Footofeminin.fr : le football au féminin

Méline GERARD (AS Saint-Etienne) : "On était toutes très motivées".

Après la finale de coupe de France qui a opposé l'Olympique Lyonnais et l'AS Saint-Etienne, Méline Gérard est revenue sur la prestation de leur équipe au Stade Gabriel Montpied de Clermont-Ferrand.



Méline GERARD (AS Saint-Etienne) : "On était toutes très motivées".
Sous les yeux de Bruno Bini, sélectionneur national, venu assister à la finale de la coupe de France féminine, Méline Gérard, tout juste 23 ans, a réussi une belle prestation dans ses buts, malgré "deux buts rageants" qu'elle a encaissé face à Lyon. Celle qui a été appelée pour la première fois en équipe de France A pour participer au stage de préparation des Bleues à l'Euro 2013 revient sur la finale disputée,

Que retenez-vous de cette finale face à l'OL ?
J’ai senti une équipe de Saint-Etienne très motivée ! Nous savions que nous ne partions pas favorites, mais que nous pouvions faire quelque chose à l’issue de cette rencontre. On était toutes très concernées et à fond dans notre match. On le sentait plutôt bien, nous n’avions rien à perdre dans tous les cas. Je suis satisfaite dans le sens où tout le monde s'est donné à fond

Y avait-il eu une préparation particulière en vue de cette dernière échéance ?
Nous nous étions bien préparées pour cette finale, depuis quelques semaines maintenant. On a regardé pas mal de vidéos et fait de nombreuses mises en place. Les consignes d’Hervé ont été respectées. Il nous avait demandé de ne surtout pas nous précipiter, de jouer comme nous en avons l’habitude, à savoir garder le ballon dans les pieds et jouer avec des passes courtes.

Qu'a-t-il manqué à Saint-Etienne pour obtenir un meilleur résultat ?
Il a peut-être manqué un peu plus d’impact physique et de justesse technique, mais on ne peut pas se reprocher grand-chose. Nous n’avons pas véritablement eu d’actions franches, à part sur le but d’Audrey en seconde période, mais je suis contente car les filles se sont données à 100% dans l’investissement. On n’a absolument pas été ridicules, je pense, et nous avons prouvé que nous étions une bonne équipe, capable de bien jouer ensemble et d’aller embêter les Lyonnaises à quelques moments

" J’avais envie qu’elles se donnent toutes à 300%"

Avant de reprendre la seconde période, au moment où vous entrez sur la pelouse, on vous voit rassembler tout le monde et parler à toute l'équipe. Qu'avez-vous dit à ce moment-là du match ?
Je leur dit que des matchs comme ça, j’en ai déjà disputés plusieurs, et qu’il ne fallait pas baisser les bras. Il restait 45 minutes à jouer et les Lyonnaises n’étaient pas à l’abri d’une erreur. Donc je leur ai dit de continuer à jouer comme nous avions commencé, et de se donner à fond pour aller chercher un résultat. J’avais envie qu’elles se donnent toutes à 300%, et qu’en venant me serrer la main à la fin du match, elles aient la sensation d’avoir tout donné, et de ne pas avoir de regrets sur cette partie

Que regrettez vous sur ce match ?
Prendre deux buts sur coups de pieds arrêtés, c’est rageant. Sur le troisième but, j’aurai peut-être pu intervenir sur une sortie aérienne ou sur une meilleure couverture de mon poteau. On peut dire beaucoup de choses avec des "si", et on ne va pas tout remettre en questions non plus. Lyon méritait sa victoire, car elles ont globalement dominé cette finale. Il y a encore quelques petites choses à corriger. Dans l’ensemble, nous n’avons pas non plus joué que défensif, on a essayé de procéder en contres, et c’est une performance correcte pour nous je pense.

Enfin, vous avez récemment déclaré dans une interview que l'attaquante suédoise, Lotta Schelin, était celle qui vous avait impressionnée le plus dans ce championnat de France ... Cela s'est-il confirmé samedi ?
Lotta Schelin est une attaquante très complète. Elle est capable de mettre un but à n’importe quel moment et d’effacer rapidement ses adversaires. Elle est plutôt très efficace et lucide devant le but, elle l’a d’ailleurs encore prouvé hier soir. Même s’il est vrai que Lotta est sortie assez rapidement hier en finale, je pense que c’est une joueuse qui représente constamment un danger pour la défense adverse.

Méline GERARD (AS Saint-Etienne) : "On était toutes très motivées".

Lundi 10 Juin 2013

Dans la même rubrique :