe Fauvel)
2-4 Laura BOUILLOT 77' (Débordement de Thomas qui centre fort pour Bouillot qui marque au premier poteau)
2-5 Lindsey THOMAS 86' (Lancée par Dali, Thomas vient marquer dans la surface)

Guingamp : Fauvel ; Meffometou, Lorgeré, Debever (cap.) (Tyryshkina 80'), Hoarau ; Daoudi, Palis (Fourré 73') ; Robert, Le Garrec, Fleury (Laurent 57') ; Oparanozie
Banc : Fourré, Tyryshkina, Laurent, Le Moing, Durand (G)
Dijon : Chavas ; Awona, Trevisan (cap.), Cuynet, Carage ; Bouillot (Baldé 80'), Nakkach (Renard 89'), Bussaglia, Declercq (Stephen 87') ; Thomas, Dali.
Banc : Gouineau, Renard, Stephen, Baldé, Mainguy (G)

Fleury plus réaliste

Les joueuses de Fleury se sont montrées plus réalistes pour venir à bout des Messines. Les joueuses de Peixoto auraient pu ouvrir la marque avec plus d'efficacité comme sur un corner de Bigot sur la barre (20e). Mais l'efficacité était pour les Floriacumoises avec une frappe d'Ali Nadjim déviée par Gomes Jatoba (1-0, 27'). En seconde période, Delie perdait son duel avec Gignoux-Soulier (46e) et Metz courait toujours après l'égalisation. Finalement, Ali Nadjim venait sceller la victoire de son équipes dans les arrêts de jeu d'une frappe croisée du droit (2-0, 90+2'). Fleury s'offre ainsi le premier quart de son histoire.

Division 1 entre eux
Fleury (D1) - FC Metz (D1) : 2-0 (1-0)
Fleury-Mérogis (Stade Lascombe) - 115 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer
1-0 Nadjma ALI NADJIM 27' (Frappe cadrée au bord de la surface côté gauche d'Ali Nadjim déviée par Gomes Jatoba dans le but)
2-0 Nadjma ALI NADJIM 90+2' (Lancée seule en profondeur, Ali Nadjim termine en ouvrant son pied droit par une frappe croisée dans le petit filet opposé)

Avertissements : D.Corboz 90+4' ; Gomes Jatoba 26'

Fleury : Gignoux ; Fernandes, Sissoko (cap.), Haupais, Roy ; D.Corboz, Bauer, Chatelain (R.Corboz 66'), Léger (Machart-Rabanne 81') ; Lamontagne (Amani 64'), Ali Nadjim.
Banc : Benoist (G), Amani, R.Corboz, Machart-Rabanne, Jouan
Metz : Viollaz ; Dechilly (Janela 72'), Gomes Jatoba (cap.), Pasquereau, Kaya (Delabre 60') ; Fercocq, Rougemont, Bigot, Gavory (Benabdelhak 81') ; Delie, Khelifi.
Banc : Audia (G), Benabdelhak, Janela, Cammarata, Delabre

Le Paris FC avec sérieux

Tombeuses des Girondines de Bordeaux au tour précédent, les Malouines s'attaquaient à un autre gros morceau avec la venue du Paris FC à Marville. Malgré une météo capricieuse alternante vent, grêle et soleil, les Parisiennes ont su rester sérieuses. Elles mettaient la pression d'entrée face à un adversaire bien regroupé en défense. Une première alerte survenait sur le premier corner du match avec une parade de Fouchard sur la tentative directe de Thiney (17e). Sur le corner suivant, Sällström cadrait sa reprise (18e). La barre repoussait plus tard la frappe de 16 m de Thiney (33e), et une autre action avant la pause (44e). Quant à Saint-Malo, Ringenbach se retrouvait en face-à-face avec Benameur pour une belle occasion malouine (38e). Mais dans les arrêts de jeu, le PFC passait devant pour une faute sur Matéo. Thiney prenait Fouchard à contre-pied (0-1, 45+2'). A la reprise, le vent était favorable à Saint-Malo. Les Parisiennes gardaient la maîtrise du ballon mais n'arrivaient pas à faire la différence. L'entrée en jeu de Makanza était bénéfique. Après une première occasion (78e), elle était à la conclusion d'un centre de Thiney (0-2, 83'). Le Paris FC continue sa route et Saint-Malo sort avec les honneurs.

Division 1 contre Division 2
US Saint-Malo (D2) - Paris FC (D1) : 0-2 (0-1)
Saint-Malo (Stade de Marville) - 737 spectateurs
Arbitre : Clémence Goncalves

0-1 Gaëtane THINEY 45+2' s.p. (Faute dans la surface sur Matéo. Thiney frappe le penalty du droit et prend Fouchard à contre-pied)
0-2 Marina MAKANZA 83' (Makanza conclue une action collective à 8 m en reprenant un ballon venu de la droite de Thiney)

Saint-Malo : Fouchard ; Enguehard, Février (cap.), Bourgouin, Leconte ; Daunas (Kaboré 46'), Ngock, Lelarge, Olivier ; Ringenbach (Saint-Georges 76'), Goutard (Ikene 56')
Banc : Fikri, Ikene, Saint-Georges, Kabore, Thiery (G)
Paris FC : Benameur ; Soyer, De Almeida (Cascarino 87'), Butel, Greboval ; Bilbault, Thiney (cap.), Vaysse (Benoit 74') ; Matéo, Sällström (Makanza 74'), Aigbogun
Banc : Cascarino, Jaurena, Benoit, Makanza, Pecharman (G)


Un penalty de Katoto qui change tout

Les Havraises ont donné du fil à retordre aux Parisiennes qui ont été proches de devoir passer par les tirs au but face aux pensionnaires de R2. Dans l'enceinte du stade Océane, l'entraîneur havrais avait concocté une défense à cinq qui a su bien résister aux attaques adverses. Rien ne passait et il fallait un penalty sifflé par l'arbitre pour un main de Gagnet sur un ballon de Diani alors que la Havraise était au sol. Katoto ne manquait pas de réussir le seul but de la rencontre au grand dam du banc havrais qui fit part de son fort mécontentement. Auparavant Diani sur un lob avait été proche d'ouvrir la marque mais Cleverly avait réussi un sauvetage décisif (73e). Le tenant du titre passe finalement par la petite porte.

Division 1 contre Division 2
Le Havre AC (D2) - Paris Saint-Germain (D1) : 0-1 (0-0)
Le Havre (Stade Océane) - 3 005 spectateurs
Arbitre : Aurélie Efe

0-1 Marie-Antoinette KATOTO 82' s.p. (Main de Gagnet au sol sur un ballon de Diani. Penalty frappé du droit par Katoto sur la droite de Brosnan prise à contre-pied)

Avertissements : Thomas 25', Brosnan 82' ; Morroni 47'

Le Havre : Brosnan ; Gagnet, Cleverly, McDonough (cap.), Davis ; Heuchan, Kergal ; Huaumé-Danet (Leek 66'), Clark, Thomas ; Policarpo (Adjabi 83')
Banc : Sall, Leek, Allez, Adjabi
PSG : Endler ; Glas, Paredes (cap.), Berglund, Morroni ; Diani, Diallo (Formiga 83'), Geyoro, Baltimore (Zamanian 71') ; Katoto, Nadim
Banc : Périsset, Dudek, Formiga, Zamanian, Kiedrzynek (G)

Pierre-Jean réussit le coup du chapeau

Dans ce duel entre pensionnaires de D2, ce sont les Vendéennes qui ont eu la joie de trouver l'ouverture du score en premier. Entre une équipe alsacienne bien en place défensivement et une équipe locale plus d'attaque, la première période ne donnait rien et le bilan équilibré laissait un score vierge au repos (0-0). Il fallait attendre la délivrance de la jeune Pierre-Jean juste avant l'heure de jeu avec un centre-tir qui surprenait Drinkwater (1-0, 55'). Rien n'était encore joué jusqu'à la délivrance en fin de rencontre. A l'affût, cette même joueuse reprenait un ballon de Micheneau repoussé par la barre (2-0, 88'). Le triplé était même au bout du pied avec un centre de Boisneau repris moins de deux minutes après (3-0, 90').

Division 2 entre eux
ESOF La Roche-sur-Yon (D2) - AS Pierrots Vauban-Strasbourg (D2) : 3-0 (0-0)
La Roche-sur-Yon (Stade de Saint-André d'Ornay) - 200 spectateurs
Arbitre : Hélène Burban

1-0 Ilona PIERRE-JEAN 55' (Centre-tir depuis la gauche qui surprend Drinkwater)
2-0 Ilona PIERRE-JEAN 88' (Pierre-Jean est à l'affût pour reprendre un ballon repoussé par la barre suite à une reprise de la tête de Micheneau après un centre de Martin)
3-0 Ilona PIERRE-JEAN 90' (Centre à ras de terre depuis la droite de Boisneau repris par Pierre-Jean)

Avertissement : Gaudin 69'

La Roche : Picaud ; Sahraoui, Le Merdy, Cosson (cap.), Karadjov ; Lemarchand, Marchadié (Boisneau 57'), E.Guyard (Martin 46'), Rueda, Pierre-Jean ; Muller (Micheneau 81').
Banc : Boisneau, Martin, Micheneau, A.Guyard (G)
Vauban : Drinkwater ; Rump (Hesse 60'), Bou Ndjouh, Gaudin (cap.), Cuillière (Roth 65') ; Aouina, Beffer, Kuhn ; Siskovic (Perrotte 25'), Suss ; Myers
Banc : Roth, Perrotte, Essoh, Hesse


Le petit poucet s'est accroché

Les Grenobloises font la haie d'honneur aux Avignonnaises (photo District Grand Vaucluse)
Les Grenobloises font la haie d'honneur aux Avignonnaises (photo District Grand Vaucluse)
Grenoble a dû se montrer patient pour venir à bout du petit poucet avignonnais et danser la qualification. Après l'OM et Croix de Savoie, l'AC Avignon espérait bien faire tomber une troisième formation de D2. Une mission préparée avec l'incertitude de la participation Saulnier, blessée la semaine passée. Finalement dans le onze, la buteuse décisive des deux tours précédents ne l'a cette fois-ci pas été. Durant le premier acte, Avignon tenait tête et lorsque l'arbitre sifflait un penalty pour une faute peu évidente de Mbala pour Agniel, ce sont les spectateurs du Parc des Sports qui retenait leur souffle. Froment l'exécutait parfaitement (1-0, 43'). Mais les Grenobloises revenaient avec l'intention de faire respecter la hiérarchie. Sur un corner mal dégagé, Fabre ne se posait de question et sa frappe heurtait le poteau local (48e). Spalacci était ensuite décisive face aux tentatives iséroises avant de craquer. Khoury grillait la politesse à la défense adverse pour offrir l’égalisation à Bretigny, bien placée (1-1, 67'). L'ex-internationale manquait de donner l'avantage après une belle ouverture de Khoury mais son lob fuyait le cadre (79e). Les Avignonnaises ne se laissaient pas abattre et un coup franc de la capitaine Abdesselem n'était pas si loin (84e) avant qu'une frappe lourde de Ponge oblige Perrault à la parade (87e). Les équipes n'étant pas parvenues à se départager, il fallait avoir recours aux tirs au but. Perrault stoppait la première tentative de Abdesselem puis celle de Saulnier. Seule Bueno échouait pour le GF38 qui se qualifie (3-4) et atteint pour la première fois les quarts de la compétition.

Division 2 contre Régional 1
Avenir Club Avignonnais (R1)-Grenoble Foot 38 (D2) : 1-1 (1-0) (tab 3-4)
Avignon (Parc des Sports) - 700 spectateurs environ
Arbitre : Savina Elbour

1-0 Maëva FROMENT 43' s.p. (Faute peu évident de Mbala sur Agniel. Penalty réussi par Froment même si Perrault était partie du bon côté)
1-1 Sandrine BRETIGNY 67' (Service parfait de Khoury repris par Bretigny)

Avertissements : Mourard 82', Krissa 90+3'

Tirs au but : Abdesselem (0-0, arrêté), Khoury (0-1), Krissa (1-1), Boilard (1-2), Ergoug (2-2), Bueno (arrêté), Saulnier (arrêté), Guilhemjouan (2-3), Froment (3-3), Brétigny (3-4)

Avignon : Spalacci ; Molina, Schiappa, Coustellié (Ergoug 77'), Mourard ; Froment, Abdesselem (cap.), Agniel (Krissa 51'), Lapassouse, Ponge ; Saulnier
Banc : Blanc, Ergoug, Harkiolakis, Krissa
Grenoble : Perrault (cap.) ; Neutelers (Guilhemjouan 90+6'), Mbala, Da Cunha, Schlepp (Thivillon 46') ; Navas, Boilard, Bueno, Smaali ; Fabre (Khoury 56'), Brétigny
Banc : Thivillon, Moussa, Khoury, Guilhemjouan, Troussier (G)


Lundi 28 Janvier 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :