Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - L'aventure continue pour le FCF VAL D'ORGE et l'ESOF LA ROCHE-SUR-YON

Franciliennes et Vendéennes ont décroché deux des quatre derniers billets pour les trente-deuxièmes, en disposant respectivement de Saint-Quentin FF et de Nantes Saint-Herblain. Réactions...



Dorothée Gazagne et le Nantes Saint-Herblain FF s'inclinent dans le duel de l'Atlantique
Dorothée Gazagne et le Nantes Saint-Herblain FF s'inclinent dans le duel de l'Atlantique

La Roche-sur-Yon ESOF (D2) - Nantes Saint-Herblain FF (D2) : 2-1

Magali Stevant, entraîneur de La Roche sur Yon ESOF : « Un vrai match de Coupe »
« C’était un match de reprise pas évident à gérer, sur un terrain gras. En première période, on a su insuffler du rythme en étant efficace collectivement. On est d’ailleurs parvenu à ouvrir le score sur notre deuxième occasion franche. Après la pause, nous avons eu plus de mal, on a manqué de jus et subi la loi de Nantes Saint-Herblain, qui poussait pour égaliser. Résultat, on s’est fait rejoindre autour de la soixantième minute sur une tête de Mouillé. Dès lors, on a réussi à rééquilibrer la partie, d’abord en défendant bien, puis en se montrant plus performantes dans la conservation, ce qui a abouti au second but. Ensuite, nous sommes parvenues à tenir jusqu’à la fin sans trop de difficultés. Maintenant, on va aller affronter Soyaux avec beaucoup d’humilité et un état d’esprit conquérant pour essayer de faire douter cet adversaire : sur un match, tout est possible ? Les Soljadiciennes sont cinquièmes en D1, on sait donc que ce sera très difficile. J’ai dit aux joueuses que la Coupe de France était leur compétition et une bulle d’oxygène par rapport à notre championnat serré ».

Christophe Benmaza, entraineur de Nantes Saint-Herblain FF : « Partagé entre frustration et fierté »
« Je suis très partagé. A chaud, je suis très déçu, la balance aurait pu pencher d’un côté comme de l’autre sans injustice. Les Vendéennes ont été supérieures dans la conservation et l’impact en première période, alors qu’on a pris le dessus après la pause. On a eu les cartouches pour tuer le match mais ce sont elles qui ont concrétisé leurs opportunités pour empocher la qualification. On est passé tout prêt, je suis donc déçu, d’autant plus qu’on perd notre capitaine Mouillé sur blessure pour au moins trois mois. Globalement, la journée n’est pas très bonne. Mais il ne faut pas pour autant occulter le positif : je suis fier de ce que mes joueuses ont montré. On a prouvé que nous n’avions pas de complexes à nourrir face à cette belle formation de La Roche avec qui nous avons fait jeu égal ».

Saint-Quentin FF (DH) - Val d’Orge FCF (D2) : 1-5

Les filles du FCF Val d'Orge ont rapidement tué le suspens (source : valdorgeff.blog4ever.com)
Les filles du FCF Val d'Orge ont rapidement tué le suspens (source : valdorgeff.blog4ever.com)
Nicolas Carric, entraineur de Val d’Orge FCF : « On s’est rendu le match facile »
« On s’est rendu le match facile en ouvrant vite la marque puis en menant trois à zéro au bout de trente-cinq minutes. Au passage, le terrain était catastrophique : dans ces conditions, difficile de produire du jeu. En seconde période, on a un peu baissé le pied et encaissé un but face à une équipe qui s’est bien battue et n’a rien lâché. La réduction du score a eu le mérite de réveiller les filles qui ont enfoncé le clou pour assurer une qualification méritée ».

Réaction de Richard Martin, éducateur au club de Saint-Quentin FF : « Sans envie ni révolte »
« Le principal souci est que les filles n’ont pas eu de préparation convenable faute de motivation. Impossible de s’entraîner sérieusement à cinq ou six avant une telle échéance. Quelques éléments du groupe n’ont pas joué le jeu et c’est bien dommage. Sur le terrain, nos adversaires ont enchainé tout en se montrant efficaces et pleines d’envie. Tout le contraire de nous : on a été spectateur. Les buts se sont enchaînés sans qu’on ne se révolte ».

Propos recueillis par Anthony Yatkin

Coupe de France féminine - Premier tour fédéral
A La Roche-sur-Yon. Stade Saint-André d'Ornay. ESOF La Roche - Nantes Saint-Herblain FF : 2-1 (1-0)
Arbitres : O.Hervouet, assisté de J.Coudray et T.Chiron.
Buts : Guillard (36e), Boivin (85e) à La Roche sur Yon ; Mouillé (60e) à Nantes St Herblain
ESOF La Roche : Bruneau, Neau, Boivin, Labbé, Godart, Ripoche (cap.), Nakkach (Durdan 56e), Lemarchand (Pasquereau 81e), Guillard, Goyeau (Mercier 70e), Peslerbe. Entraîneur : Stevant Non entrée : Richard
Nantes Saint-Herblain FF : Hardy, Martin, Bredrel (Landais 88e), Orillard, Dupont, Bertret, Gazagne (Le Cam 81e), Sarra, Coudé, Mouillé (cap.)(Talarmin 69e), Cariou. Entraîneur : Benmaza Non entrées : Favreau, Malbo

A Saint-Quentin, stade Philippe Roth. Saint-Quentin FF (DH) - Val d’Orge FCF (D2) : 1-5 (0-3)
Arbitres : Mme Launay, assistée de MM. Foret et Tiffert.
Buts : Corbizet (76ème) pour Saint-Quentin FF, Dunord (3ème, 90+4ème), Chatoux (36ème, 90ème), Simon (15ème) pour Val d’Orge FCF.
Saint-Quentin FF : Strebelle - Dabbache, Compagnon, Tribou, Bracq, Legrand (Basseville, 67ème), Bresoux (Dos Santos, 73ème), Decaudain (cap.), Jallow, Corbizet, Brengarth. b[Entr. :] Richard Martin
Val d’Orge FCF : Benoit – Mollet (Kerkache, 55ème) Grapias, Belouet, Maquerlot (Gutierrez, 55ème) – Kinosky – Dunord, Simon, Lacroix (De Souza, 55ème), Moresto – Chatou. Rempl. non utilisée : Fargeas. Entr. : Nicolas Carric.



Lundi 13 Janvier 2014

Dans la même rubrique :