Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - Affaire HAMRAOUI : le match OL - PSG maintenu dimanche

Depuis deux jours, la divulgation par L'Équipe de l'agression subie par Kheira Hamraoui et la garde à vue d'Aminata Diallo a embrasé les médias allant jusqu'à envisager la culpabilité de la seconde avant même les auditions. Le report demandé par le PSG a été refusé par la FFF.



Kheira Hamraoui
Kheira Hamraoui
En l'espace de deux jours, le club parisien est entré dans la spirale médiatique qui a bien dépassé le cadre de la France sur l'agression dont a été victime l'internationale parisienne Kheira Hamraoui dans la soirée du 4 novembre 2021 alors que sa partenaire Aminata Diallo la raccompagnait.

L'absence de Kheira Hamraoui pour raisons personnelles du match de Ligue des Champions mardi soir face au Real Madrid, avait interpelé avant que mercredi midi, le quotidien l'Equipe ne révèle les contours de cette absence.

Jeudi 4 novembre en clôture d'un repas organisé avec les joueuses du PSG, Kheira Hamraoui avait été agressé alors qu'elle était déposée à son domicile. Sortie de sa voiture, deux individus l'ont frappé avec une barre de fer aux jambes et bras, avant de s'enfuir. Transportée à l'hôpital, elle s'est vue poser plusieurs points de suture.

Une enquête a évidemment été ouverte par la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire de Versailles et les policiers ont arrêté ce mercredi Aminata Diallo, qui conduisait le véhicule le soir de l'agression. Placée en garde à vue, elle était soupçonnée d'avoir orchestré l'agression de sa collègue. Dès lors la médiatisation de l'affaire, dès le début de cette enquête, a stoppé toute présomption d'innocence pour sa partenaire. Entendue, Aminata Diallo a vu sa garde à vue finalement levée jeudi soir sans qu'aucun chef d'accusation ne soit retenue contre elle.

L'enquête se poursuit donc pour éclaircir les origines de cette sombre histoire qui a en deux jours mis dans l'ombre le choc sportif prévu ce dimanche entre l'OL et le PSG.

Le report demandé par le PSG refusé

Le PSG avait demandé ce vendredi à la Fédération Française de Football le report de la rencontre de championnat entre son équipe féminine et celle de l'Olympique Lyonnais, qui se tient ce dimanche à 21 heures sur Canal +, en raison des évènements qui ont émaillé la semaine car outre le placement en garde à vue d'Aminata Diallo durant 35 heures et la blessure de Kheira Hamraoui, une autre joueuse Sakina Karchaoui a aussi été entendue comme témoin.

La FFF n'a pas donné une réponse favorable à cette demande ce vendredi en fin de journée. La commission d’organisation a notamment relevé que rien ne justifiait l’impossibilité de disputer ce match s'agissant de problèmes extra-sportifs.

Le club parisien ralliera Lyon samedi matin pour cette affiche tant attendue.

Un trio portugais désigné

A noter aussi pour cette rencontre, un trio d'arbitres portugaises a été désignée. Dans le cadre de la convention entre la FFF et son homologue portugaise, Silvia Domingos, Andreia Sousa et de Catia Tavares ont été nommées.

Vendredi 12 Novembre 2021
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :