Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J1 : SOYAUX et PFC devant, PSG et MONTPELLIER dans la difficulté

SOYAUX - RODEZ : 3-1, PARIS FC - GUINGAMP : 2-0, DIJON - MONTPELLIER : 0-1, FLEURY - PSG : 0-1



Le PSG s'impose sur penalty

Le penalty réussi par Périsset (photo PSG.fr)
Le penalty réussi par Périsset (photo PSG.fr)
Le PSG en effectif réduit se déplaçait à Fleury qui lui avait posé quelques problèmes la saison dernière. Si Echouafni n'attendait pas d'autre résultat que la victoire : "Que ce soit face à Fleury ou contre toute autre équipe, l’objectif sera de gagner", le PSG ambitieux a été en difficulté pour trouver la faille devant une équipe de Fleury bien organisée. Le premier face-à-face perdu face à Gignoux (5e), le PSG enchaînait quatre corners en dix minutes. Il fallait une faute de Lamontagne qui déséquilibrait Geyoro à l'entrée de la surface pour se voir offrir un penalty. Déjà buteuse dans cet exercice lors de la préparation, Périsset ne tremblait pas et réussissait le contre-pied parfait (0-1, 24'). Mais Fleury ne se laissait pas abattre et une faute de main de Kiedrzynek permettait à D.Corboz de récupérer le ballon et il fallait un sauvetage devant la ligne de but parisienne pour ne pas voir l'égalisation (30e). Bousculée dans la main courante, Lamontagne touchée à la tête devait sortir avant la pause, remplacée par Ali Nadjim (38e).
En début de seconde période, Kiedrzynek était inquiétée par Ali Nadjim (57e), ses partenaires répondaient dans la foulée avec un corner de Périsset repris de la tête par Périsset qui boxait le ballon en corner (58e). Gignoux de nouveau décisive sur un coup franc de Périsset à l'angle de la surface (70e). Fleury y croyait et venait mettre la pression en fin de rencontre. Sur un centre de Léger, D.Corboz plaçait une reprise juste au dessus (81e) avant que Léger ne manque une dernière occasion (89e). Si Fleury s'incline 0-1, la pression est encourageante. Le PSG devra monter en puissance pour prétendre à mieux.

Fleury - PSG : 0-1 (0-1)
Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) 360 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer
14h30 - Foot+

0-1 Eve PERISSET 24' s.p. (Faute de Lamontagne sur Geyoro à l'entrée de la surface. Périsset ouvre son pied droit et prend la gardienne à contre-pied)

Avertissements : Léger 90+1' ; Diallo 56', Lawrence 69'

Fleury : 16 Gignoux ; 20 Fernandes, 23 Sissoko (cap.), 28 Haupais, 15 Jouan ; 26 Gadea, 21 Clemaron (10 Chatelain 90'), 6 D.Corboz ;14 Léger, 8 R.Corboz (9 Palacin 70') ; 13 Lamontagne (19 Ali Nadjim 38')
Banc : 1 Joly (G), 11 Rabanne

PSG : 1 Kiedrzynek ; 17 Périsset, 14 Paredes (cap.), 4 Dudek, 20 Morroni ; 11 Diani, 8 Geyoro, 7 Diallo, 12 Lawrence ; 6-Hegerberg (29 Lahmari 79') ; 27 Pekel (25 Vanmechelen 90+2')
Banc : 16 Endler, 35 Vagre, 36 Bouzid

Montpellier en difficulté à Dijon

Pour sa première en D1, les Dijonnaises ont donné du fil à retordre au 3e du dernier exercice devant un millier de spectateurs. Le onze montpelliérain qui comptait 7 internationales étrangères faisait face à un promu dont l'effectif ne manquait pas d'expérience. Un début de match où les deux équipes s'observaient puis les Montpelliéraines commençaient à monter d'un cran. La tentative de Toletti était sans danger (8e) pour Mainguy qui se faisait malgré tout peur voyant un dégagement contré par Blackstenius cinq minutes plus tard. C'est ensuite un centre-tir de Sembrant qui finissait sur le poteau alors que Montpellier enchaînait deux corners successifs (25e). Suivait une frappe de Blackstenius avec Mainguy encore à la parade (26e).
Les Dijonnaises revenaient avec de bonnes intentions à la pause et l'entraîneur montpelliérain après l'entrée de Jakobsson à la pause, procédait à celle de Veje. Mais cela n'empêchait par le promu d'être dangereux à nouveau avec Dali (61e) avant un centre de Storti que Karchaoui devait retirer devant Gouineau (62e). Montpellier durcissait le jeu, recevait coup sur coup deux avertissements avant la libération. Un corner joué en deux temps, Torrecilla qui trouvait Sembrant dont la remise de la tête offrait un caviar à Dekker (0-1, 76'). Ce but aurait pu couper les jambes à Dijon mais il n'en était rien. Suite à un tir contré de Declercq, Bouillot se retrouvait à terre mais l'arbitre ne sifflait pas de penalty (84e). Malgré la poussée du public local, les Dijonnaises n'arrivaient pas à revenir au score. Montpellier repart avec les trois points mais devra se montrer plus efficaces.

Dijon - Montpellier : 0-1 (0-0)
Dijon (Stade des Poussots) - 1 008 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik
14h30 - Multisports 2

0-1 Anouk DEKKER 76' (Corner joué en deux temps côté gauche, Torrecilla centre au 2e poteau pour Sembrant qui remet dans l'axe sur Dekker qui reprend du droit à bout portant)

Avertissements : Toletti 45', Sembrant 66', Dekker 72'

Dijon : 1 Mainguy ; 6 Gouineau (26 Blais 82'), 2 Trevisan (cap.), 25 Awona, 15 Carage ; 17 Storti-Dali, 20 Nakkach (21 Baldé 86'), 14 Solanet, 8 Declercq, 7 Thomas (9 Bouillot 73'), 12 Dali
Banc : 30 Pinel (G), 4 Rousseau

Montpellier : 1 Murphy ; 4 Torrent, 6 Dekker, 23 Sembrant (cap.), 7 Karchaoui, 27 Puntigam, 8 Toletti (10 Jakobsson 46'), 14 Torrecilla, 29 Le Bihan (11 Veje 58'), 17 Cayman, 9 Blackstenius (19 Mondesir 90+4')
Banc : 30 Gérard (G), 33 Martinez

Sällström commence fort

Impliquée dans les deux buts, la Finlandaise Sällström n'a pas tardé à trouver ses marques en D1. Tout juste dix minutes de jeu, une passe de Matéo, un lob astucieux relâché par Durand et le deuxième essai finissait au fond (1-0, 10'). Thiney était proche de faire le break profitant d'une mauvaise relance de Durand (16e) mais finalement les Bretonnes restaient dans la partie. Après la première occasion du match de Le Garrec manquée face à Benameur (8e), Le Garrec tentait une frappe de loin qui finissait sur la barre (41e).
Le PFC ne faisait pas le break avant le repos malgré une belle frappe enroulée de Matéo (33e) et à la reprise, Sällström croyait bien y parvenir, éliminant Durand avant de frapper. Hoarau revenait sauver in extremis (48e). Sällström allait se montrer décisive malgré elle. Si son déboulé côté droit était dangereux, son centre n'arrivait pas jusqu'à Matéo. Cependant Meffometou se trouvait malheureuse marquant contre son camp (2-0, 53'). Pas vernie, Le Garrec touchait de nouveau du bois sur un coup franc de 20 m (55e). Palis manquait de peu le cadre (57e). Entrée à la pause, Oparanozie qui n'avait pas pu jouer pendant la préparation en raison d'une blessure se retrouvait en bonne position après avoir été lancé sur la droite par Robert mais sa frappe puissante finissait dans le petit filet extérieur (75e). Le PFC aurait pu finir ensuite sur un score de 3-0 mais Sällström échouait devant Durand, puis Makanza était contrée par Drozo (82e).
Battu à domicile l'an dernier par Guingamp, le Paris FC a cette fois-ci évité le piège et enchaînera par un intéressant derby.

Paris FC - Guingamp : 2-0 (1-0)
Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 204 spectateurs
Arbitre : Maïka Vanderstichel
14h30 - Multisports 1

1-0 Linda SÄLLSTRÖM 10' (Sur un centre de Matéo, tentative de lob de Sällström relâchée par Durand dans les airs, Sällström a suivi et à l'angle côté gauche des 5,5 m elle place une reprise de l'extérieur du droit en lucarne)
2-0 Claudine MEFFOMETOU TCHENO 53' c.s.c. (Accélération de Sällström côté droit qui centre pour Matéo au 2e poteau mais Meffometou vient couper aux 5,5 m et marquer contre son camp)

Avertissement : Vaysse 17' ; Tyryshkina 79'

Paris FC : 16 Benameur ; 23 Aigbogun, 10 Butel, 27 Soyer, 19 Greboval ; 9 Bourdieu (7 Makanza 63'), 29 Vaysse, 18 Bilbault (14 Benoit 85'), 11 Matéo (33 Pimentel 90+2') ; 17 Thiney (cap.) ; 20 Sällström
Banc : 30 Wallet (G), 34 De Carvalho

Guingamp : 16 Durand ; 2 Meffometou, 4 Debever (cap.), 5 Lorgeré, 3 Hoarau ; 24 Palis (6 Drozo 76'), 19 Jezequel (21 Tyryshkina 46'), 10 Le Garrec, 7 Robert ; 8 Fourré ; 17 Merle (9 Oparanozie 46')
Banc : 40 Toti (G), 25 Abadou

Soyaux démarre fort

Soyaux a décroché une importante victoire face à Rodez qui permet de bien lancer la saison. Les Charentaises n'allaient pas mettre longtemps à trouver la faille. Bourgouin effectuait une remontée à droite pour trouver Cambot. L'ex-Bordelaise voyait sa frappe contrée mais Clérac à l'affût était présente pour inscrire le but du championnat (1-0, 7'). Rodez pensait égaliser aussitôt par Bonet mais l'arbitre sifflait une faute sur la gardienne (9e). Le match était animé et les visiteuses égalisaient finalement rapidement. Lemaitre déviait de la tête sur Cance qui croisait sa frappe de 16 m (1-1, 20'). Cazeau manquait juste avant le repos de donner l'avantage aux Rafettes. Munich intervenait pour l'en empêcher (43e). La gardienne charentaise était décisive en seconde période devant Austry (67e) dans un moment favorable à Rodez. Mais Soyaux allait prendre l'avantage avec Tandia opportuniste sur un centre dévié par la tête de Clérac (2-1, 72'). Rodez tentait et Lemaitre perd à son tour son duel (74e). Finalement, Bourgouin enfonçait le clou en ayant bien suivi sur une frappe puissante de Clérac sur la barre (3-1, 88').

Soyaux - Rodez : 3-1 (1-1)
Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 281 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano
14h30 - Multisports 2

1-0 Anna CLERAC 7' (Bourgouin déborde à droite sur 50 mètres et sert en retrait Cambot dont la frappe est contrée. Clérac à l'affût devance la gardienne)
1-1 Laurie CANCE 20' (Lemaitre dévie de la tête à 25 m dans la course de Cance qui place une frappe du droit à ras de terre de l'entrée de la surface alors que Munich sortait sur elle)
2-1 Siga TANDIA 72' (Centre depuis la gauche de Canon qui est dévié par la gardienne côté opposé sur Cambot qui centre à son tour et trouve la tête de Clérac au duel avec une défenseure, Tandia surgit face au but pour reprendre du droit)
3-1 Laura BOURGOUIN 88' (Frappe de 25 m de Clérac légèrement décalée à gauche qui termine sur la barre, Bourgouin arrive dans l'axe, contrôle poitrine et conclut du droit à 6 m)

Avertissements : Cissoko 88' ; Bonet 71', Cance 74', Bourgouin 90+1'

Soyaux : 30 Munich ; 19 Cissoko, 18 Rouge, 3 M'Bassidje, 11 Boudaud, 7 Clerac, 22 Tandia (cap.), 2 Dumont (12 Canon 89'), 17 Bourgouin, 20 Babinga (14 Couturier 90+1'), 9 Cambot (23 Pingeon 73')
Banc : 16 Moinet (G), 4 Collin

Rodez : 30 Philippe ; 2 Guitard, 26 Chareyron, 5 Ginestet, 11 Banuta (24 Bodain 64'), 18 Chalabi (15 Saunier 64'), 6 Bonet (7 De Sousa 83'), 8 Austry, 10 Cance, 28 Cazeau, 9 Lemaitre
Banc : 16 D.Garcia (G), 22 Guellati

Metz - Bordeaux : reporté

Dimanche 26 août 2018

Lille - Lyon
Camphin-en-Pévèle (Complexe Sportif de Luchin)
Arbitre : Elodie Coppola
14h45 - Canal + Sport

Dimanche 26 Août 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :