Footofeminin.fr : le football au féminin

D1/D2 - Règlement des championnats de France : des modifications apportées par le COMEX

Sur propositions de la commission fédérale des Pratiques Seniors, le COMEX a apporté des modifications aux Règlements des Championnats de France féminin.



Article 6 : Ajout de conditions afin de diminuer le risque de ne pas débuter la saison à 12 équipes.

Article 8.I.B : Suppression de l’obligation de l’École Féminine de Football devenu obsolète dans le cadre du football féminin de haut-niveau. Par ailleurs, éviter les doublons avec les labels et la licence club.

Article 10 : Conséquence de l’ajout à l’article 6 afin de préciser les cas de départage d’équipes issues de groupes différents.

Article 24 : Augmenter le nombre de licenciés sur le banc de touche en D1F.

ARTICLE 6 - CHAMPIONNAT DE FRANCE FÉMININ DE D1 ARKEMA

6.1 Les 12 équipes qualifiées pour disputer le Championnat de France Féminin de D1 Arkema sont :
a) les 10 équipes classées jusqu’à la 10ème place incluse de D1 Arkema de la saison précédente
b) les 2 équipes ayant obtenu le meilleur classement dans chacun des 2 groupes de D2 au terme de la saison précédente
c) Le cas échéant, et jusqu’à la date du 17 juillet, le club nécessaire pour atteindre le nombre de 12 clubs défini au présent règlement, est le club classé 11ème de la D1 Arkema à l’issue de la saison précédente.

d) le ou les équipes nécessaires pour atteindre le nombre de 12 participants prévu au présent règlement, et jusqu’à la date du 17 juillet, dès lors que le total de ceux prévus aux paragraphes a), b) et c) ne l’atteint pas, désignés exclusivement parmi les équipes classées 2ème des 2 groupes du Championnat de France Féminine de D2 à l’issue de la saison précédente selon les critères suivants :
1. l’équipe classée meilleure deuxième de D2 de la saison précédente. Les équipes classées exclusivement deuxième sont départagées par le nombre de points obtenus lors des rencontres aller et retour qui les ont opposés aux cinq autres équipes classées de la 1ère à la 6ème place de leur groupe selon les modalités de classement précisées à l'article 10.2 ci-après.
2. la seconde meilleure équipe classée deuxième de D2 de la saison précédente selon les modalités de l'alinéa 1 ci-dessus.

ARTICLE 8 - OBLIGATIONS

. OBLIGATIONS SPORTIVES
A. Les clubs participants à la D1 Arkema et la D2 sont dans l’obligation :
a) de s’engager et de participer à la Coupe de France Féminine,
b) d’avoir une équipe participant intégralement au Championnat National Féminin U19 de la saison en cours.
ou
d’avoir une équipe féminine U18 (ou U19) ou U15 participant intégralement à un championnat féminin régional, ou de district correspondant, de la saison en cours.
c) d’avoir une École Féminine de Football telle que définie au point B. ci-dessous

B. L’ÉCOLE FÉMININE DE FOOTBALL
Une Ecole Féminine de Football doit répondre à l’ensemble des obligations suivantes :
1. Obligations en matière d’accueil :
- Minimum 20 licenciées féminines enregistrées U6F à U11F.
- 2 équipes participant à au moins dix plateaux organisés par les Ligues et/ou Districts.
- Minimum un demi terrain mis à disposition pour l’entraînement.
- Minimum un vestiaire mis à disposition et dédié aux jeunes féminines.
2. Obligations en matière d’encadrement :
- Minimum 1 éducatrice ou 1 éducateur diplômé(e) FFF par équipe.
- Minimum deux dirigeant(e)s accompagnateurs(trices) par équipe.
Les clubs de D1 Arkema et D2 Féminine doivent répondre à l’ensemble des obligations susmentionnées au plus tard le 30 avril de la saison en cours pour se voir octroyer le statut d’Ecole Féminine de Football.


ARTICLE 10 - RÈGLES DE DÉPARTAGE

2. En cas d’égalité de points, le classement des clubs participant à un groupe différent est établi de la façon suivante :
a) En cas d’égalité de points, il est tenu compte de la différence entre les buts marqués et les buts concédés (y compris les buts comptabilisés à la suite d’un forfait ou d’un match perdu par pénalité).
b) En cas de nouvelle égalité, il est tenu compte du plus grand nombre de buts marqués.
c) En cas de nouvelle égalité, est retenu le club ayant le moins de pénalité au titre du Carton Bleu.
d) En cas de nouvelle égalité, un tirage au sort départage les équipes.

ARTICLE 24 – ENCADREMENT DES ÉQUIPES

Les staffs de D1 pourront être plus nombreux sur le banc en D1 (photo UEFA)
Les staffs de D1 pourront être plus nombreux sur le banc en D1 (photo UEFA)
2. Il ne peut être toléré sur le banc de touche que sept licenciés au maximum, en Championnat de France Féminin de Division 1 Arkema, et cinq licenciés au maximum, en Championnat de France Féminin de Division 2, dont l’éducateur en charge de l’équipe, pour chacun des clubs en présence, en plus des joueuses remplaçantes ou des joueuses remplacées, les unes et les autres en survêtement.

Mercredi 12 Mai 2021

Dans la même rubrique :