Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J12 : le résumé : MONTPELLIER sur le podium, LILLE sort de la zone de relégation

Retrouvez les résumés des rencontres de la 12e journée de D1.



PSG - SOYAUX 2-0

Le PSG assure l'essentiel (photo PSG)
Le PSG assure l'essentiel (photo PSG)
Après sa difficile victoire à Rodez (2-1) dimanche dernier, le PSG a de nouveau été en difficulté pour faire la différence. Face à une équipe de Soyaux bien en place et une équipe parisienne remodelée, la première période n'allait pas être des plus mémorables. Une première frappe de Soyaux sortie en corner par Endler (12e), une réponse de Zamanian (26e) et la plus belle occasion signée Daiane d'une tête piquée sur un corner de Zamanian. Mais le ballon passait au dessus du but (36e).
En seconde période, le PSG trouvait la faille avec la tentative aussi inattendue que soudaine de Glas qui ne se posait pas de question sur son côté droit pour frapper du gauche. Le ballon traversait la surface pour finir au fond (1-0, 59'). Clérac n'était pas loin de l'égalisation six minutes plus tard avant que le PSG ne prenne définitivement le dessus. Les entrées de Wang et Diani changeaient totalement la dynamique de l'équipe parisienne. Diani délivrait un centre pour Wang au premier poteau que Munich repoussait (69e). Dans la foulée, il fallait un sauvetage sur la ligne suite à une frappe de Diani (70e) avant que quelques secondes plus tard, elle ne soit buteuse (2-0, 70'). Formiga faisait aussi son entrée et stabilisait le jeu de son équipe jusqu'au coup de sifflet final.

PSG - Soyaux : 2-0 (0-0)
Paris (Stade Jean Bouin) - 683 spectateurs
Arbitre : Clémence Goncalves
16h00 - Canal + Sport

1-0 Hanna GLAS 59' (Décalée par Diallo sur la droite, Glas face à Clérac, crochète pour se mettre le ballon sur le pied gauche et déclenche un centre de la ligne des 15,5 m qui traverse la surface passe entre Munich et Bruun trop juste avant de finir côté opposé sur la droite de Munich)
2-0 Kadidiatou DIANI 70' (Bon pressing de Katoto à 25 m du but dans l'axe, Diani récupère le ballon, accélère dans la surface devant Clérac, et arrive à l'angle des 5,5 m pour piquer son ballon du droit)

Avertissement : Diallo 50'

PSG : Endler ; Glas, Dudek, Daiane, Morroni ; Geyoro (cap.), Zamanian (Wang 61'), Diallo (Formiga 75'), Lawrence ; Bruun (Diani 69'), Katoto
Banc : Voll (G), Diani, Formiga, Wang, Lahmari

Soyaux : Munich ; Cissoko, Rougé, M’Bassidje (Collin 84'), Boudaud ; Tandia (cap.), Clérac (Pingeon 77') ; Babinga, Bourgouin, Couturier (Da Costa 66') ; Cambot
Banc : Bottega (G), Collin, Da Costa, Pingeon


LILLE - PARIS FC 2-1

Dufour a inscrit son premier but en D1 (photo LOSC)
Dufour a inscrit son premier but en D1 (photo LOSC)
"La victoire d'une équipe", c'est ce que retenait l'entraîneur Dominique Carlier après un précieux succès face au Paris FC. Une victoire qui fuyait les Lilloises depuis la deuxième journée.
Pourtant privées de Lernon et Demeyere, toutes les deux suspendues, les Lilloises ont su se montrer solidaires et opportunistes pour venir à bout des Parisiennes, alors troisièmes du championnat et pour leur part privée de Bilbault et Cascarino (banc). Tout aurait pu démarrer idéalement pour le PFC avec la réalisation de Sällström après 21 secondes mais elle était signalée hors-jeu. C'est encore la Finlandaise qui était dangereuse avec une frappe qui flirtait avec la barre (18e). Launay devait ensuite s'employer sur une reprise de Matéo (20e). Après avoir bien tendu, le LOSC répondait par Boussaha, lancée sur la droite par Tolmais, qui déclenchait une frappe que Pecharman repoussait (26e). La suite allait celle de l'opportuniste Boucly. De 30 m, un peu excentrée, elle déclenchait une frappe qui allait se loger dans le but en frappant le dessous de la barre (1-0, 32'). Un coup dur pour le Paris FC qui pensait s'en relever lorsque Jaurena sur une action avec Bourdieu venait piquer son ballon sur Launay (1-1, 54'). Egalisation de courte durée. Dans la foulée, un coup franc lointain de Nicoli et Dufour échappait à Butel pour redonner l'avantage aux locales (2-1, 56'). Mais le manque de justesse technique et de maîtrise allait coûter cher aux Parisiennes. Launay s'imposait sur toutes les opportunités adverses (65e, 77e, 84e, 86e) et jusqu'aux dernières secondes lorsqu'Aigbogun centrait pour Sällström. Une dernière envolée et son équipe tenait sa victoire (90+2e).

Lille - Paris FC : 2-1 (1-0)
Camphin-en-Pévèle (Domaine de Luchin) - 226 spectateurs
Arbitre : Maïka Vanderstichel
14h30 - Foot+

1-0 Maïté BOUCLY 32' (Sur le côté gauche, à 30 m, Boucly déclenche une frappe du gauche qui va se loger dans la lucarne droite de Pecharman, le ballon heurtant le dessous de la barre avant d'entrer)
1-1 Inès JAURENA 54' (Une-deux de Jaurena avec Bourdieu qui lui remet le ballon, elle s'avance dans l'axe et pique son ballon du droit à 8 m face à Launay sortie)
2-1 Julie DUFOUR 56' (Coup franc lointain sur la droite de Nicoli qui va trouver la tête de Dufour, qui se défait du marquage de Butel, pour décroiser une reprise de la tête à 7 m et marquer sur la droite de Pecharman)

Avertissements : Polito 49' ; Sällström 1', Jaurena 42'

Lille : Launay ; Mansuy, Nicoli (cap.), Chapeh Yimga, Dafeur ; Polito, Bauduin (La Villa 80') ; Dufour, Boussaha (Bultel 90+2'), Boucly ; Tolmais (Saïdi 87')
Banc : Azem (G), Bultel, Saïdi, La Villa, Lermusiaux

Paris FC : Pecharman ; Soyer, De Almeida, Butel, Greboval ; Vaysse (Cascarino 83'), Jaurena ; Bourdieu, Thiney (cap.), Matéo (Aigbogun 71') ; Sällström
Banc : Wallet (G), Makanza, Cascarino, Aigbogun, Pimentel


MONTPELLIER - FLEURY 3-1

Les Montpelliéraines continuent leur ascension (photo MHSC)
Les Montpelliéraines continuent leur ascension (photo MHSC)
Montpellier a retrouvé le podium du championnat à l'issue de la 12e journée grâce à sa victoire 3-1 face à Fleury combinée à la défaite du PFC.
Mais le succès n'a pas été aussi simple que cela a décroché face à un adversaire accrocheur qui les avait battu à l'aller. C'est Blandine Joly, ancienne Montpelliéraine qui gardait le but de Fleury et effectuait ses débuts en D1. Elle était sollicitée une première fois après 11 minutes et un premier double arrêt. Ses partenaires répondaient par un jeu direct et Lamontagne se retrouvait en bonne position à l'entrée de la surface avant le retour de Torrecilla (17e). Dans ce contexte, Montpellier n'était pas à l'abri mais prenait les devants suite à un corner de Puntigam dévié de la tête par une défenseure et repris par Toletti (1-0, 33'). La réaction était immédiate avec Machart-Rabanne qui enroulait une frappe du droit où le ballon venait flirter avec le poteau opposé (34e).
L'alerte n'avait pas suffi, Montpellier se faisait piéger dès la reprise avec une frappe de Roy qui égalisait après 50 secondes en deuxième période (1-1, 46'). Montpellier repartait de l'avant et la réussite actuelle de Le Bihan était concrétisée par un but suite à un bon travail de Jakobsson (2-1, 65'). Fleury ne lâchait rien et Ali Nadjim entrée en jeu inquiétait Murphy (68e). La délivrance arrivait sur un bon centre de Torrent dévié par Cayman de la tête (3-1, 80'). Montpellier tenait sa victoire et en prime la troisième place.

Montpellier - Fleury : 3-1 (1-0)
Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara) - 129 spectateurs
Arbitre : Florence Guillemin
14h30 - Multisports1

1-0 Sandie TOLETTI 33' (Corner de Puntigam de la droite vers la gauche prolongé par une défenseure au second poteau, Toletti profite de l'hésitation de la défense pour surgir et placer son pied droit à bout portant)
1-1 Mélissa ROY 46' (Coup franc lointain côté gauche qui retombe dans l'axe à l'entrée de la surface, le ballon renvoyé par la défense est récupérée à 14 m par Roy légèrement décalée sur la gauche qui place une reprise de volée croisée du gauche vers le petit filet opposé)
2-1 Clarisse LE BIHAN 65' (Jakobsson réalise un bon travail sur la gauche centre au cordeau pour Le Bihan qui dévie de la tête devant Joly et marque au premier poteau dans la lucarne)
3-1 Janice CAYMAN 80' (Centre de Torrent depuis la droite qui trouve la tête de Cayman qui décroise sa reprise au premier poteau pour trouver la lucarne opposée)

Avertissements : Puntigam 87' ; Léger 43'

Montpellier : Murphy ; Puntigam, Sembrant (cap.), Torrecilla ; Torrent, Toletti, Dekker, Karchaoui ; Le Bihan (Bourma 90'), Jakobsson (Blackstenius 76'), Cayman (Mondésir 86')
Banc : Esnault (G), Blackstenius, Mondésir, Lakrar, Bourma

Fleury : Joly ; Fernandes, Sissoko (cap.), Haupais, Roy ; Clemaron, D.Corboz, Gadea, Machart-Rabanne (Ali Nadjim 59'), Léger (Palacin 84') ; Lamontagne (R.Corboz 68')
Banc : Gignoux-Soulier (G), R.Corboz, Palacin, Chatelain, Ali Nadjim


RODEZ - BORDEAUX 1-4

Ce sont deux équipes qui restaient une défaite qui se retrouvaient. D'un côté des Rafettes passées proche d'accrocher le PSG, de l'autre, des Girondines battues sur leur pelouse par Soyaux. Il fallait donc réussir à se reprendre et Rodez qui voyait le retour de suspension de Cance n'avait pas de temps à perdre tant le retard de points sur le premier non relégable s'accroît. On assistait à une équipe bordelaise qui prenait le jeu à son compte et Rodez avec un jeu plus direct. La première occasion majeure était au crédit d'Asseyi avec un centre-tir depuis le côté gauche claqué en corner (21e). L'attaquante allait se retrouver dans tous les bons coups de cette rencontre. Sur un contre de Cazeau, Noiran était décalée à gauche, et Bruneau obligée de sortir une parade (32e). Les Bordelaises répondaient par l'ouverture du score de la Brésilienne Carol Rodrigues. Elle signait là son premier but après sa longue absence pour blessure. Au départ de l'action, Asseyi côté gauche qui avait trouvé Garbino dans la surface et la finition pour Carol (0-1, 36'). Une nouvelle alerte pour Bruneau sur un centre-tir de Banuta depuis la droite (58e) et la réaction était immédiate. Asseyi lancée par Barbance venait conclure du gauche (0-2, 59'). Elle ouvrait son compteur et ce n'était qu'un début puisqu'elle enchaînait sur un centre de Lavaud depuis la gauche (0-3, 61'). Le dernier était le plus beau. Un ciseau sur un centre de Lardez (0-4, 74'). La réduction de l'écart d'Austry sur un décalage de Lemaitre, entrée à la pause, n'y changeait rien (1-4, 80'). Les Bordelaises ramènent les trois points de l'Aveyron.

Rodez - Bordeaux : 1-4 (0-1)
Rodez (Stade Paul Lignon) - 232 spectateurs
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
14h30 - Multisports 2

0-1 Carol RODRIGUES 36' (Action d'Asseyi puis centre depuis la gauche de Garbino repris par Carol Rodrigues du droit dans les 5,5 m)
0-2 Viviane ASSEYI 59' (Barbance lance sur la gauche, Asseyi qui entre côté gauche dans la surface et place une frappe du gauche à 9 m qui vient se loger au ras du poteau sur la droite de Garcia partie de l'autre côté)
0-3 Viviane ASSEYI 61' (Lavaud sur la gauche se défait de sa défenseure et centre pour la reprise de la tête d'Asseyi qui saute plus haut que Austry au second poteau pour décroiser sa reprise vers le petit filet)
0-4 Viviane ASSEYI 73' (Centre de Lardez depuis la droite repris d'un ciseau du droit au second poteau par Asseyi à 8 m qui bat Garcia sur sa droite)
1-4 Coralie AUSTRY 80' (Dans la surface, sur un centre de Cance vers Lemaitre, le ballon est déviée dans l'axe sur Austry à 6 m qui place un plat du pied droit face à Bruneau)

Avertissement : Ginestet 55'

Rodez : Garcia ; Chareyron, Ginestet (cap.), Guellati, Austry ; Banuta (Bodain 67'), Saunier, Bonet (Lemaitre 46'), Cazeau ; Cance (Grocq 90') ; Noiran
Banc : Philippe (G), Lemaitre, Cauderlier, Bodain, Grocq

Bordeaux : Bruneau ; Lardez, Sousa Feitoza, Gilles, Chatelin ; Lavaud, Barbance (Thibaud 87'), Istillart (cap.), Garbino (Gathrat 74') ; Asseyi, Carol Rodrigues (Surdez 78')
Banc : Dupruilh (G), Karchouni, Gathrat, Thibaud, Surdez

METZ - DIJON 1-4

Léa Declercq a permis à Dijon de réagir (photo footofeminin)
Léa Declercq a permis à Dijon de réagir (photo footofeminin)
C'est un choc de mal-classés qui se déroulait du côté de Saint-Symphorien. D'un côté, une équipe messine en plein renouveau et en face, celle de Dijon en plein doute. Les Messines sont passées les premières devant au tableau d'affichage. Gavory surprenait tout le monde sur sa frappe sans contrôle et Mainguy s'avouait vaincue une première fois (1-0, 10'). Mais pas une seconde puisqu'elle réalisait un double arrêt devant Bigot puis Delie (12e) et laissait son équipe dans le match. D'autant que l'égalisation arrivait rapidement par Declercq qui profitait d'un ballon mal maîtrisé par Rigaud (1-1, 15'). Ce but allait être bénéfique aux Dijonnaises. Une frappe enroulée de Khelifi était la dernière opportunité messine (59e) avant que le DFCO ne prenne le dessus dans la dernière demi-heure. Une première fois suite à un coup franc de Dali dévié par Cuynet (1-2, 65'). C'est ensuite Bouillot lancée par Dali qui passait le troisième but avant un dernier but sur penalty de Dali, après avoir été obtenu par Blais (1-4, 90+2'). Cette victoire remet Metz relégable mais redonne de l'air aux Dijonnaises.

Metz - Dijon : 1-4 (1-1)
Longeville-lès-Metz (Stade Dezavelle) - 116 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer
14h30 - Multisports 3

1-0 Christy GAVORY 10' (Dechilly avance sur la droite, sert Khelifi à 25 m qui voit sa passe contrée et Gavory hérite du ballon légèrement excentrée à droite à 20 m et place une frappe en demi-volée de l'extérieur du droit sans contrôle qui va se loger au ras du poteau droit de Mainguy)
1-1 Léa DECLERCQ 15' (Declercq intercepte un ballon dans l'axe en pressant Rigaud et s'avance dans la surface pour placer une frappe croisée du gauche dans le petit filet gauche de Lerond)
1-2 Ophélie CUYNET 65' (Coup franc de Dali côté gauche à 30 m qui rebondit dans la surface et arrive au second poteau et Cuynet du droit dévie en duel avec Kaya, le ballon rebondit sur le poteau gauche de Lerond avant d'entrer)
1-3 Laura BOUILLOT 80' (Dali trouve Bouillot en profondeur qui rentre dans la surface côté droit et une frappe croisée du droit en levant son ballon devant Lerond)
1-4 Kenza DALI 90+2'' s.p. (Faute de Gomes Jatoba sur Blais. Dali ouvre son pied droit pour transformer le penalty et prend la gardienne à contre-pied)

Avertissements : Dechilly 64', Gomes Jatoba 90+1' ; Nakkach 73'

Metz : Lerond ; Dechilly, Rigaud, Gomes Jatoba (cap.), Kaya (Robert 70'), Rougemont, Fercocq, Gavory, Bigot, Delie (Sanderson 62'), Khelifi
Banc : Viollaz (G), Sanderson, Robert, Gauché, Brandao

Dijon : Mainguy ; Gouineau (Magnin-Feysot 89'), Trevisan (cap.), Cuynet, Corne, Nakkach, Solanet (Dali-Storti 84'), Dali, Declercq, Bouillot, Thomas (Blais 79')
Banc : Chavas (G), Magnin-Feysot, Dali-Storti, Baldé, Blais

LYON - GUINGAMP 7-0

Les Lyonnaises ont largement battu une formation guingampaise qui a tenu presqu'une mi-temps avant de craquer. Après un hommage rendu à Océane Rogon emprunt d'émotions, l'OL partait de l'avant et Guingamp était déjà cantonné dans sa défense. Un penalty obtenu pour une main n'était cependant pas converti qui échouait de nouveau cette saison dans cet exercice (29e). Le ballon était de plus en plus proche de finir au fond des filets et Le Sommer manquait de peu d'y parvenir (31e, 34e). C'est finalement sur un corner dévié par une défenseure dans son but que le compteur était ouvert (1-0, 39'). Rapidement, Hegerberg doublait la mise d'une frappe en pivot (2-0, 43'). Dès le retour des vestiaires, elle jaillissait sur un ballon qui traînait pour signer un doublé et porter son total à douze unités (3-0, 48'). La machine lyonnaise déroulait. Van de Sanden était en embuscade, Marozsan s'offrait aussi un doublé personnel. Le dernier mot était pour Le Sommer qui reprenait un ballon pourtant magnifiquement repoussé par Durand dans un premier temps (7-0, 90+1'). 7-0 et pour Renard son 327e match avec l'OL, un record qu'elle détient désormais toute seule.

Lyon - Guingamp : 7-0 (2-0)
Décines-Charpieu (Stade Groupama Training Center) - 645 spectateurs
Arbitre : Jennifer Maubacq
14h45 - Canal + Sport

1-0 Faustine ROBERT 39' c.s.c. (Corner de Bacha, Tyryshkina veut dégager au second poteau, le ballon est contrée par Robert qui marque contre son camp)
2-0 da HEGERBERG 43' (Centre de Le Sommer depuis le côté gauche, le ballon arrive à Van de Sanden qui remet sur Hegerberg à 9 m plein axe qui pivote et frappe en force du gauche)
3-0 Ada HEGERBERG 48' (Marozsan lance Le Sommer couloir gauche qui centre vers les 5,5 m, Debever dévie et Hegerberg intercepte le ballon en le taclant du droit dans le but)
4-0 Shanice VAN DE SANDEN 52' (Marozsan trouve Hergerberg sur le côté gauche qui s'avance dans la surface et centre vers le but, van de Sanden surgit au second poteau pour pousser du droit à 2 m du but le ballon au fond)
5-0 Dzsenifer MAROZSAN 62' (Le Sommer fait la différence côté gauche, entre dans la surface et sert Marozsan qui reprend de l'extérieur du droit en déviation sans contrôle à 7 m plein axe)
6-0 Dzsenifer MAROZSAN 74' (Cascarino sur le côté droit centre vers le but, Durand repousse dans l'axe sur Marozsan qui reprend du droit sans opposition à 7 m plein axe)
7-0 Eugénie LE SOMMER 90+1' (Corner de Marozsan repris d'une tête décroisée par Renard vers le montant droit de Durand qui se détend pour repousser mais Le Sommer à l'affût reprend du gauche en force dans un angle fermé)

NB : Penalty obtenu par Le Sommer suite à une main de Debever. Hegerberg frappe le penalty du droit sur la droite de Durand à mi-hauteur qui repousse (29')

Lyon : Weiss ; Bronze, Kumagai, Renard (cap.), Bacha ; Marozsan, Henry, Fishlock (Christiansen 66') ; van de Sanden (Cascarino 66'), Le Sommer, Hegerberg (Malard 74')
Banc : Bouhaddi (G), Christiansen, Kouache, Cascarino, Malard

Guingamp : Durand ; Dinglor, Debever (cap.), Lorgeré, Hoarau ; Daoudi, Tyryshkina (Palis 60') ; Fourré, Le Garrec (Jezequel 68'), Robert (Fleury 46') ; Béché
Banc : Fauvel (G), Fleury, Jezequel, Le Moing, Palis



Lundi 3 Décembre 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :
#D1F - Le Mag n°8

#D1F - Le Mag n°8 - 03/11/2018