Footofeminin.fr : le football au féminin

Les favoris sont tous au rendez-vous

Le 25 avril à l'occasion des demi-finales, les quatre premiers du championnat seront présents pour se disputer une place en finale. En déplacement lors des quarts, tous se sont imposés plus ou moins facilement.



Le Sommer n'a pas trouvé la faille dans la défense juvisienne (photo : Cyril Frionnet/Media 22)
Le Sommer n'a pas trouvé la faille dans la défense juvisienne (photo : Cyril Frionnet/Media 22)
QUARTS DE FINALE
Dimanche 21 mars 2010

D1 entre elles
Hénin-Beaumont-PSG 2-4
Crammer 48', 53' ; Pizzala 6', Thomas 12', Lepailleur 43', Houara 45'
Soyaux-Lyon 0-2
Kaci 42', Thomis 43'
Saint-Brieuc-Juvisy 0-3
Soubeyrand 22', Tonazzi 31', 41'

D1 contre D3
Aulnat-Montpellier 0-2
Rubio 86', Meynier 90+2'

DETAILS SUR LES MATCHES

Le leader parisien a parfaitement réagi sur le terrain d'Hénin. D'entrée, elles étouffaient leur adversaire et Pizzala ne tardait pas à surprendre Mancion sur un centre de Debonne. Thomas de la tête à la 12e minute mettait son équipe sur la voie de la qualification confortée par les deux buts de Lepailleur, de la tête et Houara d'un lob du droit de 25 m (0-4, 45'). A l'entame du second acte, Crammer redonnait l'espoir en inscrivant deux buts coup sur coup mais cela allait être insuffisant face à la défense la plus imperméable du championnat, qui en concédant ici deux buts n'avait pas encore connu cela.

Les Lyonnaises se déplaçaient à Soyaux. Venue avec une qualification européenne en poche malgré une défaite en Italie, l'équipe de Benstiti était quelque peu remaniée. Après que Dodille, la gardienne de Soyaux ait repoussé l'échéance, sur une mauvaise relance, Kaci récupérait et transperçait la défense pour ouvrir le score (0-1, 42'). Sur le coup d'envoi, une nouvelle approximation des locales permettait à Thomis de partir dans un raid supersonique dont elle a le secret (0-2, 43'). La suite allait être moins efficace.

Les Aulnatoises auront fait douté Montpellier (photo : La Montagne)
Les Aulnatoises auront fait douté Montpellier (photo : La Montagne)
Pour Juvisy, tout s'est aussi joué en première période à l'instar des deux autres formations citées précédemment. Grâce à un coup franc direct de Soubeyrand et deux accélérations de Tonazzi, l’affaire était pliée pour les Essonniennes, qui ont géré le second acte. Les Juvisiennes sont toujours en course pour jouer une finale à domicile, il faudra pour cela se qualifier à Montpellier.

Car le MHSC a décroché le dernier ticket à Aulnat. Mais cela ne fut pas de tout repos. Emoussées par l'élimination cruelle en Ligue des Champions, les Héraultaises ne trouvaient pas la faille dans la défense auvergnate. Il ne restait que cinq minutes et le score était encore vierge. C'est finalement la jeune Rubio qui profitait d'une mauvaise pour marquer à bout portant et faire sauter le verrou. Dans les arrêts de jeu, Meynier assurait la qualification.

Mardi 23 Mars 2010
Sébastien Duret


Dans la même rubrique :