Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J19 : Le LOSC garde l'espoir, SOYAUX assure son maintien

Suivez les rencontres de la 19e journée de D1.



PARIS FC - DIJON 4-0

En seconde période, le PFC a pris le dessus pour une nette victoire face à Dijon.
Au cours d'une première période où Sällström aura eu la première occasion avec une frappe du gauche au premier poteau sortie du pied par Mainguy (6e), les Dijonnaises se sont montrées ensuite les plus dangereuses. Thomas prenait De Almeida de vitesse mais sa frappe terminait sur la barre (16e). Bouillot se rapprochait à nouveau du but parisien avant le retour décisif de Butel (24e). C'est un exploit individuel de Makanza qui débloquait la situation avec une frappe de 25 m qui lobait Mainguy (1-0, 39'). On retrouvait la buteuse dans les arrêts de jeu, bien servie par Thiney, elle enlevait trop sa frappe (45+1e).
A la reprise, Sällström était proche du 2-0. Servie idéalement par Thiney côté gauche de la surface, elle plaçait une frappe du gauche alors que la gardienne sortait. Le ballon passait devant le but avant de mourir juste à côté du cadre (50e). Sur un corner, l'opportunité est aussi belle pour Bilbault qui manquait cependant le cadre (56e). Makanza manquait ensuite son contrôle et Mainguy intervenait dans ses pieds (60e), Sällström devait aussi se contenter du pied filet extérieur (63e) ! La Finlandaise était récompensée sur un bon ballon de Soyer et un coup de tête ajusté pour faire le break (2-0, 72'). Mainguy évitait ensuite le 3-0 face à Soyer (75e), Matéo (77e), Sällström (80e). Elle ne pouvait rien face à Thiney (3-0) et Sällström (4-0) qui alourdissait logiquement la marque.

Paris FC - Dijon : 4-0 (1-0)
Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 418 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer
14h30 - Canal + Sport

1-0 Marina MAKANZA 39' (Servie à une trentaine de mètres du but, Makanza s'avance vers l'axe et déclenche une frappe du droit de 25 m qui va se loger sous la barre dans la lucarne gauche de Mainguy)
2-0 Linda SÄLLSTRÖM 72' (Soyer sur la droite centre par dessus la défense pour la reprise de la tête de Sällström au point de penalty qui place le ballon sur la gauche de Mainguy)
3-0 Gaëtane THINEY 84' (Sällström sur la droite centre pour la déviation de Thiney plein axe. Le ballon va rebondir sur le poteau droit et revient dans l'axe, Thiney n'a plus qu'à le pousser du gauche)
4-0 Linda SÄLLSTRÖM 86' (Lancée en profondeur, Sällström à 20 m déclenche une frappe lobée du gauche)

Avertissement : Nakkach 59'

Paris FC : Benameur ; Soyer, De Almeida (Ribeiro de Carvalho 83'), Butel, Cascarino ; Bilbault (Jean-François 88'), Thiney (cap.), Jaurena (Vaysse 61') ; Matéo, Sällström, Makanza
Banc : Pecharman (G), Vaysse, Jean-François, Ribeiro de Carvalho

Dijon : Mainguy ; Awona, Trevisan (cap.), Cuynet, Carage ; Nakkach, Solanet (Blais 67'), Bussaglia ; Thomas (Baldé 85'), Bouillot (Stephen 67'), Declercq
Banc : Chavas (G), Gouineau, Blais, Baldé, Stephen

LILLE - METZ 2-1

Dans sa quête du maintien, le LOSC n'avait pas le choix à quatre journées de la fin. La venue de l'équipe classée juste devant devait permettre d'entretenir l'espoir en cas de victoire. Le scénario était idéal puisqu'après dix minutes de jeu, un coup de tête de Sarr sur un centre de Dafeur mettait les Dogues devant (1-0). Des Lilloises présentes et Sarr aussi avec une frappe croisée qui passait proche du montant droit de Lerond (31e). Diaz juste avant la pause, servie par Dufour, se heurtait à la gardienne (43e). Seul un coup de tête de Khelifi sur un corner obligeait Launay à une belle horizontale (41e).
En seconde période, le public lillois croyait au 2-0 sur un effet d'optique. Le coup franc exécuté à 20 m par Dafeur faisait bien trembler les filets mais à l'extérieur (57e). Le club lillois n'arrivait pas à faire le break. Sur une action avec Dufour, Diaz et enfin Boussaha, le ballon heurtait le poteau puis revenait pour Sarr avec un sauvetage sur la ligne des Messines (59e). A force d'échouer, les Messines continuaient d'y croire et avec l'entrée de Delie revenaient à la charge. Le suspense perdurait jusqu'au bout. Diaz touchait de nouveau du bois (74e). Bauduin croyait enfin libérer son équipe mais un sauvetage de la tête sur la ligne de Gomes Jatoba l'en empêchait (77e). Sa gardienne préservait ensuite le but en réalisant une belle parade devant Khelifi (80e). L'égalisation arrivait quelques instants plus tard sur un coup franc de Khelifi qui finissait directement au fond (1-1, 84'). On aurait pu penser Lille KO, mais Dufour redonnait l'espoir à son équipe d'une victoire tant espérée (2-1, 88'). Cette fois-ci, le LOSC tenait bon jusqu'au bout.

Lille - Metz : 2-1 (1-0)
Camphin-en-Pévèle (Complexe Sportif de Luchin) - 988 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik
14h30 - Multisports 1

1-0 Ouleymata SARR 10' (Dafeur sur le côté gauche déborde et centre en retrait pour Sarr qui catapulte de la tête le ballon au premier poteau)
1-1 Léa KHELIFI 84' (Coup franc excentré sur le côté droit, dévié par personne, et qui vient rebondir dans les 5,5m avant de finir au fond)
2-1 Julie DUFOUR 88' (Sarr décalée sur Dufour à droite qui place une frappe croisée du droit)

Avertissement : Dafeur 43'

Lille : Launay ; Lernon, Nicoli, Coutereels (cap.), Dafeur, Dufour, Polito, Demeyere, Boussaha (Bauduin 68') ; Diaz (Teegarden 90+4'), Sarr (Mansuy 90')
Banc : Bouquillon (G), Teegarden, Bauduin, Boucly, Mansuy

Metz : Lerond ; Belkhiter (Wenger 73'), Godart, Gomes Jatoba (cap.), Pasquereau ; Rougemont, Fercocq (Gavory 81') ; Khelifi, Fedorova, Bigot ; Delabre (Delie 62')
Banc : Viollaz (G), Gavory, Kaya, Delie, Wenger

SOYAUX - BORDEAUX 1-0

Le derby de la Nouvelle-Aquitaine est de nouveau revenu à Soyaux. Après une entame de match favorable à Bordeaux marquée par une reprise de volée d'Asseyi dans le petit filet de Munich (6e), et deux interventions aux poings dans sa surface, Soyaux a réagi en étant plus présent dans le jeu. Mais l'équipe n'a pas réussi à inquiéter réellement Nayler. C'est au contraire, encore Asseyi suite à un débordement de Lardez qui tentait une demi-volée du droit non cadrée (33e). Finalement, en seconde période, l'ancienne Girondine Cambot venait couper de la tête un corner de Lahmari pour ouvrir ce succès synonyme de maintien (1-0, 78').

Soyaux - Bordeaux : 1-0 (0-0)
Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 648 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano
14h30 - Multisports 2

1-0 Sarah CAMBOT 78' (Corner de Lahmari coupé par la tête de Cambot au premier poteau qui place le ballon dans une forêt de jambes)

Avertissement : Da Costa 45+3'

Soyaux : Munich ; Canon (Rougé 46'), Couturier, M'Bassidje, Boudaud ; Dumont (Pingeon 83'), Tandia (cap.), Da Costa (Babinga 46'), Bourgouin ; Lahmari ; Cambot
Banc : Bottega (G), Collin, Rougé, Babinga, Pingeon

Bordeaux : Nayler ; Lardez, Thibaud, Gilles, Chatelin (cap.) ; Barbance, Karchouni (Surdez 83') ; Lavaud (Garbino 67'), Lavogez (Gathrat 79'), Asseyi ; Pekel
Banc : Bruneau (G), Kathellen Sousa, Gathrat, Garbino, Surdez

Dimanche : FLEURY - LYON

Fleury - Lyon
Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet)
Arbitre : Aurélie Efe
14h45 - Canal + Sport (duplex)

Dimanche : PSG - RODEZ

PSG - Rodez
Paris (Stade Jean Bouin)
Arbitre : Hélène Burban
14h45 - Canal + Sport (duplex)

Déjà joué : MONTPELLIER - GUINGAMP : 1-0

Montpellier - Guingamp : 1-0 (0-0)
Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara) - 201 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik
14h45 - Canal + Sport

1-0 Valérie GAUVIN 72' (Jakobsson couloir gauche déborde et centre en retrait pour la reprise de la tête en reculant de Gauvin à 8 m du but, prenant le dessus sur son adversaire, pour placer le ballon sur la droite de Durand)

Avertissements : Torrecilla 65', Dekker 80'

Montpellier : Murphy ; Lakrar, Dekker, Puntigam ; Torrent (cap.), Torrecilla, Toletti (Gauvin 61'), Karchaoui ; Cayman (Sembrant 84'), Jakobsson (Romanelli 89') ; Le Bihan
Banc : Esnault (G), Banusic, Romanelli, Gauvin, Sembrant

Guingamp : Durand ; Jézéquel, Palis, Meffometou Tcheno (cap), Hoarau, Fleury ; Daoudi, Le Garrec, Tyryshkina (Le Moing 89') ; Oparanozie (Peniquel 81'), Robert (Laurent 46')
Banc : Fauvel (G), Le Moing, Dinglor, Laurent, Peniquel


Lundi 1 Avril 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :