Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J6 : LYON facile, PARIS et MONTPELLIER dans la difficulté, première d'ALBI

Retour sur cette sixième journée de D1 marquée la sixième victoire de Lyon mais aussi la première d'Albi.



Après avoir étrillées les Polonaises de Medyk Konin 9-0 en coupe d’Europe mercredi, les filles de Lyon sont venues l’emporter largement en Charente contre Soyaux pour conserver leur première place au classement.
D’entrée de jeu, elles se portent vers le but sojaldicien. Hegerberg débordait pour un centre en retrait repris en demi-volée par Le Sommer qui trompait Munich (0-1, 3'). Munich était au travail avec une frappe d'Hegerberg (4e), puis c’est Hamraoui, sur une récupération de Kumagaï, qui adressait un tir bien bloqué (8e). On retrouvait la Norvégienne Hegerberg pour une remarquable frappe des 25m qui se logeait dans la lucarne droite (0-2, 10'). Soyaux n'y était pas et Majri traversait toute la défense pour servir Bronze qui plaçait sa tête au second poteau pour marquer (0-3, 14'). Abily servait à l'entrée des 16m Le Sommer qui réussissait un bel enchaînement pour son doublé (0-4, 31'). Les rares attaques de Soyaux ne franchissaient pas la défense lyonnaise, laissant Bouhaddi pour sa 200e sous le maillot lyonnais passer une après-midi tranquille. Sur un centre de Le Sommer, Nakkach, de la tête, était toute proche à tromper sa propre gardienne en dégageant en corner (55e). Abily, à la lutte avec Tandia, réussissait à taper au but, une balle passant de peu à côté (71e). Munich était sauvée par son poteau cinq minutes après sur une frappe d'Hamraoui qui percutait la base du montant gauche (76e). Bouhaddi devait effectuer une sortie dans les pieds de Clérac (77e) avant un coup franc de Le Sommer pour la tête de Renard qui trompait à son tour Munich (0-5, 81'). Un sixième but était refusé à Le Sommer pour une position de hors jeu (85e), qui plaçait une ultime tête smashée non cadrée (88e).

Soyaux - Lyon : 0-5 (0-4), à Angoulême (Stade Lebon) - 1 601 spectateurs
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto

0-5 Wendie RENARD 81' (Coup franc à 25 m décalé à droite, Le Sommer le frappe et dépose le ballon sur la tête de Renard qui saute plus haut que tout le monde à 6 m du but et place le ballon sous la barre)
0-4 Eugénie LE SOMMER 31' (Hegerberg dévie sur Abily qui trouve par dessus la défense, Le Sommer qui s'emmène le ballon d'un contrôle de la poitrine aux 20 m et conclut d'une reprise du gauche à 11 m à ras de terre)
0-3 Lucia BRONZE 14' (Corner rentrant de Majri, Munich rate sa sortie et Bronze n'a plus qu'à accompagner le ballon de la tête)
0-2 Ada HEGERBERG 10' (Servie par Hamraoui à 25 m du but, Hegerberg déclenche une frappe du droit qui va se loger sous la barre)
0-1 Eugénie LE SOMMER 3' (Hegerberg récupère le ballon côté droit se défait de Rougé puis centre en retrait pour la reprise de Le Sommer du gauche à 6 m)

Soyaux : Munich ; Dumont, Rouge, Couturier, Verges, Boudaud ; Tandia (cap.), Nakkach (Djebbar 75'), Bourgouin (Courel 63') ; Babinga, Blais (Clérac 63')
Banc : Moinet, Deschamps, Clérac, Courel, Djebbar
Lyon : Bouhaddi ; Bronze, Buchanan, Renard (cap.), Bacha (Mbock 68') ; Kumagai, Abily (Thomis 75'), Hamraoui, Majri (Cascarino 63') ; Le Sommer, Hegerberg, .
Banc : Peyraud-Magnin, Thomis, Petit, Cascarino, Mbock

PARIS FC - PARIS SG : 0-1

Pour la première rencontre 100% parisien entre le Paris FC et le Paris SG, l'histoire retiendra la victoire des visiteuses sur la plus petite des marges. Après quelques vélléités des joueuses du Paris FC, ce sont celles du PSG par l'intermédiaire d'Hermoso qui trouvait le cadre (9e). Ce sont ces dernières qui imposaient leur jeu et venait mettre Benameur à contribution après la demi-heure de jeu. Lawrence trouvait Delie après une relance dans l'axe de Butel et la reprise était sortie d'une parade par la gardienne du PFC (35e). Sur le cornrer, Berglund obligeait Benameur à s'imposer au sol (35e). Trois minutes plus tard, d'une belle claquette, Benameur était encore à l'ouvrage suite à un corner d'Hermoso avant d'être supplée par Catala sur la ligne (38e). Le PSG trouvait la faille avant le repos par un corner d'Hermoso pour Katoto, qui inscrivait là son 7e but de la saison (0-1, 45').
Ce sont les joueuses du PSG qui redémarraient bien et Benameur intervenait face à Katoto dans un angle fermé (52e). Le PSG ne concrétisait pas sa domination à l'image du corner de la 67e sur une tête d'Erika suivie d'un cafouillage. "C'est dommage que l'on n'est pas su faire le nécessaire en début de deuxième. C'est notre gros problème" regrettait Patrice Lair avant d'ajouter "Heureusement qu'elles n'ont pas été très adroites sur coups francs". Les partenaires de Thiney vont en effet manquer le coche dans les vingt dernières minutes. Bourdieu (71e), Thiney (75e, 78e, 84e) manquaient le cadre, qu'Otaki trouvait sur un centre de Thiney avant d'être signalée injustement hors jeu (90+3e). Un poteau du PSG juste à l'entame des arrêts de jeu de Formiga avait aussi marqué cette fin de match animée.

Paris FC - Paris Saint-Germain : 0-1 (0-1), à Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 1 438 spectateurs
Arbitre : Anaëlle Loidon

0-1 Marie-Antoinete KATOTO 45' (Corner d'Hermoso pour la reprise de la tête au second poteau de Katoto qui saute plus haut)

Avertissements : Greboval 37', Thiney 78' ; Paredes 31', Périsset 82'
Paris FC : Benameur ; De Almeida, Cascarino, Butel, Greboval ; Jaurena, Lahmari (Declercq 61'), Makanza (Matéo 71'), Thiney (cap), Catala (Otaki 80'), Bourdieu
Banc : Deville, Declercq, Vaysse, Otaki, Matéo
b[PSG :] Kiedrzynek ; Boulleau (Périsset 72'), Paredes (Erika 62'), Berglund, Lawrence ; Geyoro, Formiga (cap.), Hermoso ; Diani, Delie, Katoto (Boquete 75').
Banc : Endler, Diallo, Erika, Périsset, Boquete

MONTPELLIER - GUINGAMP : 1-0

Pour son cinquième match en deux semaines, Montpellier a su assurer l'essentiel avec la réception de Guingamp. Une courte mais ô combien précieuse victoire qui permet de rester à l'affût. Rentrées de Russie avec la qualification, les Montpelliéraines recevaient une formation de Guingamp difficile à manoeuvrer. Manquant d'efficacité ces derniers temps, le retour de Jakobsson avait fait du bien dans le domaine offensif. Pourtant ce dimanche, après avoir trouvé la transversale (22e), Montpellier devait se rabattre sur un coup franc pour surprendre l'ancienne Montpelliéraine Durand dans le but adversaire. Une jolie exécution d'Agard qui passait au dessus du mur avant de voir le ballon plongé (1-0, 31'). Guingamp a ensuite continué à bien défendre s'inclinant le plus petit des écarts. Pour Jean-Louis Saez dont l'objectif contre Guingamp était "de prendre les 3 points tout en s’attachant à être performant et à poursuivre notre progression", le second point reste à peaufiner.

Montpellier - Guingamp : 1-0 (1-0), à Montpellier (Stade Bernard Gasset n°7 - Mama Ouattara) - 178 spectateurs
Arbitre : Céline Bagrowski

1-0 Laura AGARD 31' (Coup franc à 20 m décalé côté gauche frappé directement du pied droit par Agard qui contourne le mur par dessus et voit le ballon plongé au premier poteau)

Avertissements : Agard 44', Cayman 79'
Montpellier : Gérard ; Romanelli, Agard, Sembrant (cap), Karchaoui ; Cayman, Torrent, Torrecilla, Veje (Toletti 66') ; Jakobsson (Le Bihan 86'), Gauvin (Blackstenius 53')
Banc : Philippe, Toletti, Blackstenius, Léger, LeBihan
Guingamp : Durand; Meffometou, Debever, Lorgeré, Morin ; Ollivier (Bueno 64'), Pervier (cap.), Le Garrec, Fleury (Ewele 86'), Fourre, Oparanozie
Banc : Lebastard, Robert, Bueno, Le Moing, Ewele

LILLE - MARSEILLE : 1-1

Coryn a égalisé (photo footofeminin)
Coryn a égalisé (photo footofeminin)
Après avoir reçu le trophée de champion de France de D2, le LOSC et sa capitaine Coutereels prenaient le match à leur compte. Sur un centre de Mansuy et une remise de Sarr, Saïdi envoyait le ballon au ras du poteau (8e). L'OM n'y était pas mais Lille n'en profitait pas. La gardienne de l'OM allait être sauvée par le manque de réussite tout d'abord sur un contre et un lob de Coryn à côté (32e), avant de sortir du bout des gants une frappe enroulée de Sarr à la conclusion d'une action côté gauche (37e). La buteuse lilloise Sarr échouait à nouveau sur une frappe lointaine (39e). A ce jeu-là, Lille se faisait surprendre en contre. Sur sa première occasion, l'OM prenait l'avantage. Fridriksdottir venait conclure d'une frappe à ras de terre entre les jambes d'Azem (0-1, 42'). L'internationale islandaise était même proche du doublé sur une frappe de 18 m sur la barre (45+1e) ! Sarr (58e, 74e) échouait face à Richard et c'est finalement Coryn qui égalisait logiquement (1-1, 77'). La Belge manquait à son tour le doublé suite à une parade de Richard (80e). L'OM s'en sortait bien avec le résultat nul car en fin de match suite à une faute de Laplacette sur Sarr, la défenseure aurait pu voir rouge (90+1e).

Lille - Marseille : 1-1 (0-1), à Villeneuve d'Ascq (Stadium) - 704 spectateurs
Arbitre : Hélène Burban

1-1 Jana CORYN 77' (Centre depuis la droite de Dufour qui est dévié par Sarr de la tête, Laplacette dégage sur Coryn qui n'a plus qu'à pousser le ballon du droit à bout portant)
0-1 Fanndis FRIDRIKSDOTTIR 42' (Passe depuis la gauche de Soulard qui trouve Fridriksdottir côté gauche de la surface qui s'avance et place un plat du pied croisé à ras de terre à l'angle des 6 m, le ballon passe entre les jambes de la gardienne)

Avertissements : Saïdi 26', Paprzycki 90+1' ; Pizzala 50', Soulard 88', Asseyi 90+1'
Lille : Azem ; Dafeur, Coutereels, Levacher, Mansuy, Lernon, Demeyere, Lernon (Paprzycki 75'), Bultel (Dufour 70'), Saïdi (Davy 61'), Coryn, Sarr
Banc : Launay, Davy, Paprzycki, Bouchenna, Dufour
Marseille : Richard ; Laplacette, M'Bassidjé, Gadéa, Soulard ; Hamidou (Caputo 68'), Pizzala, Storti ; Asseyi, Alidou d'Anjou, Fridriksdottir (Traoré 86').
Banc : Lucidi, Cissoko, Traoré, Ferral, Caputo

BORDEAUX - RODEZ : 1-1

Duel Rodrigues avec Guitard (photo FCGB)
Duel Rodrigues avec Guitard (photo FCGB)
Après le match nul des Girondins en Ligue 1 face au FC Nantes, les féminines en ont fait autant devant Rodez en baisser de rideau au Matmut Atlantique. C'est la seconde fois que les Bordelaises avaient l'honneur de fouler l'enceinte. Battues l'an dernier par cette même équipe de Rodez, les joueuses de Jérôme Dauba voulaient cette fois montrer un autre visage au public resté les voir jouer. La capitaine Istillart avait montré la voie en reprenant un coup franc de Chatelin (1-0, 14'). Mais le second but ne suivait pas. Karchouni échouait sur Garcia (19e), redoutable dans son but avec une double parade face à Lavaud puis Barbance (33e), avant de sauver son équipe face à Carol Rodrigues (40e). Les Rafettes s'offraient le coup parfait sur un coup franc dans l'axe de Peruzzetto, dont le ballon dévié par la tête d'Istillart, lobait Nadal avant la pause (1-1, 43'). Tout était à refaire et les Ruthénoises ne se laissaient pas faire. Moins tranchantes devant le but, les Girondines dominaient de manière stérile. Rodez préservait le point précieux du match nul.

Bordeaux - Rodez : 1-1 (1-1), à Bordeaux (Matmut Atlantique) - Baisser de rideau Ligue 1 (Bordeaux - Nantes) - 700 spectateurs environ
Arbitre : Victoria Beyer

1-1 Julie PERUZZETTO 43' (Coup franc frappé plein axe à 30 m du droit par Peruzzetto dévié par la tête d'Istillart à 15 m qui lobe Nadal)
1-0 Sophie ISTILLART 14' (Coup-franc frappé par Chatelin côté droit qui traverse la surface et trouve Istillart à 3 m qui reprend du droit)

Avertissements : Cance 12', Lardez 90' ; Infante 53'
Bordeaux : Nadal ; Chatelin, Lardez, Fahey, Lavaud, Istillart (cap), Thibaud, Karchouni (Gathrat 66'), Rodrigues, Barbance (Cambot 64'), Ali Nadjim (Bornes 87').
Banc : Pimentel, Bornes, Ouinekh, Cambot, Gathrat
Rodez : Garcia ; Banuta, Infante, Guitard (cap), Hoarau, Tyryshkina, Saunier, Austry (De Sousa 80'), Mabomba (Lemaitre 57'), Cance (Bonet 87'), Peruzzetto
Banc : Niphon, Bonet, De Sousa, Lemaitre, Da Costa

ALBI - FLEURY : 1-0

Les Albigeoises ont décroché une précieuse victoire, la première de la saison dans les dernières secondes face à Fleury. Décidemment, les arrêts de jeu ne sourient pas aux Floriacumoises, déjà battues dans les arrêts de jeu à domicile la semaine passée par Lille. Cette fois-ci, le bourreau se nomme Saulnier qui n'a plus eu qu'à conclure le bon travail de Closset côté gauche (1-0, 90+3'). Cinq minutes auparavant Saulnier avait déjà manqué une balle de match. Mais les regrets sont dans le cas des visiteuses avec un penalty obtenu par Amani que Rabanne envoya sur la droite du but (19e). Les Essonniennes sortaient d'une entame de match difficile et avaient l'occasion de mener au score. Les deux équipes n'étaient pas sereines et le match engagé l'illustrait. Fleury par Rabanne dès la reprise donna quelques frissons au public local (46e). Lambert devait aussi intervenir sur une frappe de 20 m de Butel (75e). Des occasions manquées où Albi n'a pas craqué avant se libérer.

Albi - Fleury : 1-0 (0-0), à Albi (Stade Maurice Rigaud) - 800 spectateurs
Arbitre : Maïka Vanderstichel

1-0 Laurie SAULNIER 90+3' (Closset s’échappe côté gauche et parvient à centrer à terre pour Saulnier qui se jette pour glisser le ballon du droit entre les jambes de Gignoux)
NB. Penalty manqué par Rabanne (à droite du but, 19e)

Avertissements : Pantelic 32', Cazes 56', Mijatovic 83' ; Multari 86'

Albi : Lambert ; Mitchai (cap.), Cazes, Rouzies, Belkhiter ; Pantelic (Mijatovic 46'), Leuko, Stefanovic (Saulnier 54'), Roy-Petitclerc, Khoury (Closset 70'), Cazeau
Banc : Massibot, Closset, Schlepp, Mijatovic, Saulnier
Fleury : Gignoux ; Coudon, Multari, Sissoko, Butel ; Châtelain, Corboz ; Rabanne (cap.), Amani, Fernandes (Dunord 59') ; Palacin (Traïkia 78')
Banc : Bocquet, Traikia, Dunord, Jouan, Benoist

Lundi 16 Octobre 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :