Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Quelques réactions après le Premier tour fédéral

Retrouvez quelques réactions d'entraîneurs à l'issue des rencontres du premier tour fédéral disputées ces 9 et 10 décembre.



Photo Etoile Filante Bastiaise
Photo Etoile Filante Bastiaise
ES Troyes AC (DH) - FC Metz (D2) : 1-7
Thierry Blanchot (entraineur de l'ESTAC) :
« La hiérarchie a malheureusement été respectée. On s'y attendait dès qu'on a eu connaissance du tirage. Le sort ne nous a pas dans ce sens été très favorable. Les Messines ont marqué en moyenne un but par quart d'heure. Il existe un gros écart entre la DH et la 2e Division. La perte d'Héloïse Pétillat, notre gardienne, n'a rien arrangé. Je suis néanmoins déçu par la prestation de mes joueuses. Je n'ai pas ressenti suffisamment de combativité de leur part et d'envie de se surpasser. J'attendais plus d'investissement. On est bien obligé de constater qu'il nous manque un peu de tout. »

Arlac Mérignac FCE (R1) - Montauban FCTG (D2) : 3-1
Mickaël Andeol (entraîneur d'Arlac) : "C'est un bon match de notre part. On a essayé de respecter les consignes et d'être solides pendant 90 minutes. On doit travailler sur les premiers quarts d'heure de seconde période, où on rentre en dilettante. Montauban est rentrée de suite, elles ont mis un but, ça nous a réveillés et ça nous a permis de repartir de plus belle. L'objectif en Coupe de France, c'est de passer un maximum, ça fait un de plus".
Soraya Belkadi (entraineur de Montauban) : « Nous avons encaissé 2 buts sans montrer à l'adversaire comment on savait jouer. C'est très frustrant ! Au retour de la pause, le MFC-TG a attaquer pendant 47' sans relâche avec 14 occasions et 1 but. Les joueuses savent que pour gagner un match il faut jouer 95-98' minutes minimum sinon cela ne pardonne pas. Ce match m'a permis d'essayer des joueuses n'ayant pas eu de temps de jeu depuis la montée. L'objectif est de bien récupérer pendant la trêve et de revenir en mode "guerrière" pour la 2ème partie de saison »

EF Bastia (R1) - Grenoble Foot 38 (D2) : 1-12
Nono Olivieri (entraîneur EF Bastia) :
"On a rencontré une belle équipe de D2 qui joue les premiers rôles pour monter en D1. Là, où je suis déçu, j'avais dit à mes filles, l'entame de match est importante. Surtout les cinq, dix premières minutes, et c'est là où l'on se fait avoir parce que je pense que l'on est sous pression. Il y a du monde au stade. Ces cinq premières minutes nous donnent un coup sur la tête mais après on a continué quand même à essayer de jouer en se battant bien. Elles ont fait le match qu'il fallait faire même si je pense qu'on aurait pu les faire douter un peu plus. Le résultat n'aurait peut-être pas été aussi lourd, même si on savait que le résultat allait en faveur de Grenoble. On arrive à revenir à la marque à 1-3. On rentre à la mi-temps en pouvant leur mettre un peu le doute. Comme je leur ai dit à la mi-temps, il faut bien reprendre cette seconde mi-temps mais on se fait encore cueillir à froid, on encaisse encore deux buts. Après c'est compliqué contre une équipe bien en place qui a l'habitude de jouer à 11 (ndlr : Etoile Filante joue dans un championnat en foot à 8). Mais elles ont tout donné et donné une bonne image de l'Etoile Filante Bastiaise, c'est le plus important".
Nicolas Bach (entraineur de Grenoble) : « Nous avons fait un match correct. C'était nouveau pour nous la Corse. Long et cher déplacement »

Osny FC (R3) - Bruyères (le Châtel) Foot AS (R3) : 0-2
Eric Malatesta (entraineur de Bruyeres) :
« Un très gros match des filles sérieuses combativité, solidarité, sur une belle équipe d'Osny. Mes filles ont l'habitude de ce genre gros match »

Péronne CAFC (R1) - Paris (13e) UC (R1) : 0-2
Florent Dupuis (entraineur de Peronne)
: « 3 poteaux en notre faveur, trop d’occasions manquées, la 2eme mi-temps totalement à notre avantage »

HQ Harly (St) Quentin (R1) - ESAP Metz (D2) : 1-4
Khadidja Bettahar (co-entraineur d'ESAP Metz) :
« Un match joué dans des conditions très difficiles. 5h de route au lieu de 3h. Première mi-temps où on manque cruellement de réalisme offensif. L’équipe adverse a joué avec ses qualités c'est à dire son envie. Une occasion pour elle en 1ère mi-temps 1 but. 8 pour nous et 0 but. Une deuxième mi-temps maîtrisées de bout en bout avec 4 buts »

US Saint-Malo (D2) - FC Lorient (D2) : 4-1
Fabrice Garin (entraineur de Saint Malo) :
« Très content d’accéder en 32eme et de finir l’année sur une victoire. Victoire acquise grâce à une belle première mi-temps »
Alain Le Dour (entraîneur de Lorient) : « Le premier but encaissé trop rapidement nous fait mal. À la pause, le match était déjà plié. On sauve l'honneur et je suis content pour Jouanno, qui a raté sa saison dernière à cause d'une blessure aux croisés. »

EA Baugé (R1) - Stade Brestois (D2) : 3-5
Jean Basset (entraîneur de Baugé) :
« Sur ce match on peut voir la différence entre une D2 et une R1, je condamne la Fédération, parce que cette marche est trop importante, un retour à la D3 comme il y a 10 ans serait intelligent. On a joué à notre niveau mais je regrette la concentration et la différence de préparation athlétique qui ne nous permettent pas d'exister en début de match. Notre objectif principal reste de bien figurer en DH et finir dans le trio de tête, ce match aura été un bon test pour les filles ».

Villeneuve d’Ascq FF (R2) - Woippy FC (DH) : 3-2
Sébastien Dulongcourty (entraîneur Villeneuve d'Ascq) :
"Les filles, prises par l'enjeu, n'étaient pas relâchées. Elles n'ont pas pu ressortir le ballon en première période. Par contre, elles firent une très grosse seconde période".

Mardi 12 Décembre 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :