Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - L’USCO COMPIEGNE n'a rien pu...

Les joueuses de Patrice Lair n’ont rien laissé au hasard pour sortir avec autorité l’USCO Compiègne. Les Lyonnaises affronteront Arras CFC en demi finale.



Les filles de Palmira Silva repartent tout de même heureuses de leur expérience
Les filles de Palmira Silva repartent tout de même heureuses de leur expérience
LE CONTEXTE:
A l’instar des garçons, l’Olympique Lyonnais féminin faisait de la coupe de France un véritable objectif. Patrice Lair retrouvait presque la totalité de son groupe à l’issue d’une période consacrée aux équipes nationales. Après avoir sorti l’AS La Sanne Saint Surieu (Ligue Honneur) (7-0) au tour précédent, ce quart de final face aux troisième de deuxième division arborait une autre allure. C’était un test avant la demie finale de Ligue des Champions face au Turbine de Postdam, Dimanche prochain.
En championnat, les Rhodaniennes demeuraient au coude à coude avec Juvisy FCF. Leur victoire à l’extérieur sur Rodez Aveyron Football (4-0) la semaine précédente témoignait d’une forme probante puisque c’était la sixième de rang.
L’USCO Compiègne n’était autre que le finaliste de l’épreuve en 2004 battu par l’Olympique Lyonnais (2-0). Au tour précédent, les joueuses de Palmira Da Silva avaient sorti Woippy FC (Division d’honneur) (1-1 ; 4 tirs aux buts à 3). Grâce à une victoire sur Amiens Montières (1-0), les Compiégnoises prétendent encore à la montée en première division. Habitués des matchs étriqués et des séances de tirs aux buts, les Isariennes n’avaient rien à perdre face aux reines de l’Europe.

Les lyonnaises ont enflammé le stade de Gerland aujourd'hui
Les lyonnaises ont enflammé le stade de Gerland aujourd'hui
LE MATCH:
Les Compiégnoises parvenaient à faire bonne figure dans le premier quart d’heure face à leurs prestigieuses adversaires. Mais l’embrayage brutal des championnes de France avec Franco (15e) leur était fatal. Thomis coulissait à droite et permettait à Necib (43e) et Schelin (44e) de mettre à l’abri l’Olympique Lyonnais. Le jeu en largeur et la rapidité dans les couloirs des rhodaniennes obligeaient les Isariennes à se replier. Cependant, Levacher et Marme montaient encore au créneau.
En seconde période, Patrice Lair faisait entrer Abily et Dickenmann dont l’efficacité sur les côtés allait ruiner tous les espoirs de l’USCO Compiègne. Schelin ajoutait quatre buts à son compteur (55e, 61e, 90+1e, 90+2e), tandis que Dickenmann ou Le Sommer auteur d’un doublé (65e et 73e) montraient le mode d’emploi aux disciples de deuxièmes division à travers de nombreux centres et débordements. Les Lyonnaises encaissaient leur premier but de l’année en coupe de France par Saya N’Doulou (72ème). Les visiteuses étaient créditées d’un cent pour cent puisqu’elles n’avaient tiré qu’une seule fois au but.
Les féminines de l’USCCO Compiègne sortaient heureuses de cette expérience. Les championnes d’Europe affronteront Arras FCF qui a battu La Roche sur Yon ESOF (3-2).

Mohamed Braïki

LES TEMPS FORTS:
15ème : centre à gauche de Necib devant la cage de Riet qui échappe à Schelin mais Franco le reprend et ouvre la marque. 1-0
37ème : débordement sur le couloir droit et centre de Thomis pour Otaki qui marque d’une frappe sèche à l’entrée de la surface. 2-0
43ème : Franco lance à Thomis qui s’échappe sur le côté droit et centre pour Necib qui reprend du plat du pied au second poteau. 3-0
44ème : Henry lance Otaki qui part à la limite du hors jeu et transmet une passe en pleine course à Schelin qui marque. 4-0
Score à la mi temps : 4-0
55ème : Débordement de Dickenmann à gauche qui centre. Schelin se jette au deuxième poteau et marque. 5-0
60ème : Corner à droite de Necib. Abily réalise une reprise de volée dans la surface. 6-0
61ème : Le Sommer déborde à gauche et se défait de la défense compiégnoise. Elle centre et Schelin marque avec la pointe du pied. 7-0
65ème : Centre de Henry de la droite détourné de la tête par Otaki pour Le Sommer qui marque d’une frappe du gauche et dans un angle fermé. 8-0
72ème : Saya N’Doulou s’échappe dans l’axe et s’en va battre Bouhaddi d’une frappe puissante. 8-1
73ème : Centre à droite de Dickenmann. Riet s’interpose mais relâche le ballon. Le Sommer est à l’affût. 9-1
90+2 : Accélération de Le Sommer centre à gauche au deuxième poteau. Et tir de Schelin à bout portant. 10-1
90+3 : Débordement et centre de Dickenmann à gauche, Schelin répond présent. 11-1
Score final : 11-1

LES RÉACTIONS:
Katia De Grande (Capitaine de l’USCO Compiègne)
« Ce fut une joie d’affronter de telles joueuses. Pour moi qui est en fin de carrière, c’est une immense joie. Elles sont impressionnantes. Le jeu est fluide, la touche de balle précise. Il y avait une grande différence et nous nous en sommes rendu compte après le troisième but. Nous avons essayé de faire bloc avec un 4-4-2. Le fait de ne pas les recevoir chez nous nous a un peu déçue. »
Patrice Lair (Entraîneur de l’Olympique Lyonnais)
« Le mot d’ordre était la qualification. Il y a eu des buts et un public qui a pu en profiter. Ce match nous a permit de marquer et tester notre efficacité. J’ai récupéré mon effectif ce qui m’a permit de faire tourner. On essaie de conserver la pérennité des filles avant le grand rendez vous face au Turbine Posdtam dimanche prochain. Nous pouvons dire que l’examen blanc a été réussi. »
Shirley Trana Cruz (Capitaine de L’Olympique Lyonnais)
« Avec sa qualification, nous avons fait le nécessaire. Nous travaillons avec beaucoup de rigueur mais le plaisir a sa place comme nous l’avons vu aujourd’hui. Nous ne profitons pas toujours de telles occasions. Il fallait toutefois s’appliquer et rester dans l’esprit de compétition notamment pour le match face au Turbine de Posdtam dimanche en Ligue des Champions . »

LA FEUILLE DE MATCH:
Coupe de France Féminine –Quart de Finale
A Lyon, Stade de Gerland - Olympique Lyonnais bat Compiègne USCO 11-1 (4-0)
Arbitres : Lugdivine Cinquini assistée de Manuela Nicolosi et Emilie Mougeot
Spectateurs: Environ 300 spectateurs
Conditions de jeu: Terrain en bon état
Buts : Franco (15'), Otaki (37') , Necib (43ème), Schelin (44', 55', 61', 90+2', 90+3') , Abily (60'), Le Sommer (65', 73') pour l’Olympique Lyonnais - Saya N’Doulou (72') pour USCCO Compiègne
Olympique Lyonnais : Bouhaddi, Franco, Kaci, Viguier, Gorges, Henry, Thomis, Schelin, Otaki, Necib, Cruz Trana (cap) (puis Dickenmann, Abily, Le Sommer) Entraîneur : Patrice Lair
Compiègne USCO : Riet, Pincemin, Levacher, Tellier, De Grande (cap), Macret, Ben Haddou, Le Goff, Tellier, Saya N’Doulou, Marme, Catrin, (puis Fernandes, Dumoulin, Triquet) Entraîneur : Palmira Silva

Compiègne USCO
Compiègne USCO

Coupe de France - L’USCO COMPIEGNE n'a rien pu...

Coupe de France - L’USCO COMPIEGNE n'a rien pu...

Coupe de France - L’USCO COMPIEGNE n'a rien pu...

Coupe de France - L’USCO COMPIEGNE n'a rien pu...

Coupe de France - L’USCO COMPIEGNE n'a rien pu...

Coupe de France - L’USCO COMPIEGNE n'a rien pu...

Coupe de France - L’USCO COMPIEGNE n'a rien pu...

Coupe de France - L’USCO COMPIEGNE n'a rien pu...

Coupe de France - L’USCO COMPIEGNE n'a rien pu...

Dimanche 8 Avril 2012

Dans la même rubrique :