Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Les Francs Archers de LAVAL se qualifient à VITRE (3-1)

Les joueuses de La Vitréenne étaient emportées samedi soir dans une ambiance que seule la Coupe de France peut générer. La section féminine du club breton a une courte histoire et ses pensionnaires évoluent en District. Mais un soixante-quatrième de finale peut vous emporter et le public breton y a cru avec près d’un millier de spectateurs dans les tribunes du stade municipal pour la venue des Francs Archers de Laval, pensionnaire de DH de la Ligue du Maine.



Coupe de France - Les Francs Archers de LAVAL se qualifient à VITRE (3-1)
Le parking de la place du Champ de Foire bondé, les spectateurs se sont massées dans les tribunes et autour du terrain plus habitué à être soutenu par l’équipe masculine qui évolue en CFA2 que ses nouvelles protégées. Le tirage au sort face au voisin lavallois, la programmation du match au samedi soir et une communication réussie, autant d’ingrédients qui annonçait ce match sous le signe de la fête. Mais entre les deux formations, l’écart de niveau s’annonçait certain.
Et les Lavalloises ne tardaient pas à refroidir les ardeurs locales suite à un corner mal renvoyé, Christelle Gobillard donnait un but d’avance aux visiteuses (0-1, 4’). Pas le meilleur scénario pour le petit poucet surtout que quelques instants plus tard, Marielle Quéru, nez cassé devait quitter ses partenaires.
Cela n’allait pas stopper l’envie et le public donnait de la voix. Surtout que Laval ne donnait pas pour autant le ton à cette rencontre qu’il aurait pu assommer plus rapidement avec plus de justesse. Un scénario payé cash lorsque sur un ballon en profondeur, l’ancienne Lavalloise Florence Goutard résistait à trois défenseures et de l’entrée de la surface plaçait une frappe qui faisait trembler les filets (1-1, 23’).

La Vitréenne a manqué le coche à la reprise

Coupe de France - Les Francs Archers de LAVAL se qualifient à VITRE (3-1)
Relancées, les Vitréennes s’accrochaient et le léger brouillard au dessus du terrain semblait laisser le trouble dans les esprits des Francs Archers. Tout du moins le temps de redonner de la vitesse et de la profondeur au jeu. Aurélie Béchet lançait Emmanuelle Hourdier à droite qui prenait le dessus sur Morgane Dellière avant d’ajuster Céline Buffet (1-2, 30’).
La mi-temps approchait et le rythme baissait, l’arbitre devant même à de multiples reprises interrompre le jeu en raison de crampes. En seconde période, malgré la volonté affichée, Vitré n’allait qu’à une seule reprise avoir l’occasion d’inquiéter le but de Laure Manceau. Sonia Moran héritait d’un très bon ballon dans la surface mais manquait son contrôle (49e). Un but aurait pu changer la donne comme le déclarait le coach après le match. Mais il n'en fut rien. Le reste se passa alors dans la surface adverse avec un troisième but inscrit sur un centre de Christelle Gobillard pour la reprise du droit aux 10 m de Typhaine Cochon (1-3, 73’). Cette dernière, ou encore Marjolaine Lorgerie auront de nouvelles tentatives mais sans succès.

Les Lavalloises mettent donc à terme à l'aventure vitréenne. Les Bretonnes garderont en tout cas de beaux souvenirs de cette soirée, une première belle page de leur histoire.

A Vitré,
Sébastien Duret

LES REACTIONS DES ENTRAINEURS

Sébastien Loinsard (entraîneur de La Vitréenne FC)
On a vu le travail qu'il reste à faire. Laval est un club qui travaille depuis dix ans déjà dans le foot féminin. Ca se ressent c'est une équipe solide, une belle équipe, homogène, qui a des qualités. Je pense qu'on les a fait douter quand même. On leur a posé des problèmes notamment au niveau de l'égalisation mais on a mal géré ces dix minutes après l'égalisation. On aurait pu éviter de prendre le premier but. On a fait des erreurs défensives très évitables. Il y avait aussi l'enjeu, c'est normal. Elles apprennent. Il faut que l'on continue comme ça et dans les années à venir on va aller dans la même direction que les Francs Archers, travailler, consolider tout ça.
Les joueuses étaient stressées dans l'approche du match. Elles se sont libérées en deuxième mi-temps, je pense qu'il y avait un coup à jouer dans le premier quart d'heure de la deuxième mi-temps. On a mal exploité, on a une belle occasion. Là si on égalise, ca peut changer les choses. Nos adversaires sont revenues un peu timide mais on n'a pas su l'exploiter. Ca leur montre le travail qu'il reste à faire. On a des filles qui débutent le foot, il ne faut pas l'oublier.

Anthony Barousse (entraîneur des FA Laval)
Je pense qu'aujourd'hui c'était avant tout la fête du football féminin régional. Elles ont fait une grosse communication, les personnes ont répondu présent et ça c'est une belle satisfaction. Ca a mis la pression sur les joueuses, on l'a bien vu dans le jeu. L'important est le résultat. Malheureusement il y a beaucoup de blessées et c'est peut être cela qui avait atténué notre envie de fêter la chose. Il y a la victoire, on passe au prochain tour. L'objectif c'était les maillots, on y arrive, je suis content pour elles. Elles le méritent sur tout le travail qu'elles font tout au long de l'année.
On a eu le ballon, elles nous ont fait douter sur les contres parce qu'elles allaient vite vers l'avant. Dans le jeu, on a été trop fébrile, on avait peur de garder le ballon. On n'a pas utilisé toutes nos qualités mais on a su la différence. C'est le principal. Lorsque l'on a encaissé le but, les filles se sont mis un peu la pression mais de notre côté, on savait de quoi on était capables, on avait eu pas mal d'occasions. Elles ont su rebondir. Notre objectif maintenant c'est d'avoir une grosse affiche à domicile et faire une fête comme l'a fait Vitré ce soir.

Coupe de France féminine - Premier tour fédéral
Le samedi 5 janvier 2013 à Vitré (Stade municipal)
LA VITREENNE FC – FA LAVAL : 1-3 (1-2)
Temps frais et brouillard – Terrain gras
Spectateurs : 1 050
Arbitres : Emilie Giraud assistée de Kévin Milon et Aurélien Moussu
But pour la Vitréenne : Florence GOUTARD 23’
Buts pour Laval : Christelle GOBILLARD 4’, Emmanuelle HOURDIER 30’, Typhaine COCHON 73’

Aucun avertissement
LA VITREENNE : 1-Céline BUFFET ; 2-Kornella KVEIT, 5-Adeline FILLET, 4-Mathilde GUERIN (14-Laurence BAGLIN 77’), 3-Marielle QUERU (12-Morgane DELLIERE 5') ; 7-Pauline LEGARDIEN, 6-Maggy KERDONCUFF (cap.), 10-Sonia MORANO, 8-Coralie MARION (13-Anaïs TESSARD 90+1’) ; 11-Amandine BEZARD, 9-Florence GOUTARD. Entr. : Sébastien LOINSARD
Non utilisée : 15-Anne-Line LECLAIR
FA LAVAL : 1-Laure MANCEAU ; 2-Jocelyne PLANCHAIS, 5-Marion DORGERE, 4-Laura MARQUET (14-Pauline MAINDRON 55’), 3-Océane COUPON ; 7-Aurélie BECHET, 8-Sophie POTREL (12-Typhaine COCHON 46’), 6-Christelle GOBILLARD, 11-Bérangère LEGRAND ; 10-Marjolaine LORGERIE, 9-Emmanuelle HOURDIER (13-Marie LANDELLE 46’). Entr. : Anthony BAROUSSE
Non utilisées : 15-Marion BRESTEAU, 16-Laurine GUERIN

Les Vitréennes avec leur mascotte
Les Vitréennes avec leur mascotte

La joie lavalloise
La joie lavalloise

Samedi 5 Janvier 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :