Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - Les statistiques de la 11e journée

Lyon moins flamboyant, Fleury et Montpellier à la lutte ou encore la réussite de Guingamp sur corner. Voici les chiffres et séries à retenir de la 11e journée de D1 Arkema version 2021/22.



Paris FC 1-2 Lyon : service minimum pour l’OL

2 – Le Paris FC a concédé 2 défaites consécutives à domicile en D1 Arkema pour la 1re fois depuis octobre-décembre 2019 (3). Toutefois, les Parisiennes ont marqué au moins un but lors de leurs 8 dernières rencontres sur leurs terres dans l’élite, soit leur plus longue série de ce genre depuis février-novembre 2015 (8 également).

9 – Avec ce succès de Lyon, c’est la 9e fois qu’une équipe parvient à remporter ses 11 premiers matches d’une saison de D1 Arkema sous la poule unique et la 1re depuis 2017/18 (déjà l’OL à l’époque) : les 8 précédentes ont toutes été sacrées au bout (5 fois pour l’OL, 2 fois pour Juvisy, 1 fois pour Toulouse).

6 – Lyon n’a obtenu que 6 tirs face au Paris FC lors de la J11 (pour 4 cadrés et 0,96 xG*), son 2e plus faible total de frappes en D1 Arkema sur les 87 rencontres analysées par Instat depuis 2017/18 après… sa défaite au Paris SG la saison passée (4 pour 1 cadré).
Les 6 tirs de Lyon face au Paris FC, dont les 2 buts (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).
Les 6 tirs de Lyon face au Paris FC, dont les 2 buts (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).

Paris SG 1-0 Bordeaux : les Parisiennes tiennent le coup

11 – Le Paris St Germain n’a encaissé aucun but sur ses 11 derniers matches à domicile en D1 Arkema, meilleure série en cours dans l’élite et co-meilleure série de ce type dans son histoire sous la poule unique.

2 – Bordeaux est resté muet lors de 2 de ses 3 dernières rencontres en D1 Arkema (v Montpellier et le PSG), soit autant que sur les 19 premières en 2021 (v Lyon… et le PSG). En parallèle, les Bordelaises ont encaissé au moins un but sur leurs 4 derniers matches dans l’élite, n’ayant fait pire qu’à une seule reprise dans leur histoire en D1 en mars-août 2019 (7).

16 – Le Paris St Germain a concédé 16 fautes face au FCGB, record de la J11 en D1 Arkema et plus haut total pour le club parisien dans l’élite depuis avril 2019 face à Lyon (17). Toutefois, le PSG reste l’équipe qui concède le moins de fautes par match dans sa moitié de terrain cette saison en D1 (2,3) et qui est la moins avertie (0,91 cartons par match).
Les 16 fautes concédées par le Paris St Germain face à Bordeaux.
Les 16 fautes concédées par le Paris St Germain face à Bordeaux.

Fleury 91 1-0 Issy : un duel âpre

7 – Fleury a remporté 7 de ses 9 derniers matches en D1 Arkema (2 défaites), après n’avoir gagné que 2 de ses 13 premiers en 2021 dans l’élite (1 nul, 10 défaites). Les Floriacumoises compte par ailleurs 21 points après 11 rencontres en D1 cette saison, un record pour le club francilien dans son histoire qui lui permet de signer son meilleur classement à ce stade d’un exercice (4e).

8 – Issy a encaissé le 1er but de la partie lors de ses 8 derniers matches en D1 Arkema et n’a fait pire qu’à une seule reprise dans son histoire au sein de l’élite en novembre 2014-février 2015 (9).

232 – Fleury et Issy ont disputé 232 duels au cours de leur match lors de la J11, plus haut total en D1 Arkema cette saison. Jamais les Isséennes n’avaient joué autant de duels sur un match dans l’élite depuis leur remontée à l’été 2020 alors que les Floriacumoises n’avaient elles plus disputé autant de duels sur une même rencontre à domicile en D1 depuis août 2018 face au Paris St Germain (261, record du club en D1).
Les 232 duels disputés entre Fleury et Issy lors de la J11 (en noir ceux gagnés par le FCF 91, en rouge par Issy).
Les 232 duels disputés entre Fleury et Issy lors de la J11 (en noir ceux gagnés par le FCF 91, en rouge par Issy).

Soyaux 0-1 Montpellier : le MHSC reste dans la course

-19 – Soyaux affiche une différence de but de -19 après 11 matches de D1 Arkema cette saison (9 BP, 28 BC), le club charentais n’ayant fait pire à ce stade d’un exercice qu’à une seule reprise dans l’élite sous la poule unique : -24 en 2011/12 (12 BP, 36 BC) ; c’est la dernière saison où l’ASJS a été relégué en D2 féminine.

3 – Montpellier a remporté ses 3 derniers déplacements en D1 Arkema, soit sa plus longue série hors de ses bases depuis décembre 2016-octobre 2017 (10). Par ailleurs, le MHSC a enchaîné un 4e clean sheet consécutif dans l’élite, une 1re depuis avril-mai 2018 (4).

7 – Inès Belloumou (Montpellier) a obtenu 7 fautes face à Soyaux, record de la J11 et de la saison sur un match. C’est également le plus haut total pour la défenseure dans l’élite et pour une joueuse en D1 depuis Sana Daoudi avec Guingamp en avril 2021 (7 également v Fleury 91).
Les 7 fautes subies par Inès Belloumou face à Soyaux.
Les 7 fautes subies par Inès Belloumou face à Soyaux.

Saint-Etienne 0-1 Reims : un penalty, 3 points c’est tout

12 – St Étienne n’a gagné aucun de ses 12 derniers matches à domicile en D1 Arkema (2 nuls, 10 défaites), soit sa pire série sans victoire sur ses terres dans l’élite sous la poule unique et pire série en cours parmi les équipes actuelles de D1.

2 – Reims a remporté ses 2 derniers matches en D1 Arkema (v Soyaux et St Étienne), soit autant que lors des 9 premiers de la saison (2 nuls, 5 défaites). Les Rémoises ont en prime gagné l’intégralité de leurs duels face à un promu depuis leur remontée dans l’élite à l’été 2019 (6/6).

3 – St Étienne a concédé son 3e penalty de la saison en D1 Arkema, aucune équipe ne fait pire ; c’est toutefois le 1er encaissé par les Stéphanoises en 2021/22 et le 1er dans l’élite depuis octobre 2016 (Kumagai v Lyon). En parallèle, la Rémoise Rachel Corboz a marqué l’intégralité de ses penalties depuis son arrivée en D1 en 2018/19 (4/4), ces derniers représentant 67% de ses réalisations dans l’élite (4/6 en tout).
Les 3 penalties concédés par St Etienne cette saison en D1 Arkema (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).
Les 3 penalties concédés par St Etienne cette saison en D1 Arkema (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).

Dijon 1-1 Guingamp : une réussite précieuse sur CPA

5 – Dijon n’a gagné aucun de ses 5 derniers matches à domicile en D1 Arkema (1 nul, 4 défaites), soit sa plus longue série sans succès sur ses terres en D1 Arkema dans son histoire.

8 – Guingamp n’a remporté aucun de ses 8 derniers matches en D1 Arkema (4 nuls, 4 défaites), soit sa plus longue série sans victoire sur une même saison dans l’élite depuis novembre 2004-mars 2005 (10 – 2 nuls, 8 défaites) ; c’était lors de l’unique saison au cours de laquelle l’EAG a été relégué en D2 féminine depuis l’instauration de la poule unique en 1992/93.

70 – Guingamp a inscrit 70% de ses buts sur coups de pied arrêtés en D1 Arkema cette saison (7/10) dont 50% sur corner, plus que tout autre équipe. Pourtant, Dijon reste le club ayant concédé le moins de buts sur CPA en 2021/22 dans l’élite (3/21 – 14%).
Les 5 buts sur corner de Guingamp cette saison en D1 Arkema.
Les 5 buts sur corner de Guingamp cette saison en D1 Arkema.

Les principales statistiques des matches de la J11

9 – Seulement 9 buts ont été inscrits lors de cette 11e journée de D1 Arkema, soit le plus faible total sur une journée dans l’élite depuis la J20 en 2020/21 (9 également). Seules 3 journées ont offert moins de buts sous la poule unique en D1 : la J21 en 2017/18 (6), la J14 en 2017/18 (7) et la J11 en 2016/17 (8).

Les statistiques brutes des rencontres sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

*xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).

Lundi 20 Décembre 2021
Daniel Marques

Dans la même rubrique :