Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J11 : Le résumé de la journée. METZ sort de la zone de relégation, MONTPELLIER de retour dans le top4

Retrouvez les infos des rencontres de la 11e journée de D1.



LYON - FLEURY 4-1

Après le nul face au PSG, Lyon se replongeait dans le quotidien du championnat avec la réception de Fleury. Pour cette rencontre, Pedros se passait de Buchanan, Renard, Bronze, Simon, Fishlock et Majri alors que Fleury était privé notamment de Clemaron. Les Lyonnaises malgré une formation inédite était rapidement devant au tableau d'affichage grâce au bon travail de van de Sanden et à la finition de Le Sommer (1-0, 5'). Hegerberg avait deux occasions (25e, 30e) mais Lyon était surpris par Léger. Tout juste entrée en jeu suite à la blessure d'Haupais, elle récupérait un premier ballon et venait marquer d'une frappe de 25 m déviée quarante secondes plus tard (1-1, 32'). Deuxième but concédé en deux matchs pour l'OL ce qui n'était pas arrivé depuis presque deux ans. Durant cette période de flottement, un corner travaillé par Bacha et conclut par Marozsan permettait de mener à la pause. Si Fleury ne fermait pas le jeu, Lyon n'arrivait pas à prendre le large. Laurent et Le Sommer étaient trop juste (52e), puis Laurent lancée par Le Sommer éliminait bien la gardienne mais se retrouvait excentrée et glissait au moment de redresser le ballon (65e). Juste après cette occasion, Hegerberg inscrivait son 10e but de la saison sur une nouvelle passe de Van de Sanden (3-1, 66'). Christiansen allait ensuite s'illustrer. Après une frappe de 22 m sortie d'une envolée par Gignoux, elle tentait un geste magnifique sur une remise de Bacha et lobait Gignoux (4-1, 84'). Lyon termine la phase aller avec une première place assurée.

Lyon - Fleury : 4-1 (2-1)
Décines-Charpieu (Stade Groupama Training Center) - 881 spectateurs
Arbitre : Hélène Burban
21h00 - Canal + Sport

1-0 Eugénie LE SOMMER 5' (Van de Sanden sur le côté droit délivre un centre fuyant à ras de terre sur lequel Le Sommer se jette au second poteau pour tacler le ballon du gauche)
1-1 Marie-Charlotte LEGER 32' (Lancée par Roy, Léger accélère dans l'axe prenant Kouache de vitesse et déclenche une frappe de 25 m du droit contrée par le mollet de Christiansen, le ballon prend une trajectoire qui surprend Bouhaddi et termine dans le petit filet gauche)
2-1 Dzsenifer MAROZSAN 42' (Corner côté droit de Bacha qui est déposé sur la tête de Marozsan au premier poteau à 3 m du but)
3-1 Ada HEGERBERG 66' (Lancée par Christiansen sur la droite, van de Sanden centre en première intention à ras de terre, Laurent laisse passer, et Hegerberg reprend du droit plein axe face au but)
4-1 Isobel CHRISTIANSEN 84' (Bacha sur le côté gauche remet en retrait sur Christiansen qui place une reprise du droit piquée qui vient retomber plein axe juste sous la barre de Gignoux-Soulier)

Avertissements : Chatelain 61', Sissoko 70'

Lyon : Bouhaddi ; Kouache, Henry, Mbock, Bacha ; Marozsan (Laurent 46'), Kumagai, Christiansen ; van de Sanden (Cascarino 72'), Hegerberg, Le Sommer (cap.).
Banc : Weiss, Cascarino, Laurent, Malard, Kazadi Ntambwe
Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Sissoko (cap.), Haupais (Léger 32'), Roy ; R. Corboz, Chatelain, Gadea, D. Corboz ; Ali Nadjim (Machart-Rabanne 60') ; Lamontagne (Palacin 79')
Banc : Joly, Dunord, Palacin, Machart-Rabanne, Léger

BORDEAUX - SOYAUX 0-1

Cambot à droite a fait bénéficier des trois points à son nouveau club (photo FCGB)
Cambot à droite a fait bénéficier des trois points à son nouveau club (photo FCGB)
Pour ce derby néo-aquitain, les Bordelaises attaquaient la rencontre pied au plancher et se montraient dangereuses dès les premières minutes. Lavaud voyait une déviation sauvée sur la ligne (5e), Asseyi tentait un lob (8e)... les actions se poursuivaient jusqu'à ce coup franc de Lavogez à 25 m bien sorti en corner par Munich (28e). Les débats s'équilibraient progressivement ensuite même si l'on retrouvait Lavogez encore dangereuse sur coup franc (45e), puis sur une reprise de la tête d'Asseyi (45+3e). Le score était vierge à la pause et Soyaux y croyait. D'ailleurs les premières actions de la seconde période était charentaise. Bourgouin trouvait le poteau (47e), Chatelin puis Thibaud devaient repousser des occasions de Clérac avant que ce soit Cambot qui n'inquiète Bruneau (60e). Le match basculait par l'intermédiaire d'une ancienne Bordelaise. Un coup franc à 30 m, Cambot à la frappe et Bruneau s'inclinait (0-1, 82'). Soyaux tenait cette première victoire qui lui échappait depuis deux mois.

Bordeaux - Soyaux : 0-1 (0-0)
Saint-Médard en Jalles (Stade Robert Monseau) - 427 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik
14h30 - Multisports 2

0-1 Sarah CAMBOT 82' (Coup franc excentré sur la droite à 25 m frappé par Cambot du droit qui enroule le ballon qui va se loger au ras du montant gauche de Bruneau)

Avertissements : Istillart 38' ; Couturier 40', Bourgouin 45', M'Bassidje 45+2', Cissoko 89'

Bordeaux : Bruneau ; Lardez (Gilles 86'), Sousa Feitoza, Thibaud, Chatelin, Istillart (cap.), Barbance (Karchouni 74'), Lavaud, Lavogez, Garbino (Carol Rodrigues 69'), Asseyi
Banc : Dupruilh (G), Gilles, Karchouni, Carol Rodrigues, Gathrat

Soyaux : Munich ; Cissoko, Rougé, M’Bassidje, Boudaud, Couturier, Tandia (cap.), Clérac (Da Costa 74'), Bourgouin, Pingeon (Babinga 67'), Cambot (Pagnoux 83')
Banc : Bottega (G), Collin, Pagnoux, Da Costa, Babinga

DIJON - PARIS FC 0-5

Thiney a ouvert le score (photo footofeminin)
Thiney a ouvert le score (photo footofeminin)
Les Dijonnaises s'étaient déjà inclinées de cinq buts cette saison lors du déplacement à Lyon mais cette fois-ci, c'est à domicile qu'elles ont enregistré ce revers dans un match où les Parisiennes ont été performantes sur les coups de pied arrêtés. Car les Dijonnaises n'avaient pas décidé de défendre face au troisième du championnat et les offensives de Thomas, Baldé ou encore Declercq l'illustraient. Baldé voyait même sa reprise sauvée devant le but par De Almeida (11e). Cependant les Parisiennes sollicitaient aussi Mainguy par Thiney (8e) avant le premier fait de match. Une faute de Nakkach sur Sällström. Penalty réussi par Thiney et un coup dur pour Dijon (0-1, 16'). L'égalisation aurait pu intervenir rapidement avec une frappe de Nakkach difficilement repoussée par Pecharman, et la suite de l'action conclue par un but est signalée hors-jeu (24e). Un corner de Thiney remis par Greboval et c'est Bourdieu qui doublait la mise (0-2, 27'). Mainguy évitait un troisième but en sortant d'une belle claquette un coup de tête de Matéo (36e). La justesse n'était pas pour les Dijonnaises. Thomas en vue durant ce premier acte reprenait hors du cadre le coup franc de Dali (39e).
En seconde période, Dijon avait des intentions mais craquait sur les corners. Greboval tout d'abord, Matéo l'imitait quatre minutes après (0-4, 62'). Le dernier but revenait à Sällström à la réception d'un bon centre de Jaurena (0-5, 79'). En toute fin de match, Mainguy gagnait un duel avec Sällström (87e) alors que Pecharman réalisait aussi un arrêt (90e).

Dijon - Paris FC : 0-5 (0-2)
Dijon (Stade des Poussots) - 850 spectateurs
Arbitre : Jennifer Maubacq
14h30 - Multisports 1

0-1 Gaëtane THINEY 16' s.p. (Faute de Nakkach sur Sällström. Penalty frappé du droit par Thiney sur la droite de Mainguy partie du bon côté)
0-2 Mathilde BOURDIEU 27' (Corner de Thiney de la gauche vers la droite joué long au second poteau sur Greboval qui remet de la tête pour Bourdieu dans les 5,5 m qui marque de la tête sur la gauche de Mainguy)
0-3 Thea GREBOVAL 58' (Corner joué côté droit par Thiney dévié de la tête par Sällström au premier poteau et repris du plat du pied droit par Greboval au second poteau)
0-4 Clara MATEO 62' (Corner de Thiney joué côté droit et reprise du plat du pied droit par Matéo au point de penalty)
0-5 Linda SÄLLSTRÖM 79' (Action sur le côté droit avec Aigbogun pour Jaurena servie dans la surface sur la droite qui sert en retrait Sällström qui reprend à 8 m au premier poteau et place le ballon à ras de terre au ras du montant gauche de Mainguy)

Avertissement : Greboval 38'

Dijon : Mainguy ; Magnin-Feysot, Trevisan (cap.), Cuynet (Gouineau 82'), Carage, Nakkach (Dali-Storti 82'), Solanet, Dali, Declercq, Baldé (Bouillot 66'), Thomas
Banc : Chavas (G), Rousseau, Gouineau, Bouillot, Dali-Storti

Paris FC : Pecharman ; Soyer, De Almeida, Butel, Greboval, Jaurena, Benoit (Vaysse 60'), Bourdieu (Makanza 67'), Thiney (cap.), Matéo (Aigbogun 77'), Sällström
Banc : Makanza, Aigbogun, Vaysse, Pimentel

GUINGAMP - MONTPELLIER 1-5

Doublé et passe décisive pour Le Bihan (photo EAG)
Doublé et passe décisive pour Le Bihan (photo EAG)
Les Guingampaises ont craqué en seconde période face à des Montpelliéraines qui continuent leur opération "reconquête". Si avant ce match, Guingamp était devant au classement, sur le terrain, ce sont bien les joueuses de Montpellier qui ont dominé. Durant tout le premier acte, Guingamp avait su tenir bon comme il savait le faire depuis le début de saison, mais à la reprise, les joueuses de Biancalani ont craqué après le premier but signé d'une ancienne Guingampaise Le Bihan. En pleine forme ces dernières semaines, elle ouvrait le score d'une reprise du droit (0-1, 50'). La suite était difficile pour les Bretonnes. Jakobsson trouvait le poteau mais Dekker était à l'affût (0-2, 56'). Toletti reprenait parfaitement un centre de Le Bihan cinq minutes après. Si Béché profitait d'une erreur défensive pour réduire l'écart (1-3, 67'), Durand n'était pas au bout de sa difficile après-midi. Jakobsson retrouvait ses talents de buteuse de 25 m en pleine lucarne et Le Bihan scellait le score dans les arrêts de jeu (1-5, 90+1'). Ce samedi, Guingamp n'y était pas.

Guingamp - Montpellier : 1-5 (0-0)
Pabu (Stade du Centre de Formation - Akademi) - 446 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano
14h30 - Foot+

0-1 Clarisse LE BIHAN 50' (Centre de Cayman depuis la droite repris plein axe à 7 m du droit par Le Bihan)
0-2 Anouk DEKKER 56' (Lancée par Le Bihan, Jakobsson sur la gauche dans la surface tente un extérieur du droit qui va rebondir sur le poteau opposé de Durand, Dekker à l'affût n'a plus qu'à mettre son pied gauche en opposition à 3 m du but)
0-3 Sandie TOLETTI 61' (Le Bihan sur le côté délivre un centre rentrant du gauche dévié de la tête par Toletti qui décroise aux 6 m et trouve le petit filet opposé sur la droite de Durand)
1-3 Amandine BECHE 67' (Sur un centre venu de la droite, mésentente entre Lakrar et Sembrant, Béché récupère le ballon, décalée sur la droite à 8 m, elle frappe fort du droit et trouve le petit filet opposé)
1-4 Sofia JAKOBSSON 74' (A près de 25 m, Jakobsson sur le côté gauche dans la surface déclenche une frappe du droit qui va se loger dans la lucarne opposée)
1-5 Clarisse LE BIHAN 90+1' (Une défenseure glisse sur le ballon à 20 m, Le Bihan récupère et arme de 20 m une frappe du droit à ras de terre qui va se loger dans le petit filet droit de Durand)

Avertissement : Palis 69'

Guingamp : Durand ; Jezequel, Debever (cap.), Lorgeré, Hoarau ; Daoudi, Palis (Abadou 84') ; Robert (Le Moing 75'), Le Garrec, Fleury ; Fourré (Béché 58')
Banc : Fauvel (G), Le Moing, Tyryshkina, Abadou, Béché

Montpellier : Murphy ; Torrent, Dekker (Torrecilla 77'), Sembrant (cap.) (Martinez 90+1'), Karchaoui (Mondésir 85') ; Toletti, Puntigam, Lakrar, Cayman, Jakobsson, Le Bihan
Banc : Esnault (G), Torrecilla, Mondésir, Champagnac, Martinez

METZ - LILLE 2-0

Gavory et Metz vont mieux (photo LOSC)
Gavory et Metz vont mieux (photo LOSC)
La saison n'est pas terminée mais à l'issue des matchs aller, ce sont les Lilloises qui sont relégables après la défaite concédée sur le terrain de Metz qui réussit une troisième victoire en quatre rencontres !
Les deux formations étaient fortement diminuées (Wenger, Delabre, Altunkulak, Pasquereau, Benabdelhak d'un côté ; Coryn, Sarr, Demeyere, Lernon (suspendue) de l'autre). Sur le terrain, la reprise de la tête non cadrée de Saïdi (16e) était suivie d'une réponse messine avec Delie qui cadrait obligeant Launay à une claquette (19e). Polito et Bultel trouvaient ensuite les gants de Lerond avant une opportunité de Delie sortie par Launay. Khelifi avait suivi mais sa frappe heurtait le poteau avant de ressortir (44e). En seconde période, Khelifi était plus en réussite, réalisant un pressing sur Coutereels pour intercepter le ballon et filer au but (1-0, 50'). La délivrance arrivait par Bigot (2-0, 81'). Metz sort pour la première fois de la zone de relégation.

Metz - Lille : 2-0 (0-0)
Longeville-lès-Metz (Stade Dezavelle) - 211 spectateurs
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
14h30 - Multisports 3

1-0 Léa KHELIFI 50' (Khelifi contre la relance de Coutereels dans le rond central et part seule au but, entre dans la surface et place une frappe croisée du gauche qui passe sous la gardienne et termine petit filet gauche de Launay)
2-0 Maureen BIGOT 81' (Bigot à la ligne médiane joue avec Kaya qui lui remet dans la course côté gauche, elle file au but, entre dans la surface et ouvre son pied droit à 12 m pour enrouler une frappe qui va se loger sur la gauche de Launay)

Avertissements : Fercocq 70' ; Bultel 67', Nicoli 88'

Metz : Lerond ; Dechilly, Rigaud, Gomes Jatoba (cap.), Bigot ; Rougemont, Fercocq ; Khelifi, Gavory (Robert 87'), Sanderson (Kaya 74') ; Delie (Janela 89')
Banc : Viollaz (G), Janela, Kaya, Robert, Raos

Lille : Launay ; Mansuy, Nicoli, Coutereels (cap.), Dafeur ; Polito, Bauduin (Boucly 77') ; Saïdi (La Villa 87'), Dufour, Bultel (Boussaha 69') ; Tolmais
Banc : Azem (G), La Villa, Boucly, Boussaha, Chapeh Yimga

RODEZ - PSG 1-2

Le PSG a failli connaître une déconvenue sur le terrain de la lanterne rouge ruthénoise. Si les Parisiennes dominaient le premier acte, Garcia était décisive pour repousser la première tentative de Katoto sur le poteau (2e). Elle allait récidiver suite à un coup franc à droite de Lahmari repris par Lawrence au second poteau (18e). Vigilante, Garcia titulaire à la place de Philippe bloquait la frappe de Geyoro (20e) ou encore se couchait bien pour sortir en corner la reprise de Katoto (38e). Et juste avant la pause, Noiran réussissait à s'infiltrer dans la surface avant d'être prise en "sandwich". Penalty sur lequel Lemaitre ne tremblait pas (1-0, 44').
Les Parisiennes couraient après le score et les minutes s'égrenaient pour le dauphin de l'OL. Ce sont les remplaçantes Wang et Bruun qui apportaient le danger mais la frappe en pivot de la Danoise était repoussée par Garcia (69e). Impeccable, le dernier rempart aveyronnais ne pouvait rien faire sur deux penalties sifflés en l'espace de dix minutes suite à des mains de Guitard sur des centres de Morroni. Deux sanctions et deux penalties réussi par Katoto qui porte son total à 12 buts cette saison (1-2, 88') et permet encore une fois à son équipe d'être piégée.

Dimanche 25 novembre 2018
Rodez - PSG : 1-2 (1-0)
Rodez (Stade Paul Lignon) - 709 spectateurs
Arbitre : Aurélie Efe
14h45 - Canal + Sport

1-0 Flavie LEMAITRE 44' s.p. (Noiran est prise en tenailles par Glas et Lawrence et obtient un penalty. Lemaitre le frappe du droit sous la barre côté droit d'Endler)
1-1 Marie-Antoinette KATOTO 77' s.p. (Main de Guitard. Katoto ouvre son pied droit pour placer le ballon à mi-hauteur sur la gauche de Garcia partie du bon côté)
1-2 Marie-Antoinette KATOTO 88' s.p. (Centre de Morroni côté gauche et main de Guitard. Katoto frappe le penalty du droit à ras de terre et le place dans le coin sur la gauche de Garcia partie du bon côté)

Avertissement : Noiran 75'

Rodez : Garcia ; Guitard (cap.), Cauderlier, Guellati, Ginestet, Chareyron ; Bonet, Chalabi, Banuta (Cazeau 42') ; Lemaitre, Noiran (Fleury 75')
Banc : Philippe (G), Austry, Bodain, Fleury, Cazeau

PSG : Endler ; Lawrence, Daiane, Glas, Morroni ; Hegerberg, Formiga (cap.) ; Diani, Lahmari (Wang 63'), Baltimore (Bruun 68') ; Katoto
Banc : Voll (G), Diallo, Zamanian, Bruun, Wang



Mardi 27 Novembre 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :
#D1F - Le Mag n°8

#D1F - Le Mag n°8 - 03/11/2018