Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 – Le PSG ne se contentera pas d’une deuxième place (8/12)

Paris a un premier objectif clair : se qualifier pour la Ligue des Champions une deuxième année consécutive. Mais avec les arrivées de Delie, Georges, Farid Benstiti voit encore plus loin : « Je veux me rapprocher de la meilleure équipe : Lyon »



Retour sur Paris pour Laura Georges et Marie-Laure Delie (photo PSG)
Retour sur Paris pour Laura Georges et Marie-Laure Delie (photo PSG)
La préparation : bon point pour les jeunes
Le PSG a démarré sa préparation très tôt le 22 juillet. Sans ses internationales. Farid Benstiti a donc compté sur les jeunes. Et cela lui a permis d’avoir aussi de bonnes surprises : « Avoir les jeunes (U16 jusqu’à U19), c’est rafraîchissant. Cela me permet de mieux connaître le club. Je me suis rendu compte qu’elles avaient beaucoup de qualités. On ne va pas les lâcher, c’est important. Ça permet d’asseoir l’objectif de la formation et de bien le construire. » Pour les internationales comme Marie-Laure Delie, Laura Georges, Laure Boulleau, Sabrina Delannoy…. La rentrée s’est déroulée sans accroc : « Les internationales seront revenues sans un gramme de trop, avec une masse grasse très basse. Elles sont déjà prêtes et toutes au-dessus de ce que l’on attendait d’elles au niveau du test VMA. On n’a pas de surprise, on a pu commencer le travail de force et de vitesse plus tôt pour préparer rapidement les objectifs du mois de septembre. »

Un recrutement made in France
Paris n’a pas perdu une seule joueuse clé. Et en plus il s’est renforcé. Avec un recrutement made in France et de qualité : « On a fait un bon recrutement puisque je considère Marie-Laure Delie et Laura Georges comme des joueuses exceptionnelles. En plus, ce sont deux Parisiennes, le temps d’adaptation sera rapide. » Paris a aussi flashé sur deux jeunes championnes du monde U17 avec Ghoutia Karchouni et Léa Declercq : « Ce sont deux jeunes joueuses que j’avais ciblé depuis longtemps. Je pense avoir été chanceux là-dessus car on ne leur a rien proposé dans leurs clubs. Plus pour Ghoutia. Je suis Ghoutia depuis l’âge de 10 ans et j’ai toujours espéré qu’elle remplace Shirley Cruz. C’est pour cela que je l’avais amené à l’Olympique lyonnais. Elles sont peut-être jeunes mais elles ont pris confiance et je pense qu’elles vont vite postuler à une place de titulaire vu ce qu’elles affichent aux entraînements. »

La même ossature avec plus de choix
Le PSG va s’appuyer sur le même groupe que l’année passée. Farid Benstiti peut se permettre d’aligner le même onze de départ que la saison dernière s’il le désire. Et il possède déjà une bonne base de travail et ne sera pas obligé de reconstruire. Il apprécie ce confort : « On a des joueuses qui ont beaucoup travaillé avec moi l’année dernière. On ne va pas changer grand-chose sur le contenu. La seule chose qui va devenir intéressant, c’est que l’on va pouvoir gérer un effectif un peu plus grand. Si on veut pérenniser, il faut que l’effectif reste stable, c’est en harmonie. On aura un effectif stable avec des jeunes joueuses qui vont devenir encore meilleures : Asllani, Horan, Heath. Ghoutia et Léa. Marie-Laure est jeune et a aussi beaucoup à apprendre. » Les blessées aussi seront rapidement opérationnels : « On a le retour des blessées qui va vite nous aider (la blessure de Linda Bresonik est moins grave que prévue et elle sera présente rapidement). Lindsey Horan qui avait un souci à la cuisse va être présente. On va récupérer Tobin Heath fin août, début septembre. Annike Krahn a, elle, repris après un très bon championnat d’Europe. Elle est en pleine bourre. »

Farid Benstiti dispose désormais d'un groupe très étoffé (photo Sébastien Duret)
Farid Benstiti dispose désormais d'un groupe très étoffé (photo Sébastien Duret)
Le championnat : « Lyon, un ton au-dessus »
Deuxième de D1 l’an passé, le PSG va devoir réaliser une petite performance. Hormis l’OL, rares sont les clubs français à s’être qualifiés pour une deuxième Ligue des Champions consécutive. « J’ai des objectifs assez clairs contractuellement avec une requalification pour la Ligue des Champions. C’est le premier objectif. » Farid Benstiti se montre encore plus ambitieux et veut concurrencer l’OL qui reste, pour lui, encore le favori cette saison : « Je ne me contente pas de cette qualification pour la Coupe d’Europe. Je veux me rapprocher de la meilleure équipe : Lyon. Et même si Wolfsburg a gagné, je pense que l’OL sur la durée et sur le contenu est un ton au-dessus. A nous d’aller chercher Lyon, de s’en rapprocher le plus possible. » Cependant, le coach parisien redoute aussi la concurrence de Montpellier et Juvisy avec son ancienne joueuse, Sandrine Brétigny : « On ne va pas attendre que Juvisy fasse un faux pas car aujourd’hui Juvisy ne le fera pas. Ils ont Sandrine Brétigny, et, si Sandrine est à 100%, dans les matchs où l’on n’arrive pas à marquer, elle, ça ne lui posera aucun souci. Elle va encore finir meilleure buteuse cette année. La concurrence va être rude pour le titre de meilleure buteuse. Et puis il y a Montpellier : quand on voit qu’ils ont recruté Jennifer Öqvist. Les équipes vont être très proches. »

Ligue des Champions : « Après les quarts tout est possible »
Le PSG retrouve la Ligue des Champions un an après l’avoir quittée. Et les filles de Farid Benstiti ont des ambitions pour leur retour sur la scène européenne : « Il faut atteindre les quarts de finale, après tout est possible. Si on arrive à rejoindre les quarts en mars avec le groupe qui aura vécu ensemble six/sept mois ensemble, plus un an et demi pour autre partie du groupe, je crois que ce sera faisable d’aller au bout. »

Le club
Paris-Saint-Germain Football Club
Section féminine créée en 1971
Couleurs : rouge, bleu, blanc
Président : Nasse Al-Khelaïfi
Stade : Stade Charléty (20 000 places)
Site web : http://www.psg.fr

Saison 2012-2013 : 2e de Division 1
Meilleur classement en D1 : 2e en 2011 et 2013

Les transferts 2013/2014
Entraîneur : Farid Benstiti
Adjoint : Christophe Gamel
Reprise des entraînements : 22 juillet
Arrivées : Léa Declercq (FCF Hénin-Beaumont), Ghoutia Karchouni (Ol. Lyonnais U19), Marie-Laure Delie (Montpellier HSC), Laura Georges (Ol. Lyonnais), Katarzyna Kiedrzynek (Górnika Łęczna, Pologne), Ouleymata Sarr (Evreux FC27), Chloé Ngazi (FF Issy), Sara Gama (Chiasiellis, Italie)
Départs : Mariane Amaro (VGA Saint-Maur), Alisson Blais (FF Yzeure), Léa Rubio (Ol. Marseille), Saïda Akherraze (AS Saint-Etienne), Ella Kaabachi (Rodez AF), Hatoumata Badiaga
Arrêt : Bérangère Sapowicz

L’effectif 2013/2014
Gardiennes : Karima Benameur, Katarzyna Kiedrzynek, Véronique Pons.
Défenseuses : Laure Boulleau, Nonna Debonne, Sabrina Delannoy, Sara Gama, Laura Georges, Jessica Houara, Annike Krahn, Caroline Pizzala
Milieux de terrain : Linda Bresonik, Shirley Cruz Trana, Kenza Dali, Kheira Hamraoui, Tobin Heath, Aurélie Kaci, Ghoutia Karchouni
Attaquantes : Kosovare Asllani, Léa Declercq, Marie-Laure Delie, Lindsey Horan, Ouleymata Sarr

Mercredi 28 Août 2013

Dans la même rubrique :