Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J8 : LYON et le PARIS FC force 5, le PSG d'une courte tête, trois nuls, MONTPELLIER accroché par LILLE

Retrouvez les résumés des rencontres de la 8e journée de D1.



PSG - GUINGAMP : 1-0

Diani aura été l'une des meilleures parisiennes (photo PSG)
Diani aura été l'une des meilleures parisiennes (photo PSG)
Les Parisiennes ont réussi l'essentiel face à la solide défense guingampaise qui restait sur trois matchs sans avoir encaissé de but.
La première période a confirmé qu'il allait falloir ruser pour se défaire du bloc défensif mis en place par Echouafni pour ne pas perdre de nouveaux points au Camp des Loges. Si le PSG avait le jeu à son compte, l'approche du but de Durand s'avérait plus difficile. A la demi-heure de jeu, cela aurait pu sourire aux Parisiennes lorsque Diani depuis la droite centrait en retrait. La gardienne guingampaise relâchait le ballon sur sa sortie que Katoto récupérait pour place une frappe cadrée finalement sortie en corner. Les joueuses de l'En Avant répondaient plus timidement malgré une bonne fin de première période. Sur un centre de Meffometou, Oparanozie qui attend toujours son premier but de la saison était trop juste (36e).
Après avoir eu le vent favorable en première période, ce sont les Guingampaises qui pouvaient en bénéficier mais si celui-ci gênait de manière générale le développement du jeu. Echouafni modifiait son système de jeu après la pause en repassant à une défense à quatre avec Périsset et Lawrence redescendues, et Berglund, touchée au tendon d'Achille remplacée par Geyoro. Le PSG était de plus en plus dangereux. Diani trouvait une première fois le petit filet extérieur (54e), puis Wang d'une frappe du gauche butait sur Durand bien sortie (60e). La gardienne sur un corner parisien joué en deux temps était en difficulté sur le centre de Périsset et Geyoro récupérait le ballon pour placer une reprise de la tête sur la barre (62e).
La cible se rapprochait et lorsque Katoto offrait un ballon parfait pour Wang, cette dernière au second poteau plaçait une tête juste à côté d'un but pourtant vide (67e). C'est finalement la tête de Katoto après un bon travail de Diani qui offrait la victoire au PSG et le neuvième but de l'attaque parisienne (1-0, 73'). Le PSG tenait sa victoire que même la tentative audacieuse de Béché sur une reprise acrobatique ne pouvait annihiler (88e).

Dimanche 28 octobre 2018
PSG - Guingamp : 1-0 (0-0)
Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre) - 637 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik
14h30 - Canal + Sport

1-0 Marie-Antoinette KATOTO 73' (Périsset lance Diani sur le côté droit qui prend le couloir et délivre un centre pour la reprise de la tête au second poteau de Katoto qui prend le dessus sur Meffometou Tcheno)

Avertissements : Diani 87' ; Daoudi 74'

PSG : Kiedrzynek ; Berglund (Geyoro 46'), Dudek, Daiane ; Périsset, Diallo, Formiga (cap.), Lawrence ; Diani (Pekel 90+1'), Wang, Katoto
Banc : Endler, Glas, Geyoro, Pekel, Lahmari
Guingamp : Durand ; Meffometou Tcheno, Debever (cap.), Lorgeré, Hoarau ; Abadou (Jézéquel 87') ; Fourré (Robert 66'), Daoudi, Le Garrec, Fleury ; Oparanozie (Béché 75')
Banc : Fauvel, Robert, Jezequel, Tyryshkina, Béché

METZ - LYON : 0-5

Pour ce match des extrêmes, Pedros avait décidé de faire tourner, laissant quelques joueuses au repos (Christiansen, Le Sommer, Bronze, Henry, Buchanan) mais aussi profitant de l'occasion pour intégrer de jeunes joueuses. Du côté messin, c'était la première de Manuel Peixoto sur le banc, ce dernier ayant pris la succession (temporairement ?) de David Fanzel.
Une rencontre qui n'a pas laissé le moindre de suspense. En moins de deux minutes, Hegerberg, buteuse à chaque confrontation face à Metz, ouvrait son compteur sur un bon service de Van de Sanden, suivie rapidement de Laurent sur une passe d'Hegerberg. La domination lyonnaise de ce premier acte en restait à 0-2 à la pause. La seconde période restait dans le même tempo. Après que Fishlock ait manqué de marquer en contrant un dégagement de Lerond (54e), Hegerberg sur une belle remise de Renard signait un doublé avant de se muer à nouveau en passeuse sur une belle action avec Cascarino (0-4, 62'). Entrée à la pause, Delie peinait à trouver des espaces. Mais sur un ballon de sa capitaine, il fallait le retour de Kumagai pour éviter le un-contre-un (66e). Majri signait son 7e but de la saison d'une frappe lourde (0-5, 80'). En toute fin de match, Weiss devait capter une frappe de Delie pour éviter le but de la lanterne rouge (90+2e).

Metz - Lyon : 0-5 (0-2)
Longeville-lès-Metz (Stade Saint-Symphorien) - 1 955 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano
14h30 - Canal + Sport

0-1 Ada HEGERBERG 7' (Marozsan lance van de Sanden couloir droit qui accélère et sert à ras de terre dans la surface Hegerberg qui place une frappe décroisée du droit à 10 m)
0-2 Emelyne LAURENT 9' (Marozsan trouve Hegerberg juste à l'entrée de la surface qui trouve Laurent sur sa gauche qui contrôle et ajuste du plat du pied droit à 7 m)
0-3 Ada HEGERBERG 55' (Coup franc de Simon depuis le côté gauche de la défense qui trouve Renard à l'entrée de la surface dont la remise à Hegerberg permet à cette dernière de contrôler de la poitrine et d'enchaîner par une reprise du droit au point de penalty)
0-4 Delphine CASCARINO 62' (Cascarino dans l'axe joue en appui avec Hegerberg qui lui remet d'une talonnade à l'entrée de la surface qui s'avance sur le côté droit et place une frappe en force du droit de 8 m en lucarne)
0-5 Amel MAJRI 80' (Bacha effectue une transversale vers Majri sur la gauche qui s'avance, entre dans la surface et place une frappe de l'extérieur du gauche en force au premier poteau)

Avertissements : Kaya 79' ; Kumagai 21'

Metz : Lerond ; Bigot, Rigaud, Fercocq, Gomes Jatoba (cap.), Kaya ; Sanderson (Delie 46'), Rougemont, Khelifi ; Delabre (Sarpong 69'), Wenger (Gavory 82')
Banc : Viollaz, Janela, Gavory, Delie, Sarpong
Lyon : Weiss ; Bacha, Kumagai, Renard (cap.), Simon ; Van de Sanden (Majri 58'), Fishlock, Marozsan, Cascarino (Malard 72') ; Laurent, Hegerberg (Azzaro 72')
Banc : Bouhaddi, Majri, Azzaro, Malard, Mbock

PARIS FC - BORDEAUX : 5-0

Le Paris FC a enchaîné par une troisième victoire sans encaisser de but sous la direction de Sandrine Soubeyrand. Une performance réussie ce samedi face aux Bordelaises avec qui elles partageaient la même place au classement avant cette journée.
Les Parisiennes ont su comme elles l'avaient déjà effectué contre Rodez marquer rapidement. Et même très rapidement puisque 45 secondes ont suffi à Sällström pour exploiter le ballon récupéré par Thiney (1-0, 1'). L'internationale finlandaise s'illustrera de nouveau en toute fin de match en venant récupérer face au but un ballon de Makanza repoussé par Nayler (5-0, 90+3').
Entre-temps, les Parisiennes ont maîtrisé leur sujet. Une autre joueuse s'est illustrée. Bourdieu a en effet signé deux buts. Une première fois en héritant d'un ballon contré pour conclure à bout portant puis 20 minutes plus tard d'une frappe enveloppée du gauche de 16 m (3-0, 35'). Euphorique face à une défense bordelaise inhabituellement en difficulté, le Paris FC aurait pu afficher encore plus de réussite lorsque Greboval sur un centre fuyant touchait la barre (20e). Bordeaux n'y arrivait pas et à la pause, Carol Rodrigues, légèrement blessée, cédait sa place. Thiney faisait parler son talent pour ajouter un sompteux quatrième but (4-0, 57'). Une nouvelle parisienne allait toucher la barre d'une frappe excentrée signée Bourdieu (62e) avant finalement la clôture dans les arrêts de jeu. Bordeaux n'avait plus encaissé cinq buts depuis près de deux ans face au PSG (0-6).

Paris FC - Bordeaux
Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 482 spectateurs
Arbitre : Hélène Burban
14h30 - Foot+

1-0 Linda SÄLLSTRÖM 1' (45 sec) (Ballon perdu par Istillart, Thiney récupère et sert Sällström qui entre dans la surface sur la gauche et place un plat du pied gauche croisé vers le petit filet opposé)
2-0 Mathilde BOURDIEU 14' (Bilbault depuis la gauche adresse un long ballon vers le point de penalty que Lardez dégage sur Bourdieu qui enchaîne par une conclusion du droit dans les 5,5 m face au but vide)
3-0 Mathilde BOURDIEU 35' (Servie couloir droit, Bourdieu place une frappe enveloppée du gauche à l'angle de la surface qui va se loger dans la lucarne opposée)
4-0 Gaëtane THINEY 57' (Thiney sur le côté gauche se met le ballon pied gauche et enroule une frappe de l'angle de la surface pour l'envoyer dans la lucarne opposée)
5-0 Linda SÄLLSTRÖM 90+3' (Servie par Thiney, Makanza bute sur Nayler, le ballon revient sur Sällström qui place un intérieur du pied au point de penalty)

Avertissements : Greboval 22' ; Gathrat 86'

Paris FC : Benameur ; Aigbogun, De Almeida, Cascarino, Greboval ; Butel, Thiney (cap), Bilbault (Catala 59') ; Matéo (Abam 78'), Sällström, Bourdieu (Makanza 70')
Banc : Pecharman, Makanza, Benoit, Abam, Catala
Bordeaux : Nayler ; Thibaud, Sousa Feitoza, Gilles, Lardez ; Lavogez (Karchouni 78'), Istillart (cap) (Gathrat 63'), Lavaud, Barbance ; Asseyi, Carol Rodrigues (Garbino 46')
Banc : Bruneau, Bornes, Karchouni, Gathrat, Garbino

LILLE - MONTPELLIER : 1-1

Tolmais a trouvé le chemin des filets avec le LOSC (photo LOSC)
Tolmais a trouvé le chemin des filets avec le LOSC (photo LOSC)
La large victoire face à Metz (11-0) n'a pas pleinement relancé la machine héraultaise qui a concédé pour la première fois des points au LOSC. Les Lilloises débutaient sans pression cette rencontre et Boussaha manquait de peu le cadre (8e). Dans un match plaisant, Karchaoui répondait par une frappe que Launay claquait en corner (23e). La minute suivante était la bonne pour Blackstenius qui exploitait parfaitement le bon service de Le Bihan (0-1, 24'). Montpellier était-il lancé ? Cela aurait peut-être été tout autre si la frappe croisée de Karchaoui n'avait pas heurté le poteau (26e)... Dix minutes après, c'est Tolmais qui reprenait au premier poteau un centre de Mansuy pour égaliser (1-1, 36'). L'occasion de marquer son premier but en championnat avec le LOSC alors que ses partenaires d'attaque Sarr et Coryn sont blessées.
A la reprise, on retrouvait Blackstenius seule face à Launay mais elle manquait le cadre (51e). Boussaha (56e) ou encore Dufour (62e) venaient inquiéter la défense adverse. Tout était alors envisageable dans cette fin de match. Un centre de Jakobsson repris de la tête par Blackstenius terminait à côté (83e). Une dernière opportunité de s'imposer qui s'envolait pour Montpellier.

Lille - Montpellier : 1-1 (1-1)
Camphin en Pevèle (Complexe Sportif de Luchin) - 334 spectateurs
Arbitre : Jennifer Maubacq
14h30 - Multisports1

0-1 Stina BLACKSTENIUS 24' (Toletti décale sur Le Bihan à droite qui centre à ras de terre vers Blackstenius qui enchaîne un contrôle puis frappe croisée du droit à 10 m)
b[1-1 Danielle TOLMAIS 36'] (Mansuy sur la droite centre pour la reprise du droit de Tolmais au premier poteau)

Avertissements : Torrecilla 56', Puntigam 90+1'

Lille : Launay ; Lernon, Nicoli, Coutereels (cap.), Dafeur, Mansuy, Demeyere, Polito, Dufour, Boussaha (Saïdi 84'), Tolmais (Bultel 84')
Banc : Azem, Bultel, Saïdi, Boucly, Chapeh
Montpellier : Murphy ; Torrent (cap.), Dekker, Lakrar, Karchaoui, Toletti (Jakobsson 64'), Cayman, Puntigam, Torrecilla, Le Bihan (Gauvin 75'), Blackstenius
Banc : Esnault, Jakobsson, Veje, Gauvin, Sembrant

DIJON - RODEZ : 1-1

Dijon n'a pas réussi à s'imposer face à Rodez, avant-dernier, qui a réussi une bonne prestation et obtient son second point de la saison.
Les Ruthénoises après avoir débloqué leur compteur ont affiché de bonnes intentions sur le synthétique dijonnais. Après une première frappe cadrée signée Bladé mais sans danger (11e), De Sousa a répondu face à Chavas (13e). L'occasion suivante était la bonne. Lancée en profondeur par Chalabi, Noiran réussissait le geste parfait et plein de sang froid pour lober Chavas (0-1, 17'). Le DFCO égalisait rapidement grâce au penalty obtenu par Thomas que Solanet convertissait d'un contre-pied parfait (1-1, 24'). Rodez conservait ensuite les meilleures occasions. Noiran (26e, 38e), Cazeau (34e) étaient dangereuses côté visiteuses. Passé à une défense à trois après la pause pour contrer le système de jeu ruthénois, Rodez restait malgré tout dangereux et Cazeau trouvait le poteau droit (73e). Le score en restait là mais Rodez aurait même pu s'offrir une victoire.

Dijon - Rodez : 1-1 (1-1)
Dijon (Stade des Poussots) - 607 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer
14h30 - Multisports2

0-1 Clara NOIRAN 17' (Contre-attaque de Rodez, ballon en profondeur de Chalabi pour Noiran qui se présente seule face à Chavas et place une balle piquée du droit qui lobe la gardienne)
1-1 Tatiana SOLANET 24' s.p. (Faute de Chalabi sur Thomas. Solanet ouvre son pied droit pour battre à contre-pied Philippe sur sa droite)

Avertissements : Cuynet 90+4' ; Awona 76', Banuta 90+2'

Dijon : Chavas ; Gouineau (Dali 54'), Cuynet (cap.), Awona, Carage, Baldé (Blais 75'), Dali-Storti, Solanet, Declercq, Bouillot, Thomas
Banc : Pinel, Magnin-Feysot, Dali, Corne, Blais
Rodez : Philippe ; Guitard (cap.), Cauderlier, Guellati, Austry, Banuta, Chalabi, Bonet, Cazeau, De Sousa (Fleury 68'), Noiran (Lemaitre 56')
Banc : D.Garcia, Lemaitre, Saunier, Fleury, Chareyron

FLEURY - SOYAUX : 1-1

Cinquième match nul consécutif pour Fleury qui a partagé les points face à Soyaux (1-1). Les Floriacumoises perdaient leur capitaine sur blessure avant la demi-heure de jeu mais l'ouverture du score grâce à l'énorme travail de Léger côté gauche, et Machart-Rabanne à la conclusion était encourageant (1-0, 29'). Cependant dès la reprise, le sauvetage sur la ligne de Fernandes devait aussi rappeler que Soyaux n'était pas venu pour perdre (30e). Soyaux se montrait pressant et une frappe de Cambot suite à un ballon perdu par Clemaron obligeait Gignoux à une parade (40e).
Dès la reprise, Guillemin désignait le point de penalty pour une faute de Jouan sur Cambot. Bourgouin égalisait (1-1, 48'). Fleury aurait pu reprendre l'avantage avec Machart-Rabanne qui se heurtait à Munich décisive avec un arrêt en deux temps (66e). Et dans les arrêts de jeu, Soyaux obtenait un second penalty suite à un tirage de maillot. Boudaud était à la frappe mais Gignoux-Soulier sortait le grand jeu en repoussant la tentative du pied et le second essai de Bourgouin (90+4e). Fleury préserve ainsi le match nul.

Fleury - Soyaux : 1-1 (1-0)
Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 177 spectateurs
Arbitre : Florence Guillemin
14h30 - Multisports3

1-0 Julie MACHART RABANNE 29' (Raid de Léger côté gauche qui élimine Cissoko puis Couturier en longeant la ligne de sortie de but et centre en retrait sur Machart-Rabanne qui place une tête plongeante au premier poteau)
1-1 Laura BOURGOUIN 48' s.p. (Faute de Jouan sur Cambot. Bourgouin le frappe du droit sur la droite de Gignoux prise à contre-pied)

NB Tirage de maillot d'Haupais sur Tandia. Penalty de Boudaud du droit sorti du pied par Gignoux (90+4')

Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Sissoko (cap.) (Chatelain 32'), Haupais, Jouan, Clemaron, R.Corboz (Ali Nadjim 63'), Amani, D.Corboz, Léger, Machart-Rabanne (Palacin 79')
Banc : Benoist, Palacin, Chatelain, Ali Nadjim, Gadea
Soyaux : Munich ; Canon, Cissoko, M’Bassidje, Boudaud, Clérac, Tandia (cap.), Couturier, Bourgouin, Pingeon (Babinga 71'), Cambot (Da Costa 83')
Banc : Bottega, Collin, Da Costa, Rougé, Babinga

#D1F - J8 : LYON et le PARIS FC force 5, le PSG d'une courte tête, trois nuls, MONTPELLIER accroché par LILLE

Lundi 29 Octobre 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :
#D1F - Le Mag n°8

#D1F - Le Mag n°8 - 03/11/2018