Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J21 : le PSG a tenu l'OL en échec

Les Parisiennes ont su respecter les consignes de Patrice Lair et sont parvenues à tenir en échec l'attaque lyonnaise et ses 98 buts inscrits au terme d'une rencontre fermée.



Katoto face à Renard (photo PSG)
Katoto face à Renard (photo PSG)
Dans un match fermé avec une équipe parisienne défensive, l'OL s'est heurtée à ce bloc durant 90 minutes. La gardienne chilienne du PSG, Endler, a aussi contribué à préserver sa cage inviolée. Le fait le plus marquant est le penalty qu'elle a stoppé à vingt minutes de la fin. Obtenu par Hegerberg après une faute de Geyoro, Marozsan l'a frappé trop mollement pour surprendre Endler qui avait choisi le bon côté (70e).

Il en fallait bien plus pour se défaire de la gardienne parisienne. Elle s'était échauffée les gants en début de match sur une frappe d'Hegerberg (8e) avant de claquer en corner une reprise de la tête de Renard qui filait dans sa lucarne gauche (22e). Elle était de nouveau à la parade sur une tentative de 18 m de la meilleure buteuse du championnat (27e). Net dominateur, Lyon n'en restait pas moins en difficulté pour se procurer des occasions franches. De quoi agacé Reynald Pedros : "Ils ne font que défendre (parlant de son adversaire au micro de France 4), ils ne proposent rien du tout, avant de reconnaître : "Ce n'est pas le PSG qui nous gêne, c'est nous, on n'est pas assez efficace".

Le PSG ne craquait pas et allait même se montrer plus entreprenant en seconde période avec un premier arrêt de Bouhaddi sur une frappe de Delie (63e), avant de voir un déboulé de l'entrante Diani dont le centre aurait pu faire mal (79e). Hegerberg, la Parisienne, aura aussi eu sa chance, à l'instar de sa soeur côté lyonnais. Sa frappe tendue n'était cependant pas cadrée (85e).

La rencontre s'est finalement soldée par un score nul et vierge entre le champion de France et son dauphin qui prend là un point précieux dans la course à l'Europe. Montpellier devra impérativement s'imposer ce samedi pour rester à la lutte. Enfin, Lyon, champion, ne réussira cependant pas les performances de 2011, 2013 et 2015 avec 22 victoires en 22 matchs.

Vendredi 18 mai 2018
PSG - Lyon : 0-0, à Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre) - 1440 spectateurs (guichets fermés)
Arbitre : Victoria Beyer

70' : Penalty obtenu par Hegerberg pour une faute de Geyoro. Marozsan le frappe sur la gauche de Endler qui part du bon côté

Avertissements : Katoto 43', Diallo 73'

PSG : Endler ; Périsset, Geyoro, Paredes, Baltimore ; Diallo (Hegerberg 83'), Erika, Formiga (cap.) ; Hermoso ; Delie, Katoto (Diani 78')
Banc : Kiedrzynek, Dudek, Hegerberg, Diani, Kergal
OL : Bouhaddi ; Bronze, Mbock, Renard (cap.), Bacha (Abily 65') ; Kumagai, Henry (Van de Sanden 82') ; Le Sommer (Cascarino 82'), Marozsan, Majri ; Hegerberg.
Banc : Peyraud-Magnin, Van de Sanden, Cascarino, Buchanan, Abily

Suivez l'évolution des scores sur Twitter

Samedi 19 mai 2018
Soyaux - Bordeaux : 15h00, à Soyaux
Arbitre : Anaëlle Loidon

Lille - Montpellier : 15h00, à Villeneuve d'Ascq (Complexe Sportif Stadium)
Arbitre : Céline Bagrowski

Fleury - Guingamp : 15h00, à Fleury Mérogis (Stade Auguste Gentelet)
Arbitre : Florence Guillemin

Marseille - Rodez : 15h00, à Marseille (Stade Roger Lebert)
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto

Albi - Paris FC : 15h00, à Albi (Stade Maurice Rigaud)
Arbitre : Maïka Vanderstichel

Samedi 19 Mai 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :