Footofeminin.fr : le football au féminin

Le Mans - Montpellier : réactions après la finale

Retrouvez les réactions des entrapineurs, des joueuses et du sélectionneur national après la finale du Challenge de France.



Sarah M'Barek
Sarah M'Barek
Bruno BINI (sélectionneur national)
"Le Mans a été paralysé par l'enjeu en première période. Cela a été plus équilibré en 2e période. Ce qui est bien c'est que les deux présidents des sections professionnelles du Mans et Montpellier étaient là, ça donne une bonne image du football féminin, le président du Mans, Robert Lagarda, était très content.
Ce qui est bien aussi c'est Montpellier sans 4 titulaires a fait jouer des jeunes qui se sont bien intégrées au jeu. La victoire de Montpellier est méritée, en première période, Montpellier aurait pu marquer plus de buts, en 2e période, c'est bien que Le Mans ait marqué, ça donne une bonne touche finale"


Sarah M'BAREK (entraîneur de Montpellier)
"L'objectif de faire un bon début de match pour se rendre le match facile a été rempli. Il fallait les faire douter d'entrée pour ne pas qu'elles prennent confiance. On a eu pas mal d'occasions, on aurait pu marquer plus de 2 buts, il n'y aurait rien eu à redire. A la mi-temps, je leur ai dit qu'il fallait marquer très rapidement et sur un dégagement de Deville, Lozé a inscrit le 3e but. Après on s'est un peu relâché, Le Mans y a cru et a été mieux en 2e mi-temps. Elles ont joué, c'était plaisant. C'est une belle saison pour la section féminine et pour le club. Le père et le fils Nicollin étaient venus au match, cela n'était jamais arrivé en deux ans. Mais on va bien profiter des vacances, se régénérer avant de reprendre le 24 juin".

Xavier AUBERT (entraîneur du Mans)

"Je suis satisfait du match, mais je regrette que sur la première période, l'équipe n'a pas joué à son niveau. On a trop laissé jouer Montpellier, qui s'est mis en place. On a manqué d'expérience et de maturité sur ce match. On prend trois buts, le premier peut-être hors jeu, le 2e on n'était pas à la retombée et le 3e sur une grosse erreur. En deuxième mi-temps, on a essayé de jouer plus haut, on a bien répondu au défit physique. On a vu la différence entre une D1 et une D2 dans l'entame du match. Montpellier avait aussi un gros potentiel offensif, difficile à contrer. Mais ca reste un super moment, une superbe épreuve. Je souhaite revivre cela tous les ans. Je remercie notre public d'être venu nombreux, c'est une bonne promotion pour le football féminin".

Elodie Ramos (photo : Eric Baledent/Le Moustic Production)
Elodie Ramos (photo : Eric Baledent/Le Moustic Production)
Elodie RAMOS (capitaine de Montpellier)
"On savait qu'il ne fallait pas prendre le match à la légère. On a réussi à marquer dans le premier quart d'heure, ça nous a libéré. On a mis trois buts. A la fin, on a un peu lâché, mais on avait mis ce qu'il fallait. La force de l'équipe est l'état d'esprit, il y a une bonne ambiance avec des jeunes qui viennent s'intégrer. Ca fait plaisir de voir que quelques jeunes puissent venir et ont même pu participer à la rencontre".

Marie-Laure DELIE (attaquante et première buteuse de Montpellier)
"Joué à Gerland une finale, c'était vraiment un grand moment, on a plutôt bien joué le match. On était très motivé et le but a libéré l'équipe. Le Mans n'était pas là par hasard, il avait battu trois D1, on n'a du tout pris cette équipe à la légère. C'est le premier titre pour moi, cela fait vraiment plaisir surtout qu'il n'y a rien à dire".

Nora HAMOU MAAMAR (milieu de terrain de Montpellier)
"Cette équipe du Mans n'était pas là pour rien. On a été solidaire, ce match était à notre portée. On était plus à l'aise techniquement, et on a bien pressé notre adversaire et on a marqué dans le premier quart d'heure. Après la confiance a été là, on était bien en place tactiquement et on a fait tourné le ballon. On a eu une saison idéale avec la 2e place en championnat, c'est une belle saison pour le club, il ne fallait pas passer à côté de cette finale en plus Louis Nicollin était présent dans la tribune".

Céline DEVILLE (gardienne de Montpellier)
"On a bien entamé le match et on mène 2-0 à la mi-temps. Il fallait qu'on marque un troisième but car à 2-0 on n'était pas à l'abri. Les filles du Mans en voulaient même à 2-0. On marque un but d'entrée en deuxième mi-temps, après on a fait tourné. Sur un pressing du Mans, on perd le ballon, un centre en retrait et on encaisse un but. On a atteint nos objectifs avec la finale du Challenge et la Coupe d'Europe, on ne peut pas demander mieux".

Murielle PANNIER (capitaine du Mans)
"On a loupé la première mi-temps, on n'avait pas la maîtrise du ballon, on courait dans le vide. En deuxième mi-temps, on a été meilleures, on avait plus le ballon. Je pense qu'on a la peur de jouer au début, après cela a été beaucoup mieux, on a eu des actions et sur un centre de Laura Bourgouin, Cindy Dufeu a marqué un but. C'était un des objectifs du match de marquer. On a poussé comme on a pu, ce n'est pas grave d'avoir perdu, on est super contentes d'être arrivé là".

Vendredi 5 Juin 2009
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :