Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J18 : le résumé de la journée

Retour sur les six rencontres de la 18e journée marquée par les succès de Montpellier, Rodez, Guingamp et Fleury, du nul entre le Paris FC et Bordeaux alors que Lyon poursuit sa série avec une 18e victoire.



MONTPELLIER - PSG : 3-0

Le choc entre Montpellier et le PSG a vu l'équipe montpelliéraine fraîchement éliminée de Ligue des Champions garder le rythme européen. Dans cette course à la Ligue des Champions, les joueuses de Jean-Louis Saez ont élevé leur niveau pour performer.

Après une première période équilibrée, où l'un des meilleures situations aura été au crédit de Cayman obligeant Kiedrzynek à une parade, c'est Jakobsson qui commençait à user la charnière centrale Paredes - Dudek. Privé de Formiga partie en sélection, Patrice Lair avait aussi dû recomposer son milieu de terrain. C'est d'ailleurs de là que vient le premier but, un ballon de Delie récupéré par Torrecilla, et Jakobsson lancée en profondeur ne tremblait pas en bout de course (1-0, 49'). Diallo qui occupait le ballon de milieu défensive regrettait les erreurs coupables de son équipe : "On n'a pas respecté les consignes. On savait que les dangers, c'était les ballons en profondeur. Les trois actions qui ont amené les buts étaient comme ça". Après une timide réaction d'Hermoso, le second but arrivait sur une faute de Diani sur Jakobsson, lancée en profondeur au départ. Cayman se chargeait du penalty (2-0, 66'). Le PSG n'avait pas de solution et Katoto muselée ne parvenait pas à inquiéter Murphy. Jakobsson lancée par Toletti perdait ensuite un duel, et c'est la remplçante Blackstenius sur un long ballon de dégagement de...Jakobsson que le break était définitivement fait (3-0, 75').
Le PSG s'est "tiré une balle dans le pied en perdant 3-0. Maintenant il faudra gagner tous nos matchs" regrettait Aminata Diallo après match. Car désormais les Montpelliéraines devancent le PSG aux confrontations directes (3-0, 1-3). Et dans les têtes, l'Europe reste possible comme le soulignait Janice Cayman : "On a a fait le match qu'il fallait. Je pense que la Ligue des Champions nous a aidé pour tout donner aujourd'hui, pour gagner. On continue à y croire la Ligue des Champions. On va tout donner."

Montpellier - PSG : 3-0 (0-0), à Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Mama Ouattara) - 264 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer
en direct sur Eurosport 2

1-0 Sofia JAKOBSSON 49' (Extérieur du droit de Torrecilla qui lance en profondeur Jakobsson sur le côté gauche qui se présente face à Kiedrzynek à 10 m du but et place le ballon du droit sur la droite de la gardienne)
2-0 Janice CAYMAN 66' s.p. (Faute de Diani sur Jakobsson. Penalty de Cayman qui ouvre son pied droit et prend la gardienne à contre-pied)
3-0 Stina BLACKSTENIUS 75' (Long ballon de dégagement de Jakobsson dans le camp montpelliérain qui trouve Blackstenius sur le côté gauche qui prend le couloir sans être attaquée et vient conclure du gauche en ajustant Kiedrzynek à l'angle des 6 m)

Avertissements : Karchaoui 82' ; Hermoso 50'

Montpellier: Murphy ; Torrent Dekker Sembrant (cap.) Karchaoui ; Cayman Toletti Torrecilla Veje (Blackstenius 69') ; Jakobsson (Gauvin 90+4') Tonazzi (Le Bihan 89')
Banc : Agard Blackstenius Gauvin Le Bihan Gerard
PSG : Kiedrzynek ; Perisset Paredes (cap.) Dudek Lawrence ; Diallo ; Diani Hermoso (Hegerberg 82') Baltimore ; Delie (Pekel 52') Katoto
Banc : Hegerberg Boussaha Kergal Pekel Voll

GUINGAMP - SOYAUX : 1-0

Après avoir dominé la rencontre sans jamais trouver le chemin des filets mais manque de justesse dans le dernier geste, les Guingampaises ont finalement inscrit le but de la délivrance dans les derniers instants.
La nécessité de prendre des points était visible dans les intentions guingampaises avec Oparanozie, mais aussi sa capitaine Pervier et Robert en première période. Muettes à la pause, les Guingampaises voyaient les Sojaldiciennes revenir avec d'autres intentions. Bourgouin, Tolmais ou encore Babinga dans la première demi-heure se rapprochaient du but. Finalement la jeune remplaçante Beche, entrée en jeu pour la première fois en D1 d'un coup de tête suite à un corner de Morin a offert la victoire face à Soyaux (1-0, 90').

Dimanche 1er avril 2018
Guingamp - Soyaux : 1-0 (0-0), à Saint-Brieuc (Stade Fred Aubert) - 250 spectateurs
Arbitre : Céline Bagrowski

1-0 Amandine BECHE 89' (Corner de Morin repris de la tête par Beche au premier poteau)

Avertissement : Verges 13'

Guingamp : Durand ; Meffometou Debever Lorgere Morin ; Pervier (cap) Palis (Fourre 61') Bueno Fleury (Beche 73') Robert (Drozo 81') Oparanozie
Banc Abadou Fourre Beche Drozo Fauvel
Soyaux : Munich Verges (Canon 81') Rouge (Collin 40') Awona Boudaud Tandia (cap) Clerac Dumont (Fleury 83') Bourgouin Babinga Tolmais
Banc: Canon Fleury Collin Moinet

RODEZ - LILLE : 2-1

Les Ruthénoises avec leur victoire sur Lille s'offrent une fin de saison passionnante dans la course au maintien.

Alertées par une frappe sur la barre de Sarr qui se retrouvait seule après un centre de Coryn, les Ruthénoises étaient en difficulté pour conserver le ballon. Noiran tentait bien une frappe au dessus du cadre (34e) mais cela ne suffisait pas, d'autant que Dali en faisait autant et Garcia devait se coucher (36e). A la pause, le 0-0 n'est pas illogique, les deux équipes manquant de percussion. Et alors que le LOSC venait d'effectuer deux remplacements, ce sont les Ruthénoises qui ouvraient la marque. Cance se faisait accrocher dans la surface et Lemaitre prenait Launay à contre-pied (1-0, 62'). Les Lilloises n'arrivaient pas à revenir et Mabomba manquait une belle balle de 2-0 après un centre de Cance (75e). Le match prenait une tournure différente quelques minutes plus tard avec la sortie de Pasquereau, blessée au genou. Avec les trois changements effectués, le LOSC devait finir à dix. Rodez en profitait pour faire le break. De Sousa sur le côté droit se déjouait de son adversaire sur le côté de la surface qui plaçait une frappe du gauche dans le petit filet (2-0, 85'). Dans la foulée, Lille revenait à 2-1 après un centre de Sarr pour Saïdi qui prenait le dessus sur Infante pour marquer du droit à bout portant (87'). Insuffisant pour le LOSC. Rodez est encore en course...

Rodez - Lille : 2-1 (0-0), à Rodez (Stade Paul Lignon) - 653 spectateurs
Arbitre : Maïka Vanderstichel

1-0 Flavie LEMAITRE 62' s.p. (Faute sur Cance dans la surface. Lemaitre transforme le penalty du droit en prenant Launay à contre-pied sur sa droite)
2-0 Marine DE SOUSA 85' (Lancée par Tyryshkina, De Sousa déborde à droite, se défait de sa défenseure d'un crochet du droit sur le côté de la surface et enroule une frappe du gauche dans le petit filet opposé)
2-1 Rachel SAIDI 87' (Sarr élimine côté droit de la surface et centre pour Saïdi qui prend le dessus sur Guitard et marque du droit à bout portant)

Avertissements : La Villa 28', Bouchenna 88'
Rodez : Garcia ; Guitard (cap) Infante Ginestet Hoarau ; Saunier Tyryshkina ; Mabomba (Banuta 90+2') Lemaitre Noiran (De Sousa 76') Cance (Bonet 81')
Banc Niphon Bonet De Sousa Banuta Guellati
Lille : Launay ; Mansuy (Paprzycki 75') Coutereels (cap) Chapeh Bouchenna Demeyere La Villa (Pasquereau 55', blessée 80') Dali Bauduin (Saidi 55') Coryn Sarr
Banc Azem Lernon Saidi Paprzycki Pasquereau

MARSEILLE - FLEURY : 0-1

Les Marseillaises restent 12e avec ce revers à domicile (photo OM.net)
Les Marseillaises restent 12e avec ce revers à domicile (photo OM.net)
En s'inclinant à domicile devant Fleury, les Olympiennes ont compliqué leur entreprise de maintien.
Soutenues par de fervents supporters, les Floriacumoises étaient venues pour chercher la victoire. Palacin se procurait une première grosse occasion que Richard stoppait avec autorité (21e). L'attaquante allait se rattraper avant la pause. Sur une service d'Amani plein axe, elle permettait à Palacin de se présenter dans la surface et de marquer de l'extérieur du droit pour devancer la sortie de Richard (0-1, 37'). En seconde période, les Marseillaises répondaient avec une reprise de volée d'Asseyi qui obligeait Gignoux à une parade (50e). Puis c'est Cardia entrée en jeu qui délivrait depuis la gauche un centre qui passait devant le but et surlequel Coton-Pélagie était trop juste au second poteau (56e). Rien n'y faisait pour l'OM même une barre transversale de Fridriksdottir à 90+4e minute. Frustré, Christophe Parra était aussi très déçu : "Nous avons encaissé un but qui est largement évitable et nous avons réussi à nous créer beaucoup d'occasions mais sans inscrire de but derrière (...) Il faut marquer pour gagner, le match se résume à cela." Cette défaite laisse l'OM un peu plus à la 12e place.

Marseille - Fleury : 0-1 (0-1), à Marseille (Stade Roger Lebert)
Arbitre : Florence Guillemin - 188 spectateurs

0-1 Sarah PALACIN 37' (Passe d'Amani dans l'axe à ras de terre pour Palacin qui en hérite à l'entrée de la surface et devance la sortie de la gardienne pour marquer de l'extérieur du droit)

Avertissements: Asseyi 90+1' ; Clemaron 10', Coudon 22'
Marseille: Richard ; Soulard Pizzala (cap.) M'Bassidje Lakrar ; Coton Pelagie (Fridriksdottir 72') Dali Gadea Alidou (Bretigny 66') Asseyi Traoré (Cardia 46')
Banc: Antoine Cardia Fridriksdottir Bretigny Fiordaliso
Fleury: Gignoux ; Coudon Sissoko (cap.) Multari Butel Corboz Clemaron Fernandes (Rabanne 63') Amani Lavogez (Dunord 75') Palacin (Chatelain 82')
Banc : Benoist Traikia Dunord Chatelain Rabanne

PARIS FC - BORDEAUX : 1-1

Les Bordelaises sont passées tout près de prendre la quatrième place à leur adversaire direct. Mais la seconde période plus aboutie des Parisiennes a finalement été récompensée d'une réaction suite à l'ouverture du score bordelaise.
Gênées par une équipe girondine en place et présente dans les duels, les Parisiennes n'arrivaient pas à assurer une maîtrise technique supérieure pour faire la différence aux abords de la surface. Les enchaînements du PFC n'étaient pas concluants et en seconde période, lorsque le cadre était enfin trouvé, le corner direct de Declercq s'écrasait sur la barre (63e).
Makanza décalée par Thiney venait ensuite inquiétée Nadal, qui suppléait Nayler partie avec sa sélection néozélandaise (67e). Bordeaux arrivait toujours à se dégager et allait même réussir un coup parfait après Ali Nadjim qui reprenait sans se poser de question un ballon à plus de 20 m. Benameur était battue (0-1, 83'). Mais l'entrée en jeu de Matéo s'avérait payante. Servie par Makanza, elle armait un coup de tête égalisateur (1-1, 89'). Dans la foulée, Bilbault était même proche de marquer le but de la victoire en reprenant un corner sauvé in extremis par une défenseure devant sa ligne. Le Paris FC reste quatrième, Bordeaux est toujours en embuscade.

Paris FC - Bordeaux : 1-1 (0-0), à Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 313 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano

0-1 Nadjma ALI NADJIM 83' (Coup franc depuis son camp de Fahey qui arrive à 20 m du but parisien, le ballon est renvoyé de la tête par Bilbault, Ali Nadjim à 25 m légèrement excentrée à gauche le reprend d'une puissante volée du droit et envoie le ballon plein axe)
1-1 Clara MATEO 89' (Centre de Soyer depuis le côté droit qui trouve Makanza au second poteau qui remet du gauche en retrait sur Matéo aux 6 m qui marque de la tête sous la barre plein axe)

Avertissements : Cascarino 70', Soyer 81'

Paris : Benameur ; Soyer Butel Bilbault Cascarino Jaurena De Almeida (Declercq 55') Makanza Thiney (cap.) Lahmari (Vaysse 64') Bourdieu (Mateo 76')
Banc : Pecharman Mateo Greboval Declercq Vaysse
Bordeaux: Nadal ; Lardez Fahey (cap.) Sousa Thibaud Tarrieu Cambot (Lavaud 82') Barbance Chatelin Thomas (Bornes 78') Ali Nadjim (Touzeau 90')
Banc : Bornes Lavaud Eliceche Touzeau Pinel

LYON - ALBI : 4-0

Après les joutes européennes et une qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions, les Lyonnaises se sont replongées le temps d'un week-end dans le championnat. Un match remporté 4-0 mais où l'OL n'a pas été aussi brillant. Certes le but rapide de la tête Renard sur un corner de Bacha a mis son équipe sur de bons rails (1-0, 5') mais la suite ne fut pas aussi limpide. Albi essayait quelques coups. Stefanovic en contre trouvait le petit filet de Bouhaddi (19e), puis quelques coups francs étaient tentés sans danger. Avec Henry, Majri et Mbock au repos, Bronze, Cascarino, Marozsan et Le Sommer sur le banc, c'est Hegerberg qui scorait à la demi-heure de jeu en venant couper au premier poteau un centre de Bacha.
Puis ce n'est qu'après l'heure de jeu et après un triple changement que les choses évoluaient. Reynald Pedros reconnaissait d'ailleurs cette performance mitigée : "Ça a été difficile, on a effectué beaucoup de changements. Il n’y avait pas trop de rythme en première période. On savait que ça allait être compliqué mais le résultat est au bout". Hegerberg marquait à nouveau en reprenant un coup franc de Marozsan (3-0, 67') et finalement Le Sommer venait éliminer la gardienne albigeoise (4-0, 80'). Place désormais à la trêve internationale, le championnat n'étant de retour que début mai pour l'OL.

Lyon - Albi : 4-0 (2-0), à Décines-Charpieu (Groupama Training Center) - 955 spectateurs
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto

1-0 Wendie RENARD 4' (Corner frappé rentrant par Bacha qui trouve la tête de Renard au premier poteau d'une reprise à bout alors que Lambert a raté sa sortie)
2-0 Ada HEGERBERG 33' (Centre de Bacha depuis le côté gauche repris par Hegerberg qui coupe la trajectoire au premier poteau du droit)
3-0 Ada HEGERBERG 66' (Coup franc de Marozsan excentré à droite à 30 m qui trouve la reprise de la tête d'Hegerberg à 8 m qui place le ballonau ras du poteau de droit de la gardienne)
4-0 Eugénie LE SOMMER 80' (Percée de Le Sommer dans l'axe qui accélère joue en appui-remise avec Abily à 25 m et Le Sommer entre dans la surface se présente face à la gardienne qu'elle crochète sur la droite puis redresse le ballon du pied droit)

Avertissements : Hamraoui 35' ; Mitchai 37'
Lyon : Bouhaddi ; Petit Renard (cap.) Buchanan Bacha Kumagai (Cascarino 61') Hamraoui (Marozsan 61') Van de Sanden (Le Sommer 61') Abily Brian Hegerberg
Banc : Peyraud-Magnin Le Sommer Marozsan Cascarino Bronze
Albi : Lambert ; Stefanovic Mitchai (cap.) Rouzies Belkhiter Leuko Mijatovic (Condon 61') Pantelic (Cazes 84') Roy-Petitclerc Cazeau Khoury (Schlepp 68')
Banc : Martinez Schlepp Rouzies Condon


Lundi 2 Avril 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :
#D1F - Le Mag n°8

#D1F - Le Mag n°8 - 03/11/2018