Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 (5/12) - Le FC METZ doit trouver sa place

Fraîchement promu, l'AS Algrange a changé de tenue... et bien plus en intégrant le FC Metz. Avec un recrutement à tous les niveaux, il faut désormais trouver le bon équilibre pour garder une place en D1.



Nouvelle division, nouvelles couleurs pour Algrange avec le club grenat du FC Metz
Nouvelle division, nouvelles couleurs pour Algrange avec le club grenat du FC Metz
De l'AS Algrange au FC Metz
Pour Gérôme Henrionnet, le changement de structure permet de franchir un nouveau palier : "C'est un nouveau monde. Il y a toute la logistique de l'association du FC Metz qui est derrière nous que ce soit sur le plan administratif ou sportif. On s'entraîne au centre de formation du FC Metz. Tout s'est fait en douceur mais on fait désormais partie intégrante du club". Des nouvelles bases que le promu doit mettre à profit très rapidement pour ne pas faire l'ascenseur. Surtout que l'arrivée du club grenat est une volonté commune qui date de quelques saisons : "Le projet du football féminin au FC Metz est quelque chose dont nous discutons depuis trois ans déjà, a expliqué Pierre Gillet, président de l’association FC Metz. La descente en National a retardé les choses mais aujourd’hui l’opportunité qui s’offre à nous est à saisir pour créer un projet global autour du football féminin."

Le recrutement
Comme chaque promu, il est presque une nécessité de se renforcer. Mais l'entraîneur messin a pris le soin d'étudier ses besoins : "J'avais des profils recherchés et en fonction des infos, des réseaux, on a recruté. On avait identifié deux points faibles qu'il fallait combler, et des points à améliorer où on pouvait faire mieux." Il a fallu tout d'abord doubler les postes. Au total, huit arrivées dont des joueuses expérimentées en D1 comme la Brésilienne Simone Gomes Jatoba, la défenseure Rigoberte M'Bah ou encore des jeunes en devenir comme Héloïse Mansuy et Marie-Charlotte Léger. Depuis une dizaine de jours, Gérôme Henrionnet peut enfin compter sur tout son groupe : "Le groupe est désormais au complet, les nouvelles joueuses sont arrivées mais si pour le moment tout le monde n'est pas encore installé. Il faut qu'on les mette désormais au même niveau de préparation".

L'objectif
Pour le promu, tout comme ses homologues isséen et albigeois, il est encore difficile de se rendre compte du fossé qu'il existe et du travail à réaliser : "Le souci que l'on a, c'est que l'on ne sait pas quel est notre niveau par rapport à la D1. On fait des matchs contre des D2, on joue contre un promu en D1 alors on ne sait pas si on est loin, ou très loin de ce qu'il faudrait atteindre. Il est difficile de se situer. Et le problème, c'est que notre premier match est contre Albi. On a tout de suite la pression." Des réflexions qui amènent à devoir affiner au fur et à mesure que la compétition va débuter le travail à accomplir : "On ne sait pas si l'exigence doit être mise encore plus haut. Est-ce que l'on doit encore élevé notre niveau ? En tout cas, pour le moment on suit notre ligne."
Il reste que ce rapprochement des deux entités se veut pour assurer une place à long terme en D1 : "L'objectif pour le club est de pérenniser l'équipe en D1. On a eu l'opportunité de monter en D1, maintenant qu'on y est, il faut y rester. Le rapprochement d'Algrange avec Metz était déjà un projet existant mais cela a accéléré les ambitions. On a gagné une année" souligne l'entraîneur principal qui comme une partie de ces joueuses va découvrir la D1.

Des exigences nouvelles

Le FC Metz doit effectuer quelques réglages (photo FFIssy)
Le FC Metz doit effectuer quelques réglages (photo FFIssy)
La préparation
Depuis la reprise fin juillet, les Algrangeoises ont pu constater le changement en devenant Messines ! "Il y a beaucoup de changements tant sur le plan de discipline, de la rigueur, de l'intensité et du volume de travail" insiste l'entraîneur. Avec l'arrivée d'Angélique Roujas en tant que responsable technique, le club a su aussi faire appel un regard complémentaire : "On va essayer de progresser avec elle. Angélique a une manière différente de dire les choses, c'est important car elle est plus exigeante. Pour moi, cela fait un an et demi que je suis avec les filles, c'est bien de pouvoir dire les choses différemment. C'est un apport sur le plan technique, sur le management. Seul, je n'aurai pas pu faire tout. Elle m'aide à rester concentré sur le terrain. On échange tous les jours, c'est une très bonne collaboration". Un nouveau binôme pour un projet commun.

La phrase du coach
"On a su garder l'état d'esprit de l'AS Algrange et y mettant du professionnalisme tout en restant dans un secteur amateur".

La joueuse à suivre
SIMONE : "C'est un profil de milieu de terrain que l'on recherchait. On s'est renseigné sur elle, et on s'est dit pourquoi pas. C'est une bonne surprise. Elle va apporter une touche technique au milieu de terrain. A nous de savoir l'utiliser au mieux".

Le chiffre
15 : Si l'AS Algrange a intégré en juin dernier le FC Metz par le transfert des droits sportifs, le FC Metz a déjà évolué au plus haut niveau féminin. Et le club faisait même partie de la première saison du Championnat de France féminin lancée en 1974. Au total, 15 saisons passées en D1 avant d'être relégué à l'issue de la saison 1988-1989. La section féminine allait disparaître peu de temps après.

Les mouvements

Arrivées : Getter Laar (EA Guingamp), Léonie Fèvre (ASFF Epinal, DH), Héloïse Mansuy (AS Nancy, D2), Marie-Charlotte Léger (FCF Hénin-Beaumont, D2), Daniela Gurz (Olimpia Cluj, Roumanie), Jessica Gomes (ESAP Metz, DH), Rigoberte M'Bah (FCF Hénin-Beaumont, D2), Simone Gomes Jatoba (XV de Piracicaba, Brésil)
Départs : Cassandra Terfi (AS Nancy, D2), Justine Moniot (FC Niedercorn, Luxembourg)

L’effectif 2014/2015

Gardiennes : 30-Getter Laar, 1-Andréa Burtin, 16-Océane Moreau
Défenseuses : 27-Chloé Barlogis, 3-Daniela Gurz, 5-Rigoberte M'Bah, 10-Alexia Moock, 25-Justine Oswald, 4-Marie Papaix, 2-Lauriane Pouthier, 13-Justine Ravenel
Milieux de terrain : 6-Gaëlle Benourhazi, 21-Vitaly Delisle, 19-Juliane Gathrat, 22-Simone Gomes Jatoba, 15-Laurence L'huillier, 26-Cindy Malet, 8-Héloïse Mansuy
Attaquantes : 11-Léonie Fèvre, 20-Jessica Gomes, 7-Adeline Janela, 18-Marie-Charlotte Léger, 17-Elodie Martins, 23-Julie Wojdyla
L'effectif détaillé sur footofeminin.fr

Encadrement
Présidente : Pierre Gillet
Entraîneur : Gérôme Henrionnet
Manager : Angélique Roujas

Mardi 26 Août 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :