Footofeminin.fr : le football au féminin

L'OL s'offre un premier doublé

Les Lyonnaises ont logiquement disposé du PSG en finale du Challenge de France, ce mardi au stade de France (3-0)



L'OL réussit le doublé
L'OL réussit le doublé
Mardi 3 juin 2008 - 17 h 30
PARIS SAINT GERMAIN - OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-3 (0-0)
Saint-Denis (Stade de France)
Temps gris et venteux - Terrain bon
Lever de rideau de France - Colombie
Spectateurs : 700 (au coup d'envoi) puis 3 000
Arbitre : Séverine Craipeau assisté de Audrey Guerlin et Sabrina Himber. 4e arbitre : Marie Pesin
Buts : Shirley CRUZ TRANA 52', Louisa NECIB 59', Camille ABILY 78'
Aucun avertissement

PSG : 1-Cécilie QUATREDENIERS ; 2-Félicité HAMIDOUCHE, 4-Emilie L'HUILLIER, 5-Sabrina DELANNOY (14-Aude MOREAU 46'), 11-Nonna DEBONNE ; 7-Mériame BEN ABDELWAHAB (12-Inès DHAOU 53'), 6-Caroline PIZZALA, 8-Sophie PERRICHON (13-Adama DOUMBOUYA 80'), 3-Laure BOULLEAU ; 10-Candice PREVOST ; 9-Marie-Laure DELIE. Entr.: Eric LEROY
Non utilisées : 15-Claire FICADIERE, 16-Méline GERARD

LYON : 1-Bente NORDBY ; 3-Dorte DALUM JENSEN, 4-Laura GEORGES, 2-Sandrine DUSANG, 8-Sonia BOMPASTOR (cap.) ; 11-Shirley CRUZ TRANA, 6-SIMONE Gomes Jatoba ; 9-Elodie THOMIS (13-KATIA Cilene Teixeira Da Silva 74'), 7-Louisa NECIB (14-Alix FAYE CHELLALI 82'), 10-Camille ABILY (12-Sandrine BRETIGNY 80') ; 5-Hoda LATTAF. Entr.: Farid BENSTITI
Non utilisées : 15-Wendie RENARD, 16-Emmeline MAINGUY

Les buts
0-1 (52') : Lattaf rentre dans la surface, légèrement décalée sur la gauche. Elle centre sur Abily mais la défense dégage. Le ballon parvient d'abord sur Necib dont le tir est contré puis sur Cruz Trana qui contrôle et marque
0-2 (59') : Thomis sert Necib à la limite du hors-jeu et dans les 16 mètres. Necib contrôle et enchaîne d'une belle frappe à ras de terre
0-3 (78') : Centre de Bompastor, de la gauche vers la droite, et tête piquée décroisée de Abily

(photo : CG/PSG)
(photo : CG/PSG)
L'OL a réussi une performance unique en réussissant le doublé coupe-championnat, avec ses équipes féminine et masculine, en décrochant le dernier trophée, ce mardi au Stade de France. Un succès que l'OL féminin a obtenu aux dépens du PSG dans une finale du Challenge de France jouée pour la première fois de son histoire au Stade de France.

L'événement pour les deux équipes était réel avec la présence dans l'enceinte mythique au coup d'envoi quelques centaines de spectateurs. La première occasion est parisienne suite à un mauvais dégagement de Laura Georges, Candice Prévost tente sa chance, mais la balle passe de peu à côté du but gardé par Bente Nordby (4e). Une occasion qui sera finalement la seule en faveur du PSG. Deux minutes après Cruz Trana trouve Abily mais la défense du PSG est bien en place pour empêcher la frappe lyonnaise. On retrouve Abily, buteuse à la 7e minute mais le but est refusé suite à un signalement de l'arbitre assistante pour une faute préalable peu évidente. Mais on ressent déjà que les Lyonnaises ont pris le match à leur compte. Abily tente un geste acrobatique et c'est Sabrina Delannoy qui évite l’ouverture du score en sauvant sur sa ligne (9e).

On croit ensuite à l'ouverture du score qui aurait été pour le moins douloureuse pour la gardienne parisienne, mais elle se rattrape à temps. Sur une passe en retrait, Cécilie Quatredeniers voit le ballon passer sous sa semelle et prendre la direction des buts. La gardienne parisienne revient, in extremis se jeter, pour empêcher le cuir de finir sa course au fond de ses filets (18e). Dans la foulée, sur un coup franc de Bompastor, Dusang vient couper la trajectoire de la tête mais le ballon termine dans les bras de la gardienne. Les joueuses de Benstiti sont de plus en plus dangereuses et après une sortie de Quatredeniers à la limite de sa surface (31e), il faut un brin de réussite pour éviter l'ouverture du score. Le poteau vient en effet sauver le PSG sur une frappe d’Hoda Lattaf (31e). Cinq minutes après, un centre de Lattaf est repris par Thomis au premier poteau mais Quatredeniers se couche bien une nouvelle fois (36e). C’est donc avec une défense solide et un brin de réussite que les joueuses franciliennes rentrent au vestiaire sur un score nul et vierge.

A la mi-temps, l'entraineur parisien se retrouve dans l'obligation de sortir sa capitaine Sabrina Delannoy, blessée, et fait entrer Aude Moreau au milieu de terrain. Caroline Pizzala glisse alors en défense centrale. Une situation qui s'était déjà produite en championnat mais qui oblige à se réadapter. Les Lyonnaises ne laisseront que sept minutes pour y parvenir. Suite à un cafouillage dans la défense parisienne, Shirley Cruz Trana pousse le ballon au fond des filets (0-1, 52'). Après une tête de Necib à côté (54e), puis de Dusang (56e) où la gardienne parisienne doit s’interposer en sauvant sur la ligne, l'OL va doubler la mise. Décalée par Thomis, Necib adresse sur une frappe croisée du gauche victorieuse (0-2, 59'). Les Parisiennes essayent de réagir mais c'est toujours le club rhodanien qui se procure les meilleures occasions. Un centre en retrait d'Abily est repris de la tête par Lattaf en extension (66e). Finalement le troisième but est inscrit sur un corner joué rapidement et en deux-temps, Sonia Bompastor dépose le cuir sur la tête de Camille Abily qui conclut d'une tête piquée décroisée (0-3, 78'). L'OL ajoutera bien un quatrième but dans les arrêts par Brétigny mais celui-ci sera refusé pour hors-jeu (90+1e). Le doublé est là pour le club lyonnais qui aura dominé la saison sur le sol français.

Sébastien DURET

L'OL s'offre un premier doublé
Jean-Michel Aulas (Président de l'OL)
Je suis très heureux ! L'équipe a fait preuve de beaucoup de professionnalisme, de féminité et d'élégance. J'ai moins souffert que lors de la dernière finale de la Coupe de France !

Farid Benstiti (Entraîneur de l'OL)
C'est un grand moment ! Merci à tout le monde, merci à tous ceux qui nous ont soutenus.
Je pense que ce sera bien plus dur l'an prochain, mais il faut continuer à jouer comme ça tout au long de la prochaine saison.


Hoda Lattaf (Attaquante de l'OL)
Le principal pour l'équipe était de remporter ce Challenge de France, et on l'a fait avec la manière, puisqu'on a marqué des buts. ça fait très plaisir ! Surtout ici, au Stade de France !

Eric Leroy (Entraîneur du PSG)
Le résultat est sévère car nous étions bien en place, organisés et disciplinés. La sortie sur blessure de Sabrina Delannoy à la pause m’a obligé à revoir mon organisation tactique. Même si nous avons subi en première période, nous avons tenu grâce à beaucoup de rigueur. Les filles n’ont pas démérité depuis le début de la saison et cette finale c’était un peu, leur cerise sur le gâteau. Je les félicite malgré tout car nous ne sommes pas venus en victimes.

Candice Prévost (Attaquante du PSG)
Je suis un peu déçue. Quand tu joues une finale, c’est pour gagner. A 0-0 à la pause, nous espérions faire quelque chose. Même si physiquement c’était déjà difficile, on pense toujours que c’est possible. En tout cas, je trouve que le score est dur. Cela reste cependant une belle saison car nous avons rempli nos objectifs fixés à l’entame de celle-ci. Cette finale c’était notre cerise sur le gâteau, même si nous aurions aimé la gagner. C’est une déception mais collectivement c’est une belle saison.

Louisa Necib, buteuse et sortie sous les applaudissements du stade de France
Louisa Necib, buteuse et sortie sous les applaudissements du stade de France

Mercredi 4 Juin 2008
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :