Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Les réactions de THOMIS, HENRY, LAVOGEZ, GADEA et AULAS

Retrouvez les réactions de joueuses lyonnaises et montpelliéraines ainsi que du Président de l'OL.



Wendie Renard remporte sa cinquième Coupe de France (photo Sébastien Duret)
Wendie Renard remporte sa cinquième Coupe de France (photo Sébastien Duret)

"Une coupe de plus"

>> Elodie Thomis (Lyon) : "Ça fait plaisir"
>> "C'était une première période assez compliquée, elles ont marqué, ça nous a mis un petit coup. On a eu pas mal d'occasions que l'on n'a pas su concrétiser en première période, ça nous aurait peut-être mis à l'abri. Montpellier a fait un très bon match aussi, elles nous ont bien embêté en contres-attaques avec Jakobsson qui a bien joué les coups. En deuxième période, on a été plus réalistes. On est contente, on gagne. Ca fait plaisir.
>> C'était prévisible que les filles se prennent une soufflante à la mi-temps (ndlr: Thomis s'échauffait à la mi-temps). Elles se sont réveillées, on a changé de système. On a eu quelques opportunités, on a été plus tranchantes devant.
>> On avait à coeur de faire ce doublé après cela nous avait mis un coup de se faire éliminer aussi tôt en Ligue des Champions, d'ailleurs je félicite le PSG pour le résultat contre Wolfsburg. C'est bien pour la France. Un doublé, ce n'est pas facile à faire, et ça fait une Coupe de plus à l'OL.
>> Je n'étais pas un état d'esprit de frustration d'être sur le banc. Forcément si je suis remplaçante, si je rentre, je me donne à fond. Ca fait partie du jeu, il y a des choix qu'il faut respecter."

"Ce soir, j'étais à 100% montpelliéraine"

Lavogez évoluait à domicile
Lavogez évoluait à domicile
>> Claire Lavogez (Montpellier) : "On a posé d'énormes problèmes à l'OL"
>> "Mon mollet va beaucoup mieux, j'ai refait des échographies à Montpellier, la blessure s'est avérée moins grave. J'ai pu jouer cette finale, je suis contente de l'avoir joué sans douleur.
>> On a tout donné, on ne pouvait pas mieux faire, on a très bien défendu, et je pense que l'on ne pouvait pas mieux faire, je suis très contente de mon équipe. On a quand même posé d'énormes problèmes à l'OL. Dans la tête, quand on s'est fait égaliser, cela a été compliqué de rebondir parce que l'on sait très bien que contre Lyon, derrière la machine lyonnaise va démarrer. Quand on s'est bien pris le deuxième à un quart d'heure de la fin, on savait que Lyon allait garder le ballon en défense.
>> J'ai eu avant le match une petite pensée du fait que je rejoindrais Lyon l'an prochain mais ce soir, j'étais à 100% montpelliéraine et j'ai tout donné pour mon équipe, malheureusement c'est une défaite mais j'aurai aimé terminé en beauté et gagner cette finale.
>> Jouer à Lyon, c'est une nouvelle expérience, c'est juste magique, Lyon, c'est la meilleure française voire européenne, j'ai envie de progresser. Après je ne dénigre pas le club de Montpellier, parce que c'est un très bon club formateur et avec Lyon, je vais essayer de continuer à progresser avec de très grandes joueuses. Le principal, c'est de progresser à mon âge."

"Pour sauver notre saison"

>> Amandine Henry (Lyon) : "Ce doublé, c'est un sauvetage"
>> "On savait que Montpellier était une bonne équipe avec de bonnes joueuses qui jouaient en contre. On s'est fait avoir en première période, on n'a pas su imposer comme il le fallait notre jeu. On rentre à 0-1 à la mi-temps. L'entraîneur n'était pas satisfait à la mi-temps car il avait en place des choses sur le terrain que l'on n'avait pas trop respecté. Il nous a remis en place, cela s'est vu sur la deuxième mi-temps. Après le fait que l'on marque rapidement en début de période, ça nous a remis un coup de boost et on a repris confiance. Le deuxième but, c'est le résultat de notre saison aussi, après on a essayé de fermer.
>> Je jouais devant ma famille, il y avait les amis, j'avais à cœur de remporter ce trophée, de faire ce doublé, c'est important pour l'OL parce que l'élimination en Ligue des Champions nous avait fait mal, pour sauver notre saison, il fallait au moins le doublé. Ce n'est pas facile de gagner des titres, mais pour l'OL, ce doublé c'est un sauvetage."

"Par moment, on a pris le dessus"

>> Kelly Gadea (Montpellier) : "On sort la tête haute"
"On est déçues parce qu'on avait envie de ramener la coupe à la maison... Après on peut sortir la tête haute car on n'a pas à rougir de notre prestation. Les dix premières minutes de la deuxième mi-temps on n'était peut-être pas assez concentrées et on le paie cash ! On apprend... on est un groupe jeune qui apprend à vivre ensemble, elles ont plus de repères et d'expérience. Par moment on a pris le dessus et on a même marqué un but donc on les a fait douter donc c'est vraiment dommage..."

"Dans la continuité"

>> Jean-Michel Aulas (Président de Lyon) : "Montpellier a vendu chèrement sa peau"
"C'est une grande satisfaction, on voit les grandes équipes non pas à la différence sur les matchs avec l'adversaire mais sur le fait de gagner régulièrement les matchs. Jouer une finale, c'est bien, la gagner, c'est essentiel. Cette année, le championnat a été très compliqué avec un PSG de très haut niveau et on a vu cet après-midi (ndlr samedi) qu'il avait réussi sa demi-finale aller contre Wolfsburg, ce qui prouve le haut niveau du championnat français. Et là contre Montpellier, elles ont vendu chèrement leur peau, c'était un match de très haut niveau sur le plan de l'intensité. Il faisait très très froid, cela a été difficile pour le match, mais sur ce match, elles ont su faire ce qu'il fallait pour le gagner, et je suis très heureux pour cette victoire et ce cinquième doublé championnat-coupe dans la continuité. Et pour moi, ce 34e trophée depuis que je suis au club, cela représente quelque chose d'immenses et je ne dirais jamais assez merci à toutes ces équipes. Merci à toutes ces joueuses qui ont su se surpasser pour gagner, juste, mais qui ont gagné."

A Calais,
Sébastien Duret

Sur Footofeminin...


Lundi 20 Avril 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :