Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Manon GUITARD (Rodez AF) : «On n’a pas à rougir de notre prestation »

Loin d’être abattue après un revers assez large face au PSG (1-5), en huitième de finale de Coupe de France, la capitaine ruthénoise Manon Guitard a surtout réaffirmé l’envie de tout le RAF de se maintenir en D1, alors que des échéances importantes attendent l’équipe.



Manon Guitard au centre (photo : Mica GB M PhootoRafettes)
Manon Guitard au centre (photo : Mica GB M PhootoRafettes)
Comme les pronostics l’avaient prévu, vous vous êtes fait sortir de la Coupe de France par le PSG. Y’a-t-il de la déception dans le groupe ?
C’est un match de coupe, donc on se dit toujours que tout est possible. Il y a quelques années on avait fait match nul contre Paris, nous Rodez, donc on se disait qu’il y avait de la place. Mais bon l’équipe a beaucoup évolué, on sait que c’est une grosse armada, et que c’est difficile de faire l’exploit. Maintenant il y a forcément de la déception parce que c’est une défaite, même si la différence s’est faite ressentir sur le terrain. Mais je pense qu’on n’a pas à rougir de notre prestation non plus parce qu’on a été capable de faire de bonnes choses, on a marqué un but… Mais bon ça reste Paris et aujourd’hui ce n’est pas passé.

Pour une équipe qui joue le maintien, comme vous, quel est le rôle de la Coupe de France dans une saison ?
C’est super important, parce qu’on a souvent un calendrier- surtout en deuxième partie de saison -où il y a beaucoup de trous, avec les trêves internationales, etc… Donc ça nous permet de jouer pour pouvoir garder du rythme et pouvoir travailler notre assise défensive, là où on avait un petit peu pêcher ces derniers temps, en prenant beaucoup de buts. C’est toujours mieux de jouer un match en compétition, et pour l’exemple, ce match a aussi donné du temps de jeu à des filles qui n’en avaient pas eu beaucoup jusque-là. C’est bien parce qu’on va avoir besoin de tout le monde jusqu’à la fin pour valider cette objectif du maintien.

"le groupe reste très solidaire"

Justement, vous allez enchaîner sur une série de match très importante en championnat (Lille ce week-end puis Fleury, Albi et Marseille)…
Il va falloir obtenir des points dès le week-end prochain en effet, parce que ce seront des échéances importantissimes. On travaille pour ça, malgré les quelques coups qu’on a pris derrière la tête. On a eu un calendrier qui ne nous a pas aidé aussi, un début de saison compliqué à la trêve estivale avec des mouvements de staff et de joueuses qui étaient un petit peu inattendus… C’est un ensemble de choses qui font que c’est dur cette année, maintenant ce qui est intéressant c’est que le groupe reste très solidaire et qu’il n’y a jamais eu de crise. On est prêtes pour affronter ça, on a déjà la tête à Lille et on va tout faire pour que ça se passe bien.

Vous êtes confiantes en vue du maintien ?
Nous on donne tout, et puis pour y arriver il faut y avoir une certaine confiance. On reste à notre place, évidemment, on a jamais prétendu à quoique ce soit, on sait quels sont nos atouts afin de nous maintenir années après années, et désormais il va falloir mettre ces ingrédients sur le terrain.

Propos recueillis par Vincent Roussel

Lundi 26 Mars 2018
Vincent Roussel

Dans la même rubrique :