Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Le FCF JUVISY s'est rendu le match facile

Ce match face à Compiègne que « Juvisy s'est rendu facile », dixit Gaetane Thiney, est à l'image actuelle de l'équipe qui semble armée d'une réelle cohésion visible dans chaque action des Blanches et Noires.



Laure Lepailleur retrouve sa plénitude, ici face à Angelina Doguet (photos Giovani Pablo)
Laure Lepailleur retrouve sa plénitude, ici face à Angelina Doguet (photos Giovani Pablo)
Les filles jouent exactement le tempo attendu par la coéquipière. Il y a une évidence de certitudes dans leur jeu, empreinte de réalités, avec les erreurs qui vont avec, le tout avec un mental particulier. Elles savent que la procédure administrative du club en championnat ne vaut qu'à la condition où elles n'enclenchent que des victoires. Cela leur a donné une forte dynamique de groupe et une cohésion évidente dans leur jeu. Compiègne en a fait les frais. Il n'y a rien eu à faire. Juste à regarder ! 8 buts. Cinq fois en première mi-temps, trois fois en seconde mi-temps.
Après une minute de silence pour le départ d'une personne qui a fait du silence d'un stade, la vérité du passage de chacun d'entre nous : le respect ; Compiègne s'aperçoit que Juvisy est dans une période où le moindre événement lui donne une force et une puissance visible à l'oeil nu. Cela commence à la première minute. C'est Gaetane Thiney qui profite d'une passe en retrait mal assurée pour gagner son duel mais tirer petit filet extérieur. A la 5e, elle voit l'opportunité qui se présente, part dans l'espace aux 25 mètres, pour être servie au millimètre, par Sandrine Bretigny, 10 mètres plus haut. Duel. But ! Gaetane Thiney lance le match, en faveur de Juvisy. Plus besoin de se poser des questions. C'est mieux comme cela.
A compter de cet instant, Juvisy joue de sa créativité et les initiatives partent de la gauche vers la droite, sans pour autant s'assurer d'opportunités (10e, 20e). Il y a bien une domination de Juvisy, mais il y a bien aussi une opposition de Compiègne.

Le jeu collectif de Juvisy fait feu de tout bois

Camille Catala, depuis le début du match, bourdonne d'impatience. Sur la droite du terrain, elle exprime tout son physique et sa puissance athlétique que la photo de Gianni Pablo met en exergue. Quelle détente ! Un mètre du sol, sans problème. C'est sur une nouvelle percée de Camille Catala que Juvisy prend le large avec une balle poussée sur la ligne et déposée en retrait à Sandrine Bretigny (2-0, 23'). Une minute plus tard, c'est la transversale que trouve Sandrine Bretigny, proche du doublé, sur un mouvement Julie Soyer, Gaetane Thiney qui la laisse seule aux abords de la surface. Intérieur droit. Balle qui monte. Redescend. S'écrase dans un bruit sourd sur la transversale. Repart extérieur.
A la demi-heure, Gaetane Thiney la rejoint au jeu des tirs immédiats. Servie par Amélie Coquet, côté gauche, non marquée, elle place une fusée qui va directement lucarne opposée, si ce n'est que l'on voit le ballon aller inexorablement sur sa fin de course, dans une trajectoire qui revient sur cette fameuse transversale. Servie et touchée deux fois. Boum !
Alors quand à la 33', Camille Catala gagne son duel face à Stacy Riet, sur un service de Gaetane Thiney, pour le troisième but, on se dit qu'il y a une vraie confiance dans cette équipe ; quand bien même Compiègne joue dans la division inférieure. Tant de duels joués et gagnés. Tant de percussions tentées et réussies.

Une nouvelle équipe pour la fin de championnat.

Coupe de France - Le FCF JUVISY s'est rendu le match facile
Le jeu produit donne le sentiment que cette équipe fait sa mue comme Camille Catala l'a fait avec son jeu. Tenter, sans se poser de questions. Etre dans l'action ; le tout manifesté par la rentrée réussie d'Emilie Trimoreau qui lui donne un air de Ligue des Champions de l'an dernier, le match parfait de Laure Lepailleur, l'entrée de Nadia Benmokhtar, porteuse du capitanat à la sortie de Sandrine Soubeyrand, le tout attestant d'une nouvelle force dans le potentiel de changements offert au coach : « je vais avoir des problèmes de coach, c'est bien. Avant on alignait 15, 16 joueuses, maintenant j'ai un groupe de 24 » nous disait Pascal Gouzènes à la fin du match.
Camille Catala, intenable, pousse (36e). C'est elle qui sert Gaetane Thiney (4-0, 40'), posée auparavant plein centre, après une partition offensive longue de ses coéquipières de plus de 3 minutes. Elle reçoit le ballon plein centre, une-deux avec Camille Catala, vitesse et percussion, ni une-ni deux dans la surface, seule face à la gardienne, mouvement à gauche pour l'embarquer, puis .. pichenette ... du même pied pour aller chercher poteau droit. But ! Enfin, à la 45', c'est un coup franc d'entraînement qui permet à Amélie Coquet de devancer Camille Catala pour placer un extérieur vainqueur sur un service de Gaetane Thiney (5-0, 45').

Janice Cayman, une très bonne rentrée.

Alors que dire de plus, si ce n'est que Juvisy baissera un peu de pied, non pas que le jeu soit moins source de domination. Au contraire. L'envie simplement de scorer, de marquer la différence avait été satisfaite. C'est Laure Lepailleur qui aggrave le score sur une situation chaude dans la surface, suite à un corner de Gaetane Thiney (61e). Puis Camille Catala qui s'offre un doublé mérité sur une action avec Janice Cayman (82e), entrée à la 62e minute et qui fait feu de tout bois pour montrer sa capacité à jouer dans le groupe.
Volonté récompensée par un but plein de détermination, à la 90e minute de Cayman en coupant une trajectoire pour la prendre avant tout le monde et la mettre au fond.
Un match gagné normalement par Juvisy face à une équipe, sans démériter, inférieure. Un match qui semble avoir montré une force à prendre en compte par ses concurrents pour le championnat et la Coupe de France. A voir dans les semaines à venir. Les échéances arrivent.

William Commegrain/lesfeminines.fr

Coupe de France - Seizième de finale
Dimanche 16 février 2014 - 15h00
FCF JUVISY ESSONNE - USCCO COMPIEGNE : 8-0 (5-0)
Bondoufle (Stade Robert Bobin)
Spectateurs : 300
Arbitres : Solenne Bartnik assistée de Lucie Le Tiec et Stéphanie Pommelet
Buts : Gaëtane THINEY 5', 40', Sandrine BRETIGNY 23', Camille CATALA 33', 82', Amélie COQUET 45', Laure LEPAILLEUR 61', Janice CAYMAN 90+2'
Aucun avertissement

FCF JUVISY : 1-Marion Mancion ; 7-Emilie Trimoreau, 2-Nelly Guilbert, 4-Laure Lepailleur, 3-Julie Soyer ; 6-Sandrine Soubeyrand (cap.) (12-Anaig Butel 59'), 5-Inès Jaurena (15-Nadia Benmokhtar 46'), 10-Gaëtane Thiney ; 8-Camille Catala, 9-Sandrine Brétigny, 11-Amélie Coquet (14-Janice Cayman 59'). Entr.: Pascal Gouzènes
Non utilisées : 13-Sandrine Dusang, 16-Céline Deville
USCCO COMPIEGNE : 1-Stacy Riet ; 2-Sandra Fernandes, 5-Caroline Tellier, 8-Héloïse Michiels, 3-Amélie Pincemin ; 6-Khadija Ben Haddou, 10-Anaëlle Marme, 7-Julie Dumoulin (14-Pauline Maindron 48') ; 11-Marie Catrin (12-Elodie Boussard 50'), 4-Angelina Doguet, 9-Mégane Macret (13-Aude Fays 58'). Entr.: Christophe Lalliaud
Non utilisées : 15-Claire Das Neves, 16-Sabrina Zaoui

Mardi 18 Février 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :