Footofeminin.fr : le football au féminin

D1- L’OL file tout droit vers son neuvième titre de champion de France

Les Lyonnaises n’ont pas fait de sentiment et ont balayé les Parisiennes (4-0) à l’occasion de la "finale" du championnat de France ce samedi au stade Charléty. A moins d'un cataclysme, l'Olympique Lyonnais sera champion pour la neuvième fois d'affilée en fin de saison.



Ada Hegerberg est à l'origine des deux premiers buts de l'OL (Photos : Alex Ortega)
Ada Hegerberg est à l'origine des deux premiers buts de l'OL (Photos : Alex Ortega)
Vexées par leur élimination en Ligue des Champions par les Parisiennes, les Lyonnaises avaient clairement envie de mettre les choses au point. C’est chose faite pour les filles de Gérard Prêcheur qui ont désormais 99,9% de s’offrir un neuvième titre consécutif de championne de France en fin de saison.
La large victoire quatre à zéro face à son dauphin parisien sur la pelouse en piteux état de Charléty va permettre à l’OL de poursuivre son hégémonie en D1F. « Nous avions à cœur de prendre notre revanche, je pense qu’il ne peut plus rien nous arriver en championnat désormais », estimait même Eugénie Le Sommer au micro de France4. Dans un match très rythmé, les Parisiennes ont pourtant fait preuve d’audace d’entrée de jeu avec cette tentative de lob lointain d’Alushi, claqué in extremis en corner par Bouhaddi (13e).
Mais les Rhodaniennes, qui ont eu la maîtrise du jeu la majeure partie de la rencontre, sont ensuite peu à peu montées en régime. Et, contrairement à leur 8es de finale de Ligue des Champions, elles ont su être réalistes et très solides. C’est Ada Hegerberg qui a fait la différence. De la tête, ma jeune norvégienne a remisé sur Abily dont la frappe croisée à ras de terre à l’entrée de la surface n’a pu être que freinée par Kiedrzynek (30e).

Benstiti : "Le scénario est dramatique pour nous"

L’OL a fait le break cinq minutes plus tard. A la baguette, toujours Ada Hegerbeg. Après s’être défaite de Seger, elle a distillé un centre tendu pour Schelin qui a doublé la mise d’une tête décroisée. A 2-0, Paris, très timide offensivement, devait alors inscrire quatre buts pour être champion de France. Beaucoup trop. Surtout que le récital lyonnais s’est poursuivi en seconde période.
Un coup franc parfaitement enroulé au-dessus du mur de Bussaglia (57e) puis un petit piqué de Dickenmann devant Kiedrzynek qui s’est blessée sur cette même action (60e) ont complété la symphonie lyonnaise, sans réelle fausse note ce samedi à Charléty. « Le score est lourd, les Lyonnaises ont été très efficaces, le scénario est dramatique pour nous. Le rêve se transforme en cauchemar, nous avons été fébriles sur les temps forts de Lyon », confiait Farid Benstiti. Si l’OL bat l’ASSE puis Rodez le 29 mars, il sera officiellement sacré champion de France.

Thibault Simonnet

>> LE CLASSEMENT

>> LES REACTIONS

La fiche technique

Championnat de France de Division 1 - 18ème journée
Samedi 21 février 2015 – 21h00
PARIS SAINT-GERMAIN FC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-4 (0-2)
Paris (Stade Charléty)
Spectateurs : 4 000 environ
Arbitres : Elodie Coppola assistée d’Emilie Mougeot et d’Aurélie Efe.
Buts : Camille ABILY 30', Lotta SCHELIN 35', Elise BUSSAGLIA 57', Lara DICKENMANN 60'
Avertissement : Henry 45+1' pour Lyon

PSG : 1-Katarzyna Kiedrzynek (16-Karima Benameur 68') ; 5-Sabrina Delannoy (cap.) (18-Marie-Laure Delie 46'), 4-Laura Georges, 22-Josephine Henning (13-Annike Krahn 46'), 3-Laure Boulleau ; 14-Kheira Hamraoui, 27-Caroline Seger, 11-Jessica Houara D'Hommeaux ; 2-Kenza Dali, 19-Fatmire Alushi, 9-Kosovare Asllani. Entr.: Farid Benstiti.
Non utilisées : 17-Aurelie Kaci, 23-Sara Gama.

LYON : 16-Sarah Bouhaddi ; 21-Lara Dickenmann, 5-Saki Kumagai, 3-Wendie Renard (cap.), 7-Amel Majri (19-Eve Perisset 82') ; 6-Amandine Henry (17-Corine Petit 73'), 15-Elise Bussaglia, 23-Camille Abily ; 14-Ada Hegerberg, 8-Lotta Schelin, 9-Eugenie Le Sommer (12-Elodie Thomis 54'). Entr.: Gérard Prêcheur
Non utilisées : 30-Méline Gérard, 24-Mylène Tarrieu

Lundi 23 Février 2015


Dans la même rubrique :