Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 – Patrice LAIR (Lyon) : « Au bout d’un moment, c’est difficile de trouver la motivation »

Patrice Lair ne sera plus le coach de l’OL à la fin de saison. Arrivé il y a quatre ans et auréolé de deux coupes d’Europe, le technicien rhodanien se confie : « Le championnat commençait à m’user »...



Patrice Lair sur un banc masculin la saison prochaine ? Le futur ex-coach lyonnais ne ferme pas la porte...
Patrice Lair sur un banc masculin la saison prochaine ? Le futur ex-coach lyonnais ne ferme pas la porte...
Deux Ligues des Champions, trois titres de champion de France et deux coupes de France. Sept titres en trois ans, le palmarès de Patrice Lair à la tête de l’OL parle pour lui. Mais depuis quelques mois et notamment l’élimination en quart de finale de la Ligue des Champions contre Potsdam, il y avait comme une cassure. « L’autre dimanche à Rodez, au moment d’entrer sur le terrain, je me suis demandé ce que je foutais là alors que les quarts de finale se jouaient. Mes saisons ont toujours été basées sur la coupe d’Europe et le championnat commençait à m’user », a-t-il expliqué au Progrès.
Patrice Lair avait même reconnu des tensions dans son groupe. Et les résultats s’en ressentaient. Face à Yzeure (1-0) et Rodez (2-1), ce n’était plus le même OL souverain. Pour les spécialistes du foot féminin, ce départ de Patrice Lair n’est pas une immense surprise même si son contrat ne s’arrêtait qu’en 2015. « Je suis plutôt quelqu’un qui relève les challenges et j’étais ici dans un certain confort. Je ne voulais pas faire une année sans rien gagner et je sentais que mon discours, qui a toujours été violent, passait moins », a-t-il confié dans les colonnes du Progrès.

« J'aime le conflit »

Pour le coach lyonnais, il y avait également un peu de lassitude. « Au bout d’un moment, c’est difficile de trouver la motivation. J’ai besoin d’un autre challenge car je n’en ai plus à relever à l’OL où j’ai tout gagné », lâche-t-il à 20 minutes.
« On est arrivé au bout. Quatre ans dans le même club, c'est déjà très rare pour Patrice Lair, ajoute-t-il à francefootball.fr. Et je crois que le triplé ne sera plus jamais fait en France. Cela fait quatre ans que ça ne se passe pas forcément bien avec les joueuses mais c'est mon mode de management : j'aime le conflit ».
L’homme, toujours aussi entier, assure partir « en bons termes ». Ce départ se fait donc à l’amiable, il n’y aura pas de conflit : « Ce qu’il me faut, c’est de l’adrénaline. Quand j’ai vu le président Aulas, il a compris et on s’est arrangé pour ma dernière année de contrat, » a-t-il déclaré au Progrès.

"Ce qu’il me faut, c’est de l’adrénaline"

Avant son départ, Patrice Lair peut encore réaliser un doublé coupe de France/championnat
Avant son départ, Patrice Lair peut encore réaliser un doublé coupe de France/championnat
« On a partagé des moments de tension mais aussi de folie et on a tissé des liens forts. Je remercie l’OL. Jean-Michel Aulas m’a permis de prendre mon envol et je ne me suis jamais senti aussi bien dans un
club ».

Avant de voguer vers d’autres cieux, le technicien rhodanien espère bien ranger deux trophées de plus dans son armoire à titres. Cela commencera par bien négocier le quart de finale de coupe de France qui s’annonce électrique contre Montpellier (dimanche 15h). « On peut finir en apothéose avec un nouveau doublé et je ferai tout pour laisser encore quelque chose à l’OL. J’ai beaucoup de défauts, mais je reste un gagneur. »
Ensuite, il sera temps de tourner la page. Dans un club masculin ? Patrice Lair ne dit pas non. « J’ai envie de gagner autre chose que je n’ai pas déjà gagné. Si on me propose un challenge intéressant dans le football masculin, pourquoi pas. L’OL m’a permis de me faire un nom et me permettra peut-être de trouver un nouveau club et un nouveau challenge. Mais je suis conscient qu’il y a des entraîneurs plus expérimentés qui sont au chômage. On verra. Je suis un funambule du football et je n’ai pas la peur du vide. » A Lyon, ce départ s’apparente en tout cas comme la fin d’une ère.

Patrice LAIR
Né le 16 juin 1961 à Saint-Brieuc

Parcours entraîneur
FC Périgueux B (1987-1991), US Saint-Malo B (1991-1993), USM Pouancé (1993-1994), RC Doué la Fontaine (1994-1995), Pouzauges AC (1995-1996), Trélissac FC U15 (1996-1997), Trélissac FC U17 (1997-1998), Brive B (1998-2000), Stade de Reims B (2000-2001), Stade de Reims (adjoint) (2001-2003), AS Angoulême Charente (adjoint) (2003-2004), Villeneuve-Saint-Germain (2004-2005), Montpellier HSC féminin (2005-2007), Castelnau le Crès (2007-2009), Espoirs de Savalou, Bénin (2009), Rwanda -17 ans (2010), Olympique lyonnais féminin (2010-2013)

Parcours de joueur
Fréhel (1966-1976), Stade Briochin (1977-1985), US Avranches (1985-1987), FC Périgueux B (1987-1991), US Saint-Malo (1991-1993), USM Pouancé (1993-1994), RC Doué la Fontaine (1994-1995), Pouzauges AC (1995-1996), Trélissac FC (1996-1998), Brive (1998-2000), Stade de Reims (2000-2001)

Palmarès
Ligue des Champions (2011, 2012) avec l'Olympique lyonnais
Championnat de France de D1 (2011, 2012, 2013) avec l'Olympique lyonnais.
Challenge de France/Coupe de France (2006, 2007) avec Montpellier HSC ; (2012, 2013) avec l'Olympique lyonnais.

Vendredi 11 Avril 2014

Dans la même rubrique :