Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France (Quart) - GRENOBLE s'offre une D1 et une première demie !

Les Grenobloises ont réussi la performance de tenir en échec les Dijonnaises qui évoluent un cran plus haut avant de décrocher une qualification historique en demi-finale à l'issue des tirs au but.



La joie grenobloise
La joie grenobloise
Les pensionnaires de D2 n'étaient pas venues pour se laisser faire et si le DFCO prenait la possession du ballon à son compte, les Iséroises n'étaient pas en reste en se procurant des occasions. Sur une série de corners grenoblois, Elisor (10e) puis Bretigny (11e) étaient dangereuses, la seconde expédiant sa reprise sur la barre de Mainguy. Coup sur coup, Dijon en faisait autant après un coup franc de Bussaglia, une première reprise de la tête expédiée sur la barre, avant que Storti aussi ne touche du bois (13e). Les Dijonnaises manquaient de précisions et étaient moins tranchantes face à un adversaire qui se repliaient bien en défense. Le premier corner dijonnais arrivait juste avant le repos conclut sur un choc entre plusieurs joueuses (45+2e).

Les trois parades de Mainguy n'ont pas suffi

La seconde période reprenait avec des Dijonnaises plus entreprenantes mais rarement devant le but de Perrault, à la parade sur une frappe de Baldé (57e). Grenoble résistait et répliquait avec Brétigny (65e). La réplique est immédiate mais la frappe de Declercq ne trouvait personne en déviation (66e). Incapable d'ouvrir la marque, Chandioux lançait dans le bain, Barrier à la place de Baldé, qui tentait sa chance (86e). Grenoble se recroquevillait à l'approche des tirs au but.

Avec succès, car l'exercice allait être concluant. Malgré les parades de Mainguy qui n'aura rien à se reprocher, stoppant trois tentatives de Navas, Bueno et Smaali, ses partenaires manquaient le coche avec deux arrêts de Perrault mais aussi deux tirs au dessus de Nakkach et Carage. Le dernier tir était pour Fortin, le huitième de son équipe, à contre-pied (4-5). Déjà passé par les tirs au but au tour précédent face à Avignon (R1), Grenoble s'offre une demi-finale inédite.

L'entraîneur dijonnais ne connaîtra pas les mêmes joies que celles rencontrées avec Gueugnon en tant que joueur ou Montceau comme entraîneur avec regrets : "On n'a pas fait le match qu'il fallait. Elles (Grenoble) ont joué avec leurs qualités. C'est comme ça, c'est le football. On a déjoué sur certains postes." Le manque d'efficacité a été flagrant sans Thomas et Dali.


Dijon - Grenoble (D2) : 0-0 (tab 4-5)
Dijon (Stade des Poussots) - 548 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer

Tirs au but : Declercq (arrêté), Khoury (0-1), Solanet (1-1), Navas (arrêté), Bussaglia (2-1), Bueno (arrêté), Cuynet (arrêté), Da Cunha (2-2), Bouillot (3-2), Guilhemjouan (3-3), Nakkach (au dessus), Smaali (arrêté), Trevisan (4-3), Schlepp (4-4), Carage (au dessus), Fortin (4-5)

Avertissements : Trevisan 29', Solanet 86'

Dijon : Mainguy ; Awona, Trevisan (cap.), Cuynet, Carage ; Bussaglia, Nakkach, Dali-Storti (Solanet 58') ; Baldé (Barrier 78'), Bouillot, Declercq.
Banc : Gouineau, Maetz, Solanet, Barrier, Chavas (G)

Grenoble : Perrault (cap.) ; Fortin, Da Cunha, Mbala, Schlepp ; Khoury, Bueno, Smaali, Elisor ; Navas, Brétigny (Guilhemjouan 66')
Banc : Guilhemjouan, Neutelers, Moussa, Thivillon, Troussier

Lundi 11 Février 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :