Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J19 : le résumé de la journée

Le PSG conforte sa deuxième place en profitant du nul de Montpellier à Bordeaux. L'OM se rapproche de la D2 alors que la lutte se poursuit pour Albi et Rodez (1-1), mais aussi Guingamp battu à Lille.



PSG - MARSEILLE : 4-0

Katoto signe un doublé face à l'OM (photo Giovani Pablo)
Katoto signe un doublé face à l'OM (photo Giovani Pablo)
Ce sont deux destins diamétralement opposés que ceux du PSG et de l'OM. Deux clubs rivaux historiques avec leurs équipes masculines et dont malheureusement certains chants ont déteint ce dimanche dans un stade Jean Bouin que les Parisiennes foulaient pour la première fois. Le PSG a infligé ce dimanche à Marseille une treizième défaite. Si mathématiquement, l'OM accuse cinq points de retard sur Albi et que neuf sont encore en jeu, le prochain match à Lyon pourrait condamner les Marseillaises à la relégation.
Le soutien populaire a boosté des Parisiennes qui visent l'Europe. Katoto en fer de lance de l'attaque parisienne a été la première à marquer concluant un bon travail de Delie qui avait trouvé la barre (1-0, 19'). Le PSG manquait le break et l'OM pensait égaliser lorsqu'un long ballon de Pizzala parvenait à Gadea qui lobait Kiedrzynek de la tête avant d'être signalé hors-jeu (40e). Dur à avaler d'autant qu'avant la pause, Katoto délivrait un centre pour Diani qui trouvait la lucarne (2-0, 44').
Sans être éclatant, le PSG était efficace. Hegerberg manquait d'inscrire le troisième but pour sa première titularisation mais la frappe de 20 m terminait sur la barre (55e). C'est finalement un penalty sévère pour une présumée main de Soulard que Katoto s'offrait un doublé (3-0, 64'). Si Richard sortait courageusement devant Delie et Diani (86e), elle concédait un dernier but réalisé par deux remplaçantes. Boulleau centrait pour Hermoso qui plaçait une jolie reprise de la tête (4-0, 88'). Le PSG est bien-là, deuxième, et Patrice Lair n'a pas manqué de rappeler après le match : "Après la défaite à Montpellier, beaucoup de gens nous voyaient déjà mort, mais on a su relever la tête. On profite du match nul de Montpellier pour reprendre cette deuxième place. On est à trois matches d'une coupe d'Europe, il faut être costaud, avoir un état d'esprit comme aujourd'hui". Son homologue Parra veut entretenir l'espoir dans son équipe. Cela se complique et passera par au moins deux victoires mais aussi des contreperformances des adversaires directs.

PSG - Marseille : 4-0 (2-0)
Paris (Stade Jean Bouin) - 4 500 spectateurs
Arbitre : Elodie Coppola
En direct sur Eurosport 2

1-0 Marie-Antoinette KATOTO 19' (Delie dans la surface à gauche dos au but face à M'Bassidje arrive à se retourner et place une frappe du gauche dans un angle fermé sur la barre. Le ballon revient plein axe et Katoto n'a plus qu'à pousser du droit au fond)
2-0 Kadidiatou DIANI 44' (Périsset décale sur Katoto à droite qui déborde et centre en retrait pour la reprise de Diani de 10 m du droit dans la lucarne gauche)
3-0 Marie-Antoinette KATOTO 64' s.p. (Frappe de Baltimore sur Soulard. Penalty décidé par l'arbitre que Katoto transforme du droit sur la droite de Richard prise à contre-pied)
4-0 Jennifer HERMOSO Fuentes 88' (Boulleau sur la gauche délivre un centre dévié par Cissokho et repris d'une tête décroisée par Hermoso qui trouve le petit filet opposé)

Avertissements : Lawrence 71', Dudek 79'
PSG : Kiedrzynek ; Perisset (Boulleau 76'), Paredes (cap), Dudek, Lawrence ; Diani, Geyoro, Hegerberg (Diallo 58'), Baltimore (Hermoso 70') ; Katoto, Delie
Banc : Voll, Boulleau, Diallo, Hermoso, Karaoun
OM : Richard ; Cissokho, Pizzala (cap.), M'Bassidje (Fridriksdottir 46'), Lakrar (blessée 84') ; Soulard (Laplacette 80'), Storti (Brétigny 59'), Gadea, Coton-Pélagie ; Asseyi, Cardia
Banc : Saint-Léger, Antoine, Laplacette, Fridriksdottir, Brétigny


BORDEAUX - MONTPELLIER : 0-0

Lardez lors du penalty obtenu par Bordeaux (photo FCGB)
Lardez lors du penalty obtenu par Bordeaux (photo FCGB)
Bordeaux a accroché Montpellier actuel 3e du championnat et à la lutte pour l'Europe. Les joueuses de Jérôme Dauba sont même passées tout près de l'exploit manquant un penalty qui aura permis de prendre l'avantage.
Les Montpelliéraines affichaient pourtant leur domination dès le début du match mais la défense locale résistait bien malgré la sortie prématurée sur blessure de Fahey. La Brésilienne Sousa veillait devant le but gardé par Nadal. Prenant confiance, l'équipe bordelaise tentait quelques coups avec Tarrieu et Ali Nadjim. Juste avant le repos, Sembrant commettait une main dans la surface. Penalty que Lardez se chargeait de frapper mais trouvait le poteau de Murphy (45+2e). Une belle occasion manquée par les locales.
La seconde période redémarrait tambour battant. Ali Nadjim (49e), Thomas (54e) et Tarrieu (58e) étaient présentes pour porter le danger. Montpellier répondait et il fallait un sauvetage de Tarrieu (69e) puis une parade de Nadal sur corner (70e). La fin de match était plus compliquée pour les locales. Léger manquait une belle occasion de reprendre (82e) puis Gauvin plaçait une tête piquée captée par Nadal (87e). Avec courage, Bordeaux accroche une équipe du Top3 pour le grand plaisir de l'entraîneur bordelais : "Le plan de jeu était parfait, on a fait quelques ajustements à la mi-temps. On a les situations en deuxième période pour gagner le match mais on peut aussi le perdre à la fin, le match nul est logique. On n'est pas loin de réaliser l'exploit." La quatrième place reste envisageable pour Bordeaux tandis que Montpellier laisse au PSG l'opportunité de creuser l'écart lors de son match en retard.

Bordeaux - Montpellier : 0-0
Blanquefort (Stade Jean-Pierre Delhomme) - 417 spectateurs
Arbitre : Céline Bagrowski
NB. Penalty de Lardez qui trouve le poteau (45+2')

Avertissements : Dekker 34', Karchaoui 70'
Bordeaux : Nadal ; Lardez, Sousa, Fahey (Thibaud 19'), Chatelin ; Thomas, Istillart (cap), Barbance, Lavaud (Cambot 76'), Tarrieu, Ali Nadjim
Banc : Pimentel, Bornes, Cambot, Karchouni, Thibaud
Montpellier : Murphy ; Agard, Dekker, Sembrant (cap), Karchaoui, Toletti (Gauvin 65'), Torrecilla, Cayman, Le Bihan, Blackstenius (Léger 65'), Jakobsson
Banc : Gérard, Léger, Gauvin, Nicoli, Uffren

LILLE - GUINGAMP : 1-0

Les Lilloises félicitent Jessica Lernon, buteuse unique du jour (photo LOSC)
Les Lilloises félicitent Jessica Lernon, buteuse unique du jour (photo LOSC)
Les Lilloises ont décroché un succès capital face aux Guingampaises. Une victoire décrochée suite à un corner à dix minutes de la fin.
Si Dali se montrait précieuse et dangereuse sur coups francs (3e, 21e), c'est sur un corner qu'elle allait apporter sa contribution. Sarr le déviait de la tête pour Lernon qui concluait du pied gauche (1-0, 83'). Un but libérateur pour une équipe du LOSC qui aura été mise en danger à plusieurs reprises par l'équipe bretonne. Les joueuses de Sarah M'Barek pensaient ouvrir le score mais Lernon sauvait in extremis (17e). La gardienne Launay allait réussir un match impeccable, décisive devant Oparanozie (27e) mais aussi en réussite lorsqu'un coup franc terminait sur le poteau (62e). A trois matchs de la fin, le LOSC passe devant Guingamp et avance vers le maintien. L'entraîneur lillois déclarait à l'issue du match : "Guingamp nous a mis en difficulté de par son jeu direct, cette équipe a l’expérience de la D1 et ça se voit. On n’a pas réussi à poser notre jeu, on n’a pas été assez justes dans l’animation et techniquement sur certains moments. On n’était pas bien dans le jeu mais les joueuses ont réalisé un match extraordinaire dans l’abnégation, elles ont répondu présentes dans la bataille. On a eu ce petit plus mental pour passer le cap et aller ensuite forcer la décision".

Lille - Guingamp : 1-0 (0-0)
Camphin-en-Pévèle (Complexe sportif de Luchin) - 325 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer

1-0 Jessica LERNON 83' (Sur un corner de Dali, Sarr dévie de la tête et Lernon expédie rageusement du pied gauche le ballon au fond)

Avertissements : Dafeur 36' ; Lorgeré 22', Debever 40'
Lille : Launay ; Lernon, Chapeh, Coutereels (cap.), Dafeur (Dellidj 65') ; Coryn (La Villa 87'), Dali, Demeyere, Paprzycki (Mansuy 37') ; Saidi, Sarr
Banc : Azem, La Villa, Mansuy, Levacher, Dellidj
Guingamp : Durand ; Meffometou, Debever, Lorgeré, Morin ; Palis (Bueno 70'), Pervier (cap.) ; Robert, Le Garrec, Fleury (Fourré 58') ; Oparanozie
Banc : Lebastard, Fourre, Bueno, Abadou

SOYAUX - PARIS FC : 1-1

Soyaux a tenté bon face au Paris FC qui s'est montré pressant en seconde période manquant à plusieurs reprises de signer le but de la victoire. Les Parisiennes n'ont pas encore gagné en D1 en 2018 et après un bon début de Soyaux, parvenaient à revenir dans la partie. Sur un terrain difficile, le jeu privilégié par les équipes étaient directs. Les deux équipes ne se créaient pas d'occasions franches avant le repos. En seconde période, c'est une équipe du PFC plus entreprenante qui ouvrait rapidement la marque avec une action en une-deux entre Makanza et Thiney qui concluait (0-1, 49'). Avantage de courte durée, Dumont décalée par Bourgouin sur son côté lui remettait le ballon pour l'égalisation (1-1, 51'). Les Parisiennes poussaient et un centre de Greboval repris de la tête par Matéo terminait sur la barre (60e). Une autre partenaire allait aussi toucher du bois. Declercq, décalée par Thiney, d'une frappe du gauche touchait la barre. Thiney avait suivi mais se heurtait aussi au montant (86e). Les contres tentées par Soyaux ne donnaient rien, la dernière action de Lahmari se concluait par un but, refusé pour un contrôle de la main (90+6e). Un match nul qui permet à Soyaux et sa capitaine de prendre un point important et de rester à la lutte pour la quatrième place que Siga Tandia envisage encore : "Au vue de la deuxième période, je pense que le nul est mérité. En première mi-temps, on a dominé même si cela n'a pas été aussi flagrant que Paris en première période. Cela fait deux saisons que l'écart s'est resserré avec cette équipe. On a envie d'aller chercher cette quatrième place."

Soyaux - Paris FC : 1-1 (0-0)
Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 440 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik

0-1 Gaëtane THINEY 49' (Une-deux entre Thiney et Makanza dans les 18 mètres, Thiney ajuste Munich)
1-1 Laura BOURGOUIN 51' (Bourgouin décale Dumont sur le côté. L'ailière rentre dans l'axe et remet à Bourgouin, qui trompe Benameur)

Avertissements : Dumont 15' ; Thiney 64'
Soyaux : Munich ; Rougé, Verges, Awona, Boudaud ; Tandia, Clérac, Dumont, Bourgouin, Babinga (Fleury 88'), Tolmais (Courel 81')
Banc : Moinet, Courel, Fleury, Collin
Paris FC : Benameur ; Soyer, Butel, Cascarino (Declercq 36'), Greboval, Jaurena, Bilbault, Makanza, Vaysse (Lahmari 61'), Thiney (cap), Matéo
Banc : Pecharman, Lahmari, Jaffrelot, Declercq

ALBI - RODEZ : 1-1

Un derby, ça se gagne. Albi et Rodez, opposés, n'y sont pas parvenus et restent au coude à coude pour le maintien. Les Albigeoises étaient les premières en action. Cazeau frappait au dessus sans conviction (11e). Sur un contre, Noiran pour Cance puis Lemaitre répondait aux 20 m mais Lambert veillait (16e). L'action suivante était la bonne. Cazeau profitait d'une erreur de la défense adverse pour éliminer la gardienne et marquer dans un angle fermé (1-0, 23'). Les Ruthénoises réagissaient bien et lorsque Saunier trouvait Cance, il fallait une sortie réussie de Lambert (32e). La gardienne de l'ASPTT s'employait ensuite sur un coup franc de Noiran vers la lucarne (40e).
Pressantes, les Rafettes allaient bénéficier d'un penalty pour une faute sur Cance que Lemaitre exécutait (1-1, 66') avant d'aller exulter devant le but local. Le coaching tactique opéré ensuite des deux côtés n'y changeaient rien. La tentative de Saunier frôlait la lucarne albigeoise (84e). La dernière action de son homonyme était sans danger (87e). Les deux équopes partagent les points et sont toujours sous pression.

Albi - Rodez : 1-1 (1-0)
Albi (Stade Maurice Rigaud) - 720 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano

1-0 Kimberley CAZEAU 23' (Cazeau profite d'une mauvaise passe pour récupérer à gauche, éliminer la gardienne et marquer dans un angle fermé pour trouver la lucarne gauche)
1-1 Flavie LEMAITRE 66' s.p. (Penalty frappé du droit par Lemaitre sur la droite de Lambert partie du bon côté)
Avertissements : Leuko 25', Pantelic 71' ; Cance 57'

Albi : Lambert ; Belkhiter, Mitchai (cap), Rouzies, Cazes, Roy-Petitclerc, Leuko, Pantelic, Mijatovic (Benlazar 67'), Cazeau, Khoury (Saulnier 82')
Banc : Martinez, Schlepp, Benlazar, Saulnier, Condon
Rodez : Garcia ; Guitard (cap), Ginestet, Infante (Chareyron 84'), Hoarau ; Cance, Saunier, Tyryshkina ; Noiran, Lemaitre (Banuta 82'), De Sousa (Austry 46')
Banc : Guellati, Chareyron, Banuta, Austry, Niphon

Lundi 23 Avril 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :